• Le filon du hasard Nouv.

    Maxence, fils d'un bijoutier de la banlieue de Clermont-Ferrand, est un jeune homme insouciant, avide de plaisirs et de conquêtes en cette époque des années folles. À la mort de sa mère, son père renoue avec son vice de jeunesse : le jeu. Et lorsque ce dernier décède à son tour, Maxence se retrouve sans un sou, son père ayant dilapidé toute la fortune familiale.
    Il va lui falloir gagner sa vie alors qu'il ne sait absolument rien faire.
    D'expériences malheureuses en expériences malheureuses, devra-t-il se résoudre à la mendicité ?

  • - 50%

    Clarmonde, orpheline, vit avec son grand-père Guilhemot. Lorsqu'il décède, c'est Esteban, le guérisseur des animaux de la vallée, un vieil ami de Guilhemot, qui devient son tuteur légal.
    Se sentant redevable, Clarmonde, qui est pourtant une élève brillante, décide de travailler au grand hôtel de la ville voisine : là, l'intendant, Alfred Mandoire, décèle en elle un énorme potentiel et entreprend de lui faire gravir tous les échelons rapidement.
    Mais Clarmonde n'est pas à l'aise au contact de ces riches touristes qui se croient tout permis, même le pire... Sa décision est prise : Esteban va lui apprendre tous ses secrets de soigneur, et c'est elle qui lui succèdera !

  • - 50%

    En 1629, en pays cévenol, alors que la guerre que se livrent catholiques et réformés met la France à feu et à sang, Jehan et son grand-père, partis en forêt ramasser des champignons, échappent de justesse au massacre des leurs. Dès lors, Jehan, du haut de ses dix ans, n'aura plus qu'un but : venger les siens en éliminant un à un les meurtriers de sa famille. Rusé et déterminé, il usera de tous les stratagèmes pour mener à bien son dessein : réussira-t-il à assouvir sa vengeance pleine et entière et à retourner auprès de son grand-père sur leurs terres ?

  • Homme fortuné, passionné d'archéologie et de botanique, Hans parcourt la Lorraine à la recherche de rares échantillons. Il est, un jour, témoin d'une inondation dévastatrice au cours de laquelle il recueille le seul survivant, Mathias, quatre ans. Célibataire mais ayant une Emma d'enfance à fleur de souvenir, Hans se refuse à abandonner l'enfant à la misère d'un orphelinat et décide de l'élever en le faisant passer pour son petit-neveu.
    Commence alors une nouvelle vie qui verra les deux compagnons contraints à l'exil suite à la déclaration de la Première Guerre mondiale...

  • « La Brouille », c'est le terroir profond, avec deux familles ennemies depuis toujours sans vraiment connaître la cause de leurs différends. « La Brouille », c'est la saveur de la vraie vie rurale de ces paysans encore enracinés à leur terre et à leurs principes, un monde qu'a peu à peu gommé l'industrialisation de l'agriculture.
    Claudet Paygnac et Sully Vargas sont deux personnages attachants qui se vouent pourtant une haine tenace. Entre le mas des Mazes et celui des Planouzes existe depuis toujours une rivalité immémoriale.
    Les aléas de la vie et les drames familiaux des deux familles arriveront-ils à modifier cet état de choses et la mentalité des deux patriarches ? C'est ce que vous invite à découvrir l'auteur, dans ce style et ces descriptions qui lui sont propres et qui vont droit au coeur du lecteur...

  • Les frères d'Odette Malaucène sont morts à la guerre. La jeune fille, qui avait bravé les interdits paternels et s'était un peu encanaillée en ville, revient au pays. Elle est désormais la seule héritière du florissant domaine de Bastet. La mort de ses parents, juste au moment où la famille se réconciliait, met à dure épreuve les nerfs d'Odette. Fatigue et mauvaise humeur dégénèrent vite et inexplicablement en hallucinations, agressivité et épilepsie.
    Folle, Odette ? C'est ce qu'affirment les médecins qui la font enfermer à l'asile. La jeune fille est en réalité victime d'une sordide machination et devra user de toute sa ruse et son courage pour réaffirmer ses droits !

