Éditions Lajouanie

  • Bertrand-Hilaire Lejeune, dit BHL, officier de police en délicatesse avec sa hiérarchie pour avoir quelque peu contrevenu aux usages dans la maison poulaga est envoyé en mission au Havre pour enquêter sur la mort très très curieuse d'un honorable médecin, victime d'un accident de plongée.
    À peine arrivé dans la place notre héros découvre un nouveau cadavre, puis un autre... et ne tarde pas à réaliser que les victimes, deux médecins, se connaissaient et partageaient jadis une passion : la voile. Ce goût pour la navigation - en eaux troubles ? - est-il la clé du mystère ?
    L'Angleterre n'est pas si loin et de nombreux clandestins tentent chaque jour de s'y rendre par tous les moyens...

  • Le lieutenant Bertrand-Hilaire Lejeune, eh oui BHL, parcourt les rues de Rouen, grimé en vieille femme.
    Objectif de ce travestissement : tenter de coincer une bande d'arracheurs de sacs à main. La tâche peu reluisante est une sorte de punition infligée à notre héros par son patron, un flic en fin de carrière plus porté sur les agapes et les siestes qui en découlent, que sur la lutte contre le grand banditisme. Les deux hommes cohabitent difficilement au sein d'un commissariat un poil vintage, mais partagent un goût immodéré pour la dive bouteille. C'est dans cette ambiance addictive et ronronnante que surgissent les emmerdements sous la forme d'un cadavre de Roumain au CV peu reluisant. Suicide ou crime ? That is the question ! L'enquête va conduire BHL à croiser une jeune chef de gang radicale, végétarienne et « méphistophélique », un pré-délinquant portugais terrorisé par sa mère, une couguar peu farouche, une flic agoraphobe, une accorte infirmière, un poulet parisien pompeux et donneur de leçon délicatement surnommé la Fistule par ses correspondants rouennais...

    Pascal Jahouel signe ici un roman jubilatoire et truculent. L'intrigue bien sûr ravit, le langage fleuri du héros et de ses acolytes enchante (quelle leçon d'argot !), leur appétence pour le sexe et l'alcool sidèrent.

empty