• Qu'est-ce que le hasard et existe-t-il vraiment ? Par quels mécanismes près d'un tiers des personnes interrogées répondent-elles 7 à la question "donnez un chiffre au hasard" ? Pourquoi n'y a-t-il rien d'improbable à partager un ami commun avec son voisin de siège en avion ? Découvrez la réponse à ces questions et bien d'autres dans ce livre ludique et passionnant, à la croisée de deux disciplines : les mathématiques et la psychologie.
    Recourir aux mathématiques et à l'informatique paraît naturel pour définir formellement le hasard et en dégager les principales caractéristiques. Moins attendue pourtant est l'illusion qui nous affecte souvent face à l'imprévu et aux coïncidences : comme les psychologues l'ont montré, l'irrationalité de nos décisions, de nos superstitions, voire de nos croyances, tient en partie à une perception aussi fluctuante qu'imprécise du hasard ! C'est ce qu'illustre l'auteur à travers de nombreux exemples issus de notre quotidien, de l'horoscope au loto en passant par le biais d'alternance ou l'apparition de la vie sur Terre...
    Un dialogue inattendu entre deux domaines-phares du savoir, une invitation à la découverte fascinante du hasard.

  • Les étudiants et les professionnels sont souvent démunis lorsqu'ils se confrontent au haut potentiel pour la première fois. Bien que le thème soit très médiatique, les livres font rarement référence aux recherches actuelles sur l'intelligence et s'adressent bien souvent au grand public. 
    Psychologie du haut potentiel vient répondre au besoin de formation et d'information des professionnels, en proposant un livre de référence sur le sujet. Le livre embrasse les aspects majeurs de la thématique du haut potentiel : des modèles de références de la douance jusqu'à l'accompagnement de l'enfant et de l'adulte, en passant par l'actualité des recherches scientifiques, les questions d'identification et de diagnostic différentiel.
    Tout en fournissant des outils solides pour le clinicien et le thérapeute, il propose également une ouverture sur le monde de l'éducation au travers de plusieurs chapitres consacrés aux adaptations pédagogiques, mais aussi sur le monde des ressources humaines et de l'accompagnement professionnel.
    L'originalité de ce livre réside dans la combinaison d'une approche scientifique rigoureuse et de réflexions cliniques et éducatives étayées, appuyées par de nombreuses études de cas. Le style est accessible, s'adressant autant à des étudiants qu'à des praticiens confirmés.

  • L'esprit critique est sur toutes les lèvres. Depuis l'explosion des fake news diffusant sur Internet, des rumeurs trompeuses, des théories du complot poussant certains jeunes sur la voie de la radicalisation, il semble que nous vivions dans un monde parsemé de pièges pour nos cerveaux trop enclins à croire. Des philosophes et des chercheurs tentent de comprendre ce qui nous rend si prompts à adhérer à des idées parfois farfelues, pourquoi notre raison, en général efficace, recèle quelques « bugs », que d'aucuns ne se privent pas d'utiliser. De leur côté et dans le même objectif de défense intellectuelle, des vidéastes, des journalistes, des médiateurs et des enseignants tentent de développer l'hygiène mentale de leurs contemporains par divers moyens. Dans cet ouvrage, les chercheurs exposent certaines failles mentales qui nous rendent vulnérables aux erreurs, tandis que les médiateurs témoignent des pratiques qu'ils ont mises en place pour participer à l'effort pédagogique. Ensemble, ils imaginent une approche critique de l'autodéfense intellectuelle, une collaboration à venir pour un enseignement de l'esprit critique fondé sur les preuves.

  • L'apparition des bases de données informatiques et des moteurs de recherche permettant de les explorer a introduit de nouvelles pratiques dont l'ego-surfing est une des plus ludiques : estimer sa propre notoriété, celle de ses amis ou des célébrités, mesurée en nombre de pages Google. Étrange classement puisque, en octobre 2012, Lady Gaga était plus « célèbre » que Jésus-Christ. De même, le classement des chercheurs scientifiques et des universités à partir d'autres bases de données se heurte à de nombreux biais, dont il est essentiel d'être informé afin de ne pas prendre des vessies pour des lanternes. La numérisation de cinq millions de livres réalisée à l'Université Harvard fournit quant à elle un outil nouveau, permettant d'analyser l'évolution de l'usage d'un mot ou d'une expression au cours des deux derniers siècles. De « nos ancêtres les Gaulois » au « biais de positivité » et à la « loi de Benford », ce petit guide pittoresque a été conçu pour initier aux subtilités de la culturomique, la science numérique de la culture. Jean-Paul Delahaye est professeur à l'université de Lille et chercheur au laboratoire d'informatique fondamentale (LIFL). Il est l'auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation des mathématiques. Nicolas Gauvrit enseigne les mathématiques à l'université d'Artois. Il s'intéresse particulièrement aux liens entre les mathématiques et la psychologie. 

empty