• Né à Marseille et mort à Cayenne, Victor Hugues incarne avec brio toute l'histoire de la Révolution française aux Caraïbes. Il manquait un grand coup de sonde dans les recoins de cet homme sulfureux assoiffé de gloire et d'argent, osant tous les paradoxes, toutes les provocations, toutes les violences, pour servir le Gouvernement français, fût-il républicain, impérial ou royaliste. On découvre son adolescence à Marseille, ses activités de marin aux Antilles, de contrebandier à Bogota, de négociant au Port-au-Prince... En 1814 il sera nommé commissaire de Louis XVIII à la démarcation des limites entre la Guyane française et le Brésil.

  • Naître en 1905 aux Antilles et aller vivre sa vie en France n'augure pas un destin facile... celui d'Armand Cardoso sera aussi peu ordinaire que l'homme. Envoûté par la musique et les femmes, ce clarinettiste de talent rencontre Isabelle, jeune parisienne pétillante, curieuse de tout, et ce sera le début d'une passion dévorante... Ce livre montre sous un angle inhabituel les difficultés rencontrées par les originaires d'outre-mer pour s'intégrer en France, tout comme celles des métropolitains qui, durant l'entre-deux-guerres, les accueillaient et reconnaissaient leurs qualités humaines. En même temps que l'épopée des musiciens antillais venus d'Europe, l'auteur raconte l'histoire d'un formidable instrument d'intégration et de métissage: le "Bal nègre" de la rue Blomet.

  • L'activité frénétique des corsaires au large des côtes guadeloupéennes au temps de Victor Hugues a pu évoquer à divers titres celles des terribles pirates barbaresques qui sévissaient en Méditerranée à la même époque. C'est cette aventure méconnue que l'auteur nous fait revivre ici. Il décortique ce qu'il faut bien appeler une "économie corsaire", pendant la Révolution et l'Empire en Guadeloupe. La grande et la petite histoire se rejoignent ainsi en une épopée héroïque.

empty