• Un peu moins de dix ans après sa disparition, le souvenir de Brigitte Engerer est toujours bien vivant dans la mémoire de ses admirateurs. Native de Tunis, elle commence sa carrière en s'enfermant dans la salle de bains de l'appartement familial pour jouer sur un piano jouet. Très vite repérée pour son talent précoce, elle intègre la classe de Lucette Descaves au conservatoire de Paris avant d'être distinguée par le concours Long-Thibaud. Son esprit iconoclaste et aventureux l'enverra en Urss pour étudier aux côtés de Stanislas Neuhaus en 1970. Là, elle devient la plus russe des pianistes françaises, faisant la synthèse entre ces deux écoles que tout opposait. À son retour, Brigitte Engerer prend naturellement sa place parmi les grands interprètes de sa génération. Son infaillibilité, y compris dans les concertos romantiques les plus redoutables, et sa présence rayonnante n'occultent pas un tempérament plus torturé, raffiné et sensible. « Marraine » du piano français, elle a lancé nombre de carrières dont celle de Boris Berezovsky. Nathalie Depadt-Renvoisé livre ici une première biographie à l'image de l'artiste populaire qu'était Brigitte Engerer : émouvante et passionnelle.
    Psychologue et musicienne, Nathalie Depadt-Renvoisé travaille sur la place de la musique et des activités artistiques à l'hôpital. C'est dans ce cadre qu'elle a rencontré Brigitte Engerer auquel elle consacre ce premier livre. Elle a par ailleurs collaboré à plusieurs revues musicales.

empty