  • Thomas a su dès son plus jeune âge ce que veut dire l'expression : aller au charbon. La dure vie des mineurs ne laisse pas de place pour l'éducation. À dix-huit ans, il prétend maintenant à une meilleure existence et veut devenir contremaître. Avec l'aide d'Émeline, la fille d'un passementier avec laquelle il entretient une relation secrète, il apprend à lire et à écrire. Mais un grave accident contrarie ses ambitions.

  • - 50%

    Élise, qui vient de restaurer la fromagerie familiale, rêve d'aller vendre ses meules au marché. Elle étouffe dans sa ferme accrochée à la pente, sans autre compagnie que les prairies, le ciel, les vaches laitières et son mari. Elle l'aime, pourtant ; c'est un honnête homme, brave et attentionné. Mais l'isolement et l'enfant qui ne se décide pas à venir lui pèsent. L'arrivée d'un inconnu à la ferme vient brusquement secouer la routine des jours.

  • Né dans un environnement bourgeois, Bernard Lévesque était un play-boy insouciant qui savait comme nul autre plaire et paraître en société. Mais il a tout envoyé paître et la suite a été une longue descente aux enfers.
    Aujourd'hui, il zone dans les quartiers malfamés et gagne de quoi survivre en raflant les mises aux tables de poker nocturnes. Un seul souvenir le fait encore vivre : Nadège...
    Une nuit, au détour d'une ruelle, il est témoin de l'agression d'une prostituée. Il croise son regard, elle a les yeux de son amour perdu. Il vient à son secours avant de disparaître. Le lendemain, Arlette Cantilla, celle qu'il avait pourtant tirée d'affaire, est retrouvée sauvagement assassinée à son domicile. Seul homme aperçu sur les lieux la veille, Bernard est interrogé par la police et arrêté pour meurtre.
    La descente aux enfers continue... mais Bernard ne touchera pas le fond !

  • - 50%

    Les quelques coups à la porte d'entrée ne mettent pas seulement un terme à une veillée qui s'annonçait tranquille à la ferme des Marcillac, ils vont aussi bouleverser la vie de Marinette, la benjamine de la famille. Car celui qui se présente n'est autre que le voisin Charles Aurelle, venu négocier avec le père de Marinette la main de cette dernière pour son fils Maximilien. Pour la jeune fille, pas question de s'unir avec ce garçon fruste et bagarreur, même s'il est l'unique héritier d'un important domaine. Face à l'inflexibilité de son père, Marinette décide de prendre la fuite. Vers quel destin ?

  • Célestin vit avec sa mère Eléonore au coeur de la montagne, à l'écart du village. Tous deux vivent de leur exploitation agricole et de la vente des produits fromagers. C'est au cours d'une de ses tournées que Célestin rencontre Béatrice : issue d'un milieu social très différent, elle ne manque pas de prétendants fortunés ! L'un d'eux, un jeune médecin qui ne supporte pas de la voir s'amouracher d'un jeune paysan, s'en prend alors à la mère de Célestin : il va tout tenter pour faire interdire les pratiques de la rebouteuse !

  • Dans la mosaïque de paysages d'eau de cette Camargue presque magique, entre les troupeaux de chevaux blancs et de taureaux noirs, entre les dentelles de marais d'eau saumâtre et les roselières, tout au bout du sable, acculé à la mer, le village bien connu des Saintes Maries, après la première guerre mondiale... Nous y retrouvons la famille du marquis de La Sigolette, la belle Géraldine et son époux, les gendarmes et les douaniers qui évoluaient dans le cadre de « La Boumiane ». Mais aussi d'autres acteurs, comme cet étrange « Toquadou », un vieil original qui vit en ermite au milieu de nulle part...
    Quel peut bien être son secret ? Avec lui, avec Fernand Rébatoun et son ami zoologue, avec la fantasque Émilie, la Parisienne, et Arsène, un fameux braconnier, l'auteur nous entraîne une nouvelle fois au coeur des joncs et des roseaux, des salicornes et des tamaris, pour une de ces intrigues régionales dont il a le secret...

