• « Si par livres vous entendez parler de nos innombrables cahiers de papier imprimé, ployé, cousu, broché sous une couverture annonçant le titre de l'ouvrage, je vous avouerai franchement que je ne crois point, que l'invention de Gutenberg puisse ne pas tomber plus ou moins prochainement en désuétude.
    Je crois que si les livres ont leur destinée, cette destinée, plus que jamais, est à la veille de s'accomplir, le livre imprimé va disparaître. Ne sentez-vous pas que déjà ses excès le condamnent ?
    Je crois donc au succès de tout ce qui flattera et entretiendra la paresse et l'égoïsme de l'homme ; l'ascenseur a tué les ascensions dans les maisons ; le phonographe détruira probablement l'imprimerie. Il y aura des cylindres inscripteurs légers comme des porte-plumes en celluloïd, qui contiendront cinq et six cents mots et qui fonctionneront qui tiendront dans la poche ; toutes les vibrations de la voix y seront reproduites. Soit à la maison, soit à la promenade, en parcourant pédestrement les sites les plus remarquables et pittoresques, les heureux auditeurs éprouveront le plaisir ineffable de concilier l'hygiène et l'instruction, d'exercer en même temps leurs muscles et de nourrir leur intelligence, car il se fabriquera des phono-opéragraphes de poche, utiles pendant l'excursion dans les montagnes des Alpes ou à travers les Cañons du Colorado.
    Après nous la fin des livres ! »

  • BnF collection ebooks - "Il est des jours où l'on se pend à Londres, dit-on, sans savoir pourquoi. Ce soir-là, j'étais rentré terriblement agacé, les nerfs tendus comme les cordes d'un violon, la mine morose, l'allure courbée dans un accablement intense. Il me bruinait au coeur tant la sombre tristesse m'envahissait, et je logeais dans ma cervelle tous les diables noirs de la mélancolie."
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Jean Lorrain

    Octave Uzanne

    Ainsi que judicieusement le remarquait Maurice Barrès, à l'heure où fut inauguré à Fécamp, en juillet 1912, le monument élevé par souscription à la mémoire du poëte de Yanthis et d'Ennoïa : « En vérité c'est Jean Lorrain qui disait le plus de mal de lui-même, Maintenant. qu'il s'est tu, il ne reste que ses beaux livres et ses fidèles amis pour en parler. Les uns et les autres font amplement son éloge. »Le temps apporta en effet une grande accalmie dans les rancunes et les haines que s'était attiré, avec son goût crâneur de l'impopularité, ce féroce contempteur des sottises et des hypocrisies mondaines, On l'accusait avec véhémence, dans les dernières années de sa vie, d'exagérer, par exemple, les vices et les tares de l'étrange société hétérogène de la Rivièra ou de démasquer certaines moeurs parisiennes parfois invraisemblables.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Littérature du Genre humain en 6,000 volumes. - De la désorientation littéraire de ce temps. - Situation singulière des Ecrivains entre eux. - Le Théâtre obstructeur de la véritable Littérature. - La Presse quotidienne vouée au Théâtre. - De la disparition de la Critique dans le journalisme quotidien. - La grande hystérie de la réclame dans les lettres. - Les sensations de l'écrivain et ses déboires, - La critique moderne et la marée des livres.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • A LA FORMATION même du Directoire, la plus parfaite anarchie, - une anarchie libératrice et de soulagement, - succéda au sanglant régime du « Rasoir national ». La Révolution avait tout détruit, même l'empire des femmes. Les clubs, les réunions de la rue ne devaient que faire disparaître toute apparence de salon et l'on constatait que l'esprit, la grâce, toute la finesse françaises semblaient avoir sombré dans les sanglants délires de la plèbe.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Ou trouver la meilleure paraphrase du mot Éventail ? Messieurs de l'Académie le définissent par petit meuble qui sert à éventer, Richelet et Furetière optent pour instrument qui fait du vent et ne donnent à ce terme aucun sexe approprié, soutenant que les meilleurs auteurs peuvent écrire sans faillir : un bel éventail ou une jolie éventail. Littré, plus concis, proclame le masculin et fournit peut-être la plus exacte définition dans le vague de cette périphrase : Sorte d'écran portatif avec lequel les dames s'éventent.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'EX-CAPITAINE Hauteroche, je le vois nettement encore ; il demeure présent à ma mémoire comme le type du plus curieux vieillard qu'il m'ait été donné de rencontrer dans ma vie. C'est vers 1860 que j'eus l'occasion de le connaître. A cette époque, j'achevais mes études à Vendôme et comme tous les Vendômois de mon âge, - je m'arrêtais fréquemment devant un étrange débit de Vins et Tabac, installé rue de la Ganterie, qui, pour enseigne, affichait sur la devanture peinte aux trois couleurs nationales : Au VIEUX GROGNARD.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Messieurs et doctes Petits-Maîtres, UN des quarante, mais aussi et surtout un des vôtres, un délicat entre tous, un chiffonnier musqué de la double colline, et de plus, grand donneur de becquée à Vénus, le galant abbé de Bernis, fondait peu de foi en son avenir, lors de son arrivée à la Cour, et c'est ainsi qu'il modulait, si je ne me trompe, l'expression de son incertitude en fixant son petit collet : « Aucun chemin de fleurs ne conduit à la gloire.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Canaletto (Giovanni Antonio Canal) (Venise, 1697 - 1768) Comme son père, il commença sa carrière comme peintre de décors de théâtre. Influencé par Giovanni Panini, il se spécialisa dans les vedute (vues) de Venise, sa ville natale. Les violents contrastes entre ombre et lumière sont typiques de cet artiste. Et, si certaines de ses vues sont d'un intérêt purement topographique, certaines décrivent des sujets festifs ou solennels. Il publia aussi, grâce à John Smith, son agent, une série de gravures de cappricci. Il trouvait ses principaux acheteurs dans l'aristocratie britannique car ses vues leur rappelaient leur Grand Tour. Dans ses peintures, la perspective géométrique et les couleurs ont une fonction structurante. Canaletto passa dix ans en Angleterre. John Smith vendit des oeuvres de Canaletto à George III, créant ainsi la collection royale de Canaletto. Ses plus grandes oeuvres influencèrent la peinture de paysage du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "On appelle Roman, l'ouvrage fabuleux composé d'après les plus singulières aventures de la vie des hommes. Mais pourquoi ce genre d'ouvrage porte-t-il le nom de Roman ? Chez quel peuple devons-nous en chercher la source, quels sont les plus célèbres ? Et quelles sont enfin, les règles qu'il faut suivre pour arriver à la perfection de l'art de l'écrire ? Voilà les trois questions que nous nous proposons de traiter ; commençons par l'étymologie du mot."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Caprices d'un bibliophile

