• Qui réussit, qui échoue à l'Université et quel est le devenir des exclus ? Pour obtenir des éléments de réponse à ces questions, une population qui groupait au départ 6 919 étudiants a été suivie pendant neuf ans. Les faits établis mettent en évidence que le diplôme est fonction de la naissance. L'analyse des processus en jeu montre précisément que : les rapports de dominance économiques et idéologiques - qui définissent l'identité historique des classes sociales et des catégories de sexe - constituent le principe explicatif des disparités dans le devenir scolaire et social des individus. Cette analyse conduit à s'interroger sur la validité d'études scientifiques qui, en dépit des apparences, réfèrent à un donné absolu les inégalités sociales face au savoir, qu'elles les rapportent à des différences d'aptitudes intellectuelles ou à des différences linguistiques et culturelles. En réalité, comme le révèle une étude historico-critique, l'appropriation, par une minorité, d'un savoir devenu élément de pouvoir est fruit de rapports sociaux transitoires et non expression d'un ordre des choses, d'une fatalité.

empty