  • - 50%

    Confiée toute jeune à un riche couple de Parisiens en mal d'enfants contre une rente miraculeuse pour son père Ludovic, maître du modeste domaine de Kernadic, Gwenn Le Braz devient institutrice après des études brillantes à l'école normale. Alors que depuis dix ans elle n'a plus revu son père, furieux de son engagement dans l'enseignement laïc, elle apprend qu'il est sur le point de vendre ses terres en raison de la construction d'un barrage. À l'annonce de cette nouvelle, Gwenn est parcourue d'une étrange sensation qui va la ramener dans sa Bretagne natale pour venir au secours du domaine...

  • Michel Lacombe nous plonge une fois encore au coeur de l'époque troublée de la Grande Guerre.
    Bérangère dans la vallée du Rhône et Colin dans l'Est de la France mènent une vie dissolue et dépravée. La foi et la guerre vont bouleverser leur destin.
    De la vie du couvent à celle d'infirmière, des chais de Champagne à la boue des tranchées, les deux héros vont subir bien des épreuves. Leur impossible amour sera-t-il gratifié d'une heureuse issue ?
    Au gré des pages, dont certaines d'une sensualité débridée, Michel Lacombe s'attache au destin de ses personnages tout en appuyant son récit d'une stricte rigueur historique.

  • Si l'épopée de la famille Tousque reste totalement imaginaire, elle trouve sa source dans les événements historiques réels qui, au début du XVIIIe siècle, ont marqué les Cévennes assez profondément pour qu'il en reste encore des traces aujourd'hui ?Un roman de plus sur "la révolte des Camisards", entre protestantisme et catholicisme ? Sans doute ! Mais avec une approche nouvelle qui, sous le couvert de faits réels, reste une fiction romanesque ?
    En cette période trouble, une famille protestante : Élie, le père, Thérèse, sa femme, David et Mathias, leurs deux fils, ainsi que Jeanne, leur fille, vont être pris dans la tourmente de cette insurrection religieuse ?Jeanne est amoureuse de son voisin Martin, mais leur idylle sera bousculée par la violence du temps... Et, si David renonce vite à prendre les armes contre les armées du roi, Mathias s'engage pleinement dans le conflit, dans la troupe du prophète Seguier tout d'abord, avant de devenir un fidèle de Jean Cavalier ?
    Michel Lacombe, grâce à sa narration captivante, nous entraîne encore une fois dans une aventure que l'on suit avec plaisir, bien que trouvant sa source dans une période sombre de l'Histoire : heureusement, comme il en a coutume, tout se terminera plutôt bien pour les héros de ce roman passionnant !

  • Lyon. Au début du XVIIème siècle. Guillaume Bardoz, fils d'un cordonnier aisé, part à la recherche de son père disparu. Il entreprend une longue quête qui le conduira de Lyon à Crémieu, à Saint Chef, à Bourgoin. C'est dans cette ville que la Peste se met en travers de sa recherche. Sait-il qu'il croisera l'amour en la personne de Marie, l'humble servante de l'auberge de Crémieu ? Qu'adviendra-t-il d'eux ?

  • « La Campagne de Baptistin », c'est bien sûr la campagne prise au sens de la nature, dans un petit village du Sud de la France. Mais c'est surtout une campagne électorale, avec les troubles et les conflits qu'elle suscite au sein de la communauté de Saint-Cruzières, dans les années précédant la seconde guerre mondiale...
    Car à Saint-Cruzières, tout le monde en a assez de voir le même maire en place au terme de trois mandats successifs ! Mais qui peut bien prétendre supplanter l'indéracinable Alexandre Bonnevioux à la tête de la municipalité ? Certes pas Baptistin Crougeasse, le cantonnier, qui passe aux yeux de tous pour un peu simplet ! Et pourtant : il est si gentil, Baptistin ! Et tellement apprécié de tous !
    Au fil des événements qui secouent le village, l'auteur nous retrace l'ambiance plus ou moins électrique qui précède le jour fatidique de l'élection, en nous brossant des personnages tous plus typiques les uns que les autres, avec leurs petits travers, leur caractère, leurs amitiés et leurs inimitiés, au travers d'une vie villageoise tour à tour paisible ou agitée. Une galerie de portraits tous plus « pagnolesques » les uns que les autres, au sein desquels Baptistin évolue sans se poser de questions, et sans comprendre vraiment l'enjeu que représente pour tous cette échéance électorale. Que lui importe ce scrutin, alors qu'il vient de découvrir l'amour, contre toute attente, dans les bras de la belle Claudine ?