    ,

    • Ligaran
    • 24 Septembre 2015

    Extrait : "Il est des jours où l'on se pend à Londres, dit-on, sans savoir pourquoi. Ce soir-là, j'étais rentré terriblement agacé, les nerfs tendus comme les cordes d'un violon, la mine morose, l'allure courbée dans un accablement intense. Il me bruinait au coeur tant la sombre tristesse m'envahissait, et je logeais dans ma cervelle tous les diables noirs de la mélancolie."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de qualité de grands livres de la littérature classique mais également des livres rares en partenariat avec la BNF. Beaucoup de soins sont apportés à ces versions ebook pour éviter les fautes que l'on trouve trop souvent dans des versions numériques de ces textes.
    LIGARAN propose des grands classiques dans les domaines suivants :
    o Livres rares
    o Livres libertins
    o Livres d'Histoire
    o Poésies
    o Première guerre mondiale
    o Jeunesse
    o Policier

  • Extrait : "Où trouver la meilleure paraphrase du mot Eventail ? Messieurs de l'Académie le définissent par petit meuble qui sert à éventer, Richelet et Furetière optent pour instrument qui fait du vent et ne donnent à ce terme aucun sexe approprié, soutenant que les meilleurs auteurs peuvent écrire sans faillir : un bel éventail ou une jolie éventail. Littré, plus concis, proclame le masculin et fournit peut-être la plus exacte définition dans le vague de cette périphrase..."
    À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :
    Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :
    ? Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
    /> ? Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • J'AVOIS remarqué souvent aux Tuileries un homme âgé, vêtu fort simplement, d'un extérieur modeste et chagrin, qui, sans avoir l'air farouche, cependant se tenoit de préférence dans les lieux écartés. Un jour, que je me promenois seul, ayant encore aperçu mon homme, je le suivis pendant quelque temps ; enfin, cédant à ma curiosité, je l'accostai.« - Monsieur, lui dis-je, vous trouverez peut-être étonnant que n'ayant pas l'honneur d'être connu de vous, j'interrompe votre promenade ; mais, je vous l'avoue franchement, le soin que vous prenez de fuir, dans ce jardin, le monde que d'ordinaire on y vient chercher, m'a donné le désir de vous connoître.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Robida est un de nos plus grands dessinateurs-illustrateurs, mais il est aussi un considérable auteur d'anticipations. On est en 1895, le XXe siècle de toutes les promesses, le siècle de l'électricité et des voyages est là tout proche qui s'annonce.
    Albert Robida s'est associé à Octave Uzanne pour un livre légendaire, leurs "Contes pour les bibliophiles", à cause d'un chapitre, et d'un seul : s'emparant de la reproduction de la voix, le fameux phonographe d'Edison, les deux auteurs y voient le successeur de la transmission écrite.
    On peut le miniaturiser, le transmettre à distance, se créer des bibliothèques de textes lus...
    Une anticipation parmi d'autres. Mais lorsque Robida et Uzanne, dans cette réunion de savants et d'inventeurs chacun aux prises avec ce qui s'annonce de la mutation de leur métier, développent leur système en prenant en compte le point de vie de l'auteur, les schémas économiques, la modification des usages privés du lecteur, ils nous donnent des clés vertigineuses pour nous repérer dans la mutation numérique d'aujourd'hui.
    Un bon électro-choc. Pour ne plus avoir peur.
    FB


  • PETITES femmes de Paris, ô vous, gentes inconnues, minois souriants, frisques et éveillés, visages roses, duveteux comme pêches, mutins et bienheurés de jeunesse, êtres divins, exquis, cajolables et cajolés, c'est en songeant à vous que se gaudit ma verve frétillarde et passionnée ; c'est pour vous que je luxuriose ma plume, que j'affine ma pensée, que je frivolise ma cervelle et que, devant votre sémillante beauté et vos charmes cythéréïques, je fanfare goliardement vos louanges.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty