• Nous sommes en train de heurter les limites physiques de notre croissance planétaire. Énergies, atmosphère, eaux, sols, biodiversité, mer, minéraux deviennent des indicateurs des mutations en cours. Cela demande un changement qualitatif sans précédent dans l'histoire de l'humanité. Une terrible crise économique, sociale, géopolitique s'annonce, mais nous pouvons y répondre. Une utopie ? Pas sur.Après l'analyse de nos aveuglements, des habitudes qui mènent à des erreurs suicidaires, des croyances qui nous conduisent à des actions stériles, montrant l'interaction des différents champs, l'auteur explore les possibilités et décrit un programme global de transition énergétique exigeant une mobilisation démocratique et misant sur la créativité. Il est urgent de coordonner et d'accentuer nos actions selon les limites reconnues, dans l'interaction des différents niveaux, dès maintenant et pour les décennies à venir.Michel J.F. Dubois, biologiste et ingénieur agroéconomiste, s'est investi en recherche et développement. Après le prix de l'innovation du SIAL 2006 et nominé au prix de l'ingénieur de l'année 2008, il a dirigé l'école d'agriculture de l'Institut Polytechnique LaSalle Beauvais. Titulaire d'une thèse de philosophie sur le vivant et l'indéterminé, il est président du Centre ESTA (Centre d'études psychosociologiques et travaux de recherche appliquée).

  • The human specificity can be described by verticality/bipedalism, technique use, articulated language, high cognitive capacities, complex society at three levels: body, mind, social. In this book, is proposed an evolutionary process that make better understand how such humanity could have emerged in the long time (more than 6 million years). The process is based on a very early necessity to use technic for surviving correlated with neoteny which impulsed a darwinian evolutionary process, with four distinguished punctuation described as neotenizations.

empty