  • Divorcé depuis peu et exerçant au Puy-en-Velay, l'inspecteur Desgranges ne s'attendait nullement à rencontrer par hasard Natacha Chambonet, une amie de fac depuis longtemps perdue de vue et exerçant le métier d'experte pour une compagnie d'assurances. Il s'attendait encore moins à passer avec elle les fêtes de Noël sur les hauteurs des Estables, à proximité du Mont Mézenc, pour enquêter sur une mort apparemment peu suspecte. C'était compter sans le sens de l'observation de la jeune femme ! Mais s'attendait-il à rester bloqué des jours et des jours au coeur des neiges dans cette région rude et isolée ? Certes pas ! Pas plus qu'à se retrouver avec de nouveaux cadavres sur les bras !
    Passant avec bonheur du roman de terroir au roman policier, l'auteur perd le lecteur sur les traces enneigées d'un dangereux criminel, au fil des déductions cartésiennes de son héroïne. Parviendra-t-elle à démêler avant son ami l'inspecteur l'écheveau menant à la découverte du coupable ?
    Un vrai " polar rural " au sein de paysages hivernaux aussi majestueux qu'inquiétants...

  • « Le Sans Gueule ».
    Un petit village comme il en existe tant dans ces régions plutôt pauvres d'Ardèche du sud, un petit village qui vit dans l'angoisse du facteur... Ce facteur qui peut, d'un jour à l'autre, massacrer les espoirs de familles entières en apportant un seul courrier : celui annonçant la mort du fils ou du mari. Ces courriers qui, durant ces longs mois de la guerre de 14/18, ont contribué à remplir des noms les plus anonymes les longues listes alphabétiques de nos bons vieux monuments aux morts, dans la plus grande ville ou la plus petite bourgade...
    L'attente angoissée d'une jeune femme et son désespoir lorsqu'elle apprend que son « promis » est tombé pour la France au « champ d'honneur » : Alice... Qu'elle sera longue à se consoler dans les bras du meilleur ami de celui qui aurait dû être son mari ! Mais que sera fade sa vie de couple avec un homme qu'elle n'aime pas vraiment, et qui la traite en objet...
    Pour autant, tout s'est-il passé comme tout le monde l'a cru ? Marius est-il bien celui qu'on croit ? Dans un village oublié de la garrigue, l'histoire de la vengeance d'une « gueule cassée » de la Grande Guerre...

  • « Le Secret d'Adrienne » nous transporte au tout début du vingtième siècle, avant la « Grande Guerre », dans ce pays rude et varié que l'on nomme le Velay... D'un village imaginaire perché sur les contreforts du Meygal, à la ville du Puy, si proche et si différente de celle que nous connaissons aujourd'hui, l'auteur nous brosse les amours contrariées d'un jeune cultivateur con?traint de subir une vie citadine qu'il rejette... Mais quelle mouche a bien pu piquer Adrienne Cantalouve, sa mère, pour tenter de le séparer de « sa » Blanche à tout prix ? Blanche Rabérac, celle qu'il sait depuis l'enfance qu'elle sera un jour sa femme, à tel point qu'il ne fait aucun doute dans tout le canton qu'ils se passeront bague au doigt pour former le couple le plus uni et le plus heureux de toute la région?: leur attachement et leur volonté de vivre ensemble sont tellement flagrants ! Pourquoi faut-il que soudain Adrienne ne veuille plus de cette union, au point de se livrer aux manigances les plus sordides pour faire échec aux projets matrimoniaux de son fils et de sa jeune voisine ? De la quincaillerie de l'oncle Isaac aux prairies et forêts des sommets vellaves, de la vieille ville du Puy aux marchés des villages de la montagne, ce nouveau roman de Michel Lacombe nous tisse avec tendresse, sur fond de paysages attachants, une intrigue paysanne riche de ces sentiments et de ces drames humains qu'il sait si bien décrire...

