• Après la bombe d'Hiroshima, les tensions nées de la guerre froide semblent placer chacun devant une alternative : un monde uni ou le néant. En 1948, Garry Davis, ancien pilote américain traumatisé par sa participation aux bombardements des villes allemandes, se déclare « premier citoyen du monde ». Très vite, ses intiatives font sensation et des foules enthousiastes l'acclament. De nombreuses personnalités - tels Einstein, Camus, Breton...- le soutiennent. Michel Auvray fait le récit de ces événements aujourd'hui méconnus et qui firent alors la Une de la presse.

empty