• Après une longue période de troubles des guerres de religion, le renouveau des arts se manifesta de façon particulièrement éclatante sous le règne d'Henri IV, dans tous les domaines : peinture, sculpture, architecture, mais aussi l'art des jardins, les arts de cour, notamment les ballets et les entrées. Ce fut aussi le cas de l'art du livre, encore trop peu étudié aujourd'hui. Ce livre expose l'ampleur de ce renouveau et en montre les multiples aspects. Afin de cerner les transformations et les nouvelles configurations artistiques de cette période, les pratiques artistiques sont replacées dans leur contexte historique, politique et culturel. L'ouvrage pose les enjeux épistémologiques entre pouvoir (élaboration et diffusion par l'image de la figure du « bon roi », tolérant et unificateur du royaume) et art (art de cour, art sacré, dans une époque de troubles religieux...). Enfin, dans une volonté d'inscrire la production artistique française dans un cadre plus large, ce livre explore les liens qui unissent la France d'Henri IV et de Marie de Médicis aux grands centres artistiques européens (Florence, Nancy, Anvers).

  • Dans un cours sur ce thème au Collège de France, comme dans son maître-ouvrage, Marc Fumaroli a évoqué une notion largement inaperçue jusque-là, celle de la République des Lettres, restituant ainsi à l'Europe une de ses dimensions les plus incontestables.
    Parti de ces réunions de savants, philologues, juristes, physiciens, naturalistes, tous des pairs, qui se reconnaissaient entre eux (cabinets, cénacles lettrés, académies), se choisissaient pour converser ou entamer un commerce de lettres dans un espace de liberté, il était remonté à l'origine : Pétrarque, créateur dans sa Correspondance d'une société de laïcs et de clercs qui partageaient sa vue d'une république chrétienne augmentée du meilleur de l'antiquité païenne, c'est-à-dire la civilisation, la capacité de sortir de la brutalité, la vertu des Humanités. Puis il avait suivi leur développement dans l'Europe des Lumières, jusqu'au moment où l'essor des nationalismes devait faire perdre le sens d'une communauté d'idées assez féconde pour qu'on en puisse nourrir la nostalgie.
    Une enquête aussi vaste reposait sur l'analyse et le dépouillement d'une variété tant chronologique que thématique de textes de plus de cent auteurs dont la force et la beauté méritaient d'être partagées.
    Offrir ces textes fut la tâche pour laquelle se portèrent volontaires trois amis proches de l'auteur. Le résultat est cette anthologie, qui donne à lire, dans le texte, la République des Lettres, depuis Richard de Bury et Pétrarque jusqu'à Leibniz et Mme du Châtelet.

  •  
    Emploi du temps saturé, pression scolaire mais aussi familiale pour être parmi les meilleurs... Être un enfant de nos jours est devenu un vrai métier !
    Si la charge mentale des femmes a largement été dénoncée, elle ne leur est pas réservée. Les enfants aussi la subissent et sont soumis au stress
    quotidiennement.
    Pour la première fois, un ouvrage décrypte les comportements et les mécanismes qui conduisent à cette surcharge et analyse les impacts sur le développement général de l'enfant : épuisement, agitation, stress, anxiété et parfois dépression.
    À l'aide de nombreux cas issus de sa pratique, l'auteure propose des outils faciles à utiliser au quotidien pour permettre aux parents de reconnaître les signes d'épuisement et aider leur enfant à se construire le plus sereinement possible.
     
    Aline Nativel Id Hammou est psychologue clinicienne spécialisée dans le domaine de l'enfance, de l'adolescence et de la famille. Son approche est basée sur l'idée « qu'un enfant parfait n'existe pas » et « que grandir sereinement implique de la joie, des échecs, des réussites, des encouragements, de la légèreté et de la bienveillance ».
     
    Avec Alix Lefief-Delcourt, auteure de nombreux ouvrages en santé et parentalité.
     