  • Le douvi

    Michel Lacombe

    Une avalanche d'incidents et de nuisances s'abat sur le village de Sauzarèdes, tous signés par la présence d'un chiffon rouge : la marque du « Douvi » ! Au contact de ces événements, le caractère des villageois change peu à peu, les suspicions s'installent, et l'ambiance devient exécrable... Mais le Douvi est-il bien l'être imaginaire auquel croit la petite Marion ? Sinon, qui peut bien avoir intérêt à revêtir les oripeaux de cette vieille légende pour s'en prendre aux habitants de Sauzarèdes ?...

  • « Les Brûlades » : c'est une déclaration d'amour : l'amour de la végétation et des panoramas méridionaux... C'est l'histoire d'une passion : celle d'un terroir aux reflets de soleil, celle de ruines perdues dans les buis et les chênes... C'est un chant, un hymne à la nature libre et sauvage, c'est une prière aux paysages qui font ce pays !
    Du jour au lendemain, Robert ne supporte plus son existence lyonnaise... Durant ses vacances, il tombe amoureux de ces régions de buis et de calcaires qu'il ne connaît pas, et ne va plus vivre que pour elles et pour ce mas effondré qui a pour nom les Brûlades. Arrivera-t-il à quitter la ville, à s'implanter parmi les gens du pays, à y gagner sa vie ? Est-il prêt pour cela à sacrifier son bonheur familial, l'amour de sa femme et de ses filles, ainsi qu'un travail qui l'a toujours passionné ? Osera-t-il sauter le pas ? Est-il prêt à en payer le prix ?

  • « La Cagnotte de Cyprien »... L'éternelle histoire du vieux paysan et de son trésor, face à l'avidité de ceux qui seront un jour ses héritiers... Mais, cette fois, si différente de ce que l'on a pu lire ou voir sur ce thème. D'abord, existe-t-elle bien, cette fameuse cagnotte ?
    « La Cagnotte de Cyprien ». C'est aussi l'éternelle histoire d'un amour à la campagne, sous les cieux lumineux de la Provence... Mais si différente des histoires d'amour classiques ! Pourquoi n'aurait-on pas le droit de tomber amoureux à près de soixante-dix ans ?
    Cyprien et Pauline... Pauline et Cyprien... Un grand moment de tendresse et de passion sous la plume sensible et délicate de l'auteur : une écriture qui va puiser son encre au plus secret des êtres, au plus secret des coeurs, pour tracer à grandes lettres d'émotion des pages d'une grande intensité au livre des sentiments...
    Et la « Cagnotte », dans tout ça ? Le vieux Cyprien n'entend pas s'en laisser déposséder, et il saura en profiter au mieux, pour l'amour de Pauline et de ces paysages du Luberon qui sont toute leur vie... Et tant pis pour une descendance qui se révèle de chapitre en chapitre toujours plus ingrate !

  • Le mécréant ? Un brave gars, meurtri et désabusé par cette « Grande Guerre » de 14-18... Un de ces anciens poilus amers et déçus de la vie comme en a trop laissés ce triste conflit. Un brave gars qui revient au pays... Bourru. Aigri. Et même violent, parfois... Mais comment être accepté de nouveau au sein de la communauté villageoise, avec un aussi mauvais caractère?? Et comment retrouver sa place dans une famille décimée par les malheurs ?
    Joseph va longtemps errer dans ses terreurs intérieures, de conflits en conflits avec sa famille ou les habitants de son bourg natal. Au pied de ses volcans, quelque part au Nord de Clermont-Ferrand, il se répare peu à peu au contact de la terre et de ces paysages qui font partie de son être... Auvergne secrète, Auvergne sauvage et grandiose...
    Mais l'amitié est là, puis l'amour aussi, ce qui ne va pas sans problème, quand on n'est pas du même milieu ! Pour Joseph, le bonheur sera-t-il au rendez-vous, au terme de sa quête ?

empty