Langue française

  • À travers l'histoire tourmentée du capitalisme la social-démocratie, cette très vieille formation politique, surgit et resurgit comme une tendance historique durable, toujours capable de rebondir. La force de « la poussée vers l'égalité » semble soutenir et rythmer son parcours historique. Cependant, aujourd'hui, dans cette période de turbulences, où les identifications partisanes s'affaiblissent, la social-démocratie est devenue une force politique vulnérable qui a perdu son assurance et son aplomb. Tout indique qu'on assiste à la fin d'un cycle politique et social, à un processus de bouleversement et de « refonte » des social-démocraties européennes. Les partis sociaux-démocrates, en voie de « désocial-démocratisation », ne sont plus, et depuis déjà quelque temps, des formations à identité sociale, politique et organisationnelle forte... La « nouvelle social-démocratie » in statu nascendi, tributaire, plus que par le passé, de la personnalité de ses leaders, sera plus composite socialement et culturellement, plus faible organisationnellement, plus instable électoralement que la social-démocratie « ancienne ».

empty