     

  • Jamais les politiques publiques françaises et britanniques n'ont été autant marquées par la question du logement qu'en ce début de XXIe siècle. L'envolée spéculative des prix immobiliers, l'accroissement des phénomènes de ségrégation et de précarisation résidentielles ainsi que la crise des « subprimes » émanant des États-Unis en 2007 ont mis en évidence les vicissitudes auxquelles sont soumis les marchés occidentaux depuis les années 1990. Face à l'inquiétude croissante des populations, il n'est guère étonnant que les gouvernements de Gordon Brown et de Nicolas Sarkozy aient manifesté leur volonté de considérer le logement comme l'une des toutes premières priorités de leur action politique. Cet ouvrage a pour objectif de mettre en parallèle les caractéristiques des crises du logement dans les deux pays et les réponses qu'y apportent les pouvoirs publics. Il regroupe une quinzaine de contributions de spécialistes du logement en France et au Royaume-Uni qui couvrent les grandes évolutions des marchés de l'immobilier depuis la seconde moitié du XXe siècle, les enjeux sociétaux et territoriaux et les nouvelles orientations politiques. Ainsi que le montrent les auteurs, le désengagement de l'État-providence, le recours à la décentralisation et aux lois du marché rendent de plus en plus improbable la mise en oeuvre d'un droit au logement pour tous.

  • Deux cousines, l'une qui a vécu au xixe siècle, l'autre qui vit au xxe siècle entreprennent une bien étrange correspondance, par lettres. Adeline, jeune fille de 28 ans habite l'île de La Réunion, chez ses parents, anciennement gros colonialistes ; Gisèle réside en France, dans un vieux château hérité de deux tantes : elle est mariée à Emilien de K/Aven dont elle a eu deux enfants. Le thème principal de cet échange épistolaire est l'AMOUR : Gisèle aime passionnément le vicomte de Blanval qui ne cherche qu'à s'amuser d'elle ; Adeline adore un jeune engagé, venu de la côte des Malabares, en Inde. Hélas, le jeune Marcello est promis à une puissante Déesse et ne peut l'épouser.

  • Le citoyen doit comprendre les chocs qui fragilisent sa vie quotidienne. La communication politique doit épouser des aspects pédagogiques. Aussi cet ouvrage a-t-il une valeur didactique. L'individu, en tant que citoyen, participe à son niveau à la vie nationale et à la pérennisation des institutions, que ce soit par le travail, le vote ou le processus démocratique. En tant que contribuable et agent économique, il est l'un des maillons du fonctionnement financier de notre économie à travers les fonctions de consommation, de production, d'épargne et d'investissement. Il est donc en droit d'attendre des dirigeants des réponses adéquates aux chocs qui ébranlent son présent et mettent l'avenir en péril. La réponse est plurielle : politique, stratégique, budgétaire, économique, sécuritaire, sociale et sociétale dans un contexte mondial fragilisé de plus en plus qui nous place devant différents défis. Il faut repenser l'action sécuritaire dans toute sa dimension capacitaire.

  • This book is the first comprehensive and authoritative analysis of the New Deal and examines how far the programme has succeeded in responding to the diversity of conditions in local labour markets across the UK.
    Argues that profound differences in local labour market conditions have exerted a telling influence on the New Deal's achievements
    Includes extensive new research data on the current conditions of local labour markets in the UK and local impacts of the New Deal
    Illustrated by a large series of original maps and figures.
    Based on numerous interviews with local and regional policy actors.

  • L'histoire de Hisan se passe au Cambodge et raconte les massacres et les exactions des khmers rouges contre la population cambodgienne tout juste sortie de la colonisation. C'est par la bouche d'un témoin privilégié que nous parcourons cette époque difficile. Hisan connaîtra la misère avant d'être recueillie par les notables de la région et apprendra l'histoire de son pays par une vieille dame qui l'a vécue.

  • L'auteur présente ici les différentes étapes de sa longue carrière (1958-1996) avec les événements les plus marquants de son métier d'enseignant. Il donne une vision de ce qu'était l'enseignement, dans les années 60, dans une île, à 9000 km de la métropole, une terre à peine sortie de la colonisation où, dans le domaine éducatif, tout est à faire. Il souligne l'enthousiasme et la volonté de jeunes maîtres à peine formés mais décidés de travailler d'arrache-pied pour promouvoir l'instruction et l'éducation de leur pays.

empty