• Les Nations Unies au Moyen-Orient est l'étude approfondie d'un tournant dans le conflit arabo-israélien : l'adoption de la résolution 242 du Conseil de sécurité, après la guerre des Six jours, en 1967, et les efforts déployés par les Nations Unies entre 1967 et 1977 pour l'exécuter, c'est-à-dire instaurer la paix. Ovadia Soffer, ambassadeur d'Israël en France, est un diplomate expérimenté. Pendant plusieurs années, il a participé en tant qu'ambassadeur et membre permanent de la délégation d'Israël aux Nations Unies aux travaux de l'Assemblée générale des Nations Unies et à plusieurs de ses commissions. Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d'Israël à Genève en 1981, chargé des affaires des Nations Unies, il est en poste à Paris depuis octobre 1983. L'auteur a donc du sujet une expérience personnelle, et en traite en profondeur et avec autorité. Son analyse concerne tout d'abord un point d'histoire : les raisons pour lesquelles l'organisation internationale n'a pas réussi dans la mission qu'elle s'était assignée, et quel rôle les diverses puissances, et notamment les pays du Tiers Monde, ont joué dans cet échec. Mais l'intérêt de l'ouvrage est d'actualité surtout, à la fois pour les spécialistes et pour le grand public. Il éclaire la situation actuelle du Moyen-Orient, et permet de mieux répondre aussi aux questions générales que l'on peut se poser sur les Nations Unies.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les Nations Unies au Moyen-Orient est l'étude approfondie d'un tournant dans le conflit arabo-israélien : l'adoption de la résolution 242 du Conseil de sécurité, après la guerre des Six jours, en 1967, et les efforts déployés par les Nations Unies entre 1967 et 1977 pour l'exécuter, c'est-à-dire instaurer la paix. Ovadia Soffer, ambassadeur d'Israël en France, est un diplomate expérimenté. Pendant plusieurs années, il a participé en tant qu'ambassadeur et membre permanent de la délégation d'Israël aux Nations Unies aux travaux de l'Assemblée générale des Nations Unies et à plusieurs de ses commissions. Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d'Israël à Genève en 1981, chargé des affaires des Nations Unies, il est en poste à Paris depuis octobre 1983. L'auteur a donc du sujet une expérience personnelle, et en traite en profondeur et avec autorité. Son analyse concerne tout d'abord un point d'histoire : les raisons pour lesquelles l'organisation internationale n'a pas réussi dans la mission qu'elle s'était assignée, et quel rôle les diverses puissances, et notamment les pays du Tiers Monde, ont joué dans cet échec. Mais l'intérêt de l'ouvrage est d'actualité surtout, à la fois pour les spécialistes et pour le grand public. Il éclaire la situation actuelle du Moyen-Orient, et permet de mieux répondre aussi aux questions générales que l'on peut se poser sur les Nations Unies.

empty