• Un portrait virulent de notre société -; en haute définition.Réac, Nicolas Ungemuth ? Plutôt mélancolique, et lucide à propos des quatre dernières décennies françaises. Dans Nous vivons une époque formidable !, le journaliste dépeint une société du XXIe siècle à côté de la plaque. Sous sa plume cruelle et drôle, nous voyons passer des trottinettes à contresens sur les avenues, des touristes qui vont en troupeaux, Anne Hidalgo et sa gestion " lumineuse " de la tour Eiffel, des projets de design objectivement nuls, nous assistons aux délires du " véganisme " comme de l'" antispécisme ", aux dérives du langage et à l'avènement d'un nouvel hygiénisme. Pour Ungemuth, si l'époque que nous connaissons invente son lot traditionnel de stupidités, elle se distingue surtout des précédentes en faisant passer ses gadgets et ses laideurs pour des progrès " historiques ". Nous aurions tout lieu d'en douter : les imprimantes 3D (des heures pour démouler un dentier) ou les " uritrottoirs " (des pissotières 2.0) sont-ils aussi nécessaires que le Gramophone ou la brosse à dents ? La trottinette électrique est-elle vraiment l'avenir du bipède ?
    Savant patchwork journalistique et pied de nez magistral, Nous vivons une époque formidable ! n'est pas un pamphlet pleurnichard : l'auteur y raconte ce début de troisième millénaire à travers le prisme du bon sens et revendique le droit d'en rire.
    Rédacteur en chef adjoint des pages " Culture " du Figaro Magazine, Nicolas Ungemuth témoigne régulièrement de ses grandes passions pour la musique, le cinéma et la littérature.

  • Né en 1954 avec les premiers enregistrements d'Elvis Presley pour le minuscule label Sun, le rock a connu de grands bouleversements. Si les Beatles, Bob Dylan, les Rolling Stones l'ont sorti de son carcan «blues» pour le propulser vers une musique plus audacieuse et complexe, d'autres comme Iggy Pop, Lou Reed ou David Bowie ont contribué à son renouvellement et ont nourri l'imaginaire musical de générations de fans. Mais qui pourrait succéder aux pionniers et aux génies ? Hier, le rock incarnait la révolte adolescente. C'était un art secret appartenant exclusivement aux jeunes. En nous invitant à ressortir les albums de ceux qui ont fait le rock and roll, Nicolas Ungemuth ne saurait être seulement le conservateur d'un art «respectable». À le lire, la capacité de subversion du rock pourrait bien être entre les mains de ceux qui l'écoutent... «Rock critic» émérite depuis vingt ans, Nicolas Ungemuth est journaliste pour le célèbre magazine Rock & Folk et aujourd'hui responsable de la rubrique «Livres» au Figaro Magazine. Connu pour son engagement musical, il est aussi l'auteur de cinq ouvrages de référence sur le rock, de David Bowie aux Sex Pistols, en passant par Iggy Pop. Avec Le Roman du rock, il dévoile aujourd'hui une histoire des grands mythes de la musique... et de leurs héritiers.

empty