• Ce livre est tout bruissant de la passion d'écrivains anglais, nombreux et parmi les plus célèbres, qui ont parcouru la Suisse, l'ont scrutée, exaltée, critiquée ou qui ont fantasmé sur elle, ses paysages, ses institutions politiques. Genève, Bern

  • Toutes les connaissances et les repères institutionnels essentiels à la compréhension de la mise  en oeuvre des principales politiques politiques sociales françaises dans tous les domaines concernés:La santéLa famille et l'enfanceLes personnes âgéesLe handicap> Une maquette tout en couleurs enrichie de synthèses à chaque partie pour faire le point sur le cadre juridique et les connaissances fondamentales à maîtriser
    >  Le Volum' Mise en oeuvre des politiques sociales s'adresse aux :étudiants des BTS ESF (Économie Sociale et Familiale)  et  SP3S (Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social)  ;étudiants en travail social (licence pro, DECESF, DEASS, DEES, DUT...) ;acteurs investis dans toute structure visant l'inclusion socialeLe plus : Un carnet professionnel constitué de fiches méthodologiques pour aider les étudiants à acquérir les réflexes du professionnel (1 public = 1 projet et une politique sociale) et de nombreuses ressources numériques accessibles grâce à Foucher connect.
     

  • Il est des mots qui tuent - symboliquement, lorsqu'il s'agit de ruiner la réputation d'un adversaire, ou physiquement, quand le mot d'ordre se fait slogan. Dès lors, s'interroger sur la notion de violences intellectuelles revient à poser la question de la responsabilité de ces professionnels de la parole que sont les intellectuels. Ce livre collectif entend le faire dans la longue durée de l'analyse historienne : de l'attaque ad personam dans la rhétorique romaine à l'imaginaire guerrier des intellectuels contemporains, en passant par les formes de la dispute médiévale ou de la controverse savante à l'époque moderne. Dans tous les cas, il s'agit bien de mettre au jour les règles et les usages de la polémique, mais aussi d'identifier les moments où les règles sont transgressées, remettant en cause l'ensemble du système.Textes de Étienne ANHEIM, Vincent AZOULAY, Patrick BOUCHERON, Pascal BRIOIST, Jean-Luc CHAPPEY, Fabienne FEDERINI, Jérémie FOA, Cédric GIRAUD, Charles GUÉRIN, Dominique IOGNA-PRAT, Bernard LAHIRE, Charlotte NORDMANN, Dinah RIBARD, Yann RIVIÈRE, Valérie ROBERT, Nicolas SCHAPIRA, Jacques SÉMELIN, Bénédicte SÈRE, Stéphane VAN DAMME, Laurent-Henri VIGNAUD, Alexandre WENGER.

  • Les étranges souffrances d'un directeur de théâtre ont été écrites par E.T.A. Hoffmann. De cette oeuvre, nous n'avons gardé que le titre car il nous a semblé que c'était la part la plus précieuse du trésor. Celle qui allait nous conduire vers le visage pâle du burlesque et ce, non par un goût immodéré de la légèreté, mais pour le plaisir de la lucidité. L'histoire peut se résumer ainsi : l'homme et l'obstacle. Un directeur et ses deux assistants, comédiens, balayeurs, bruiteurs, pendant une journée de répétition. Que font-ils ? Ils s'acharnent contre le réel et Dieu sait si c'est un combat inégal qui ne peut avoir qu'une issue : la chute. P.L.M.

  • Indochine. Qui d'entre nous n'a pas rêvé de naviguer sur le Mékong, la "Mère des Eaux", ce grand fleuve généreux qui fertilise les terres de toute la péninsule indochinoise. Aux rizières et villages flottants du delta viêtnamien succèdent les fabuleux temples d'Angkor, les pagodes dorées du Laos, les plantations de thé du Yunnan, pour atteindre le Tibet où le Mékong prend sa source. Pour l'heure, le voyageur qui sort des sentiers battus doit encore sillonner l'Indochine comme le faisait l'explorateur du siècle dernier. C'est sur les pas de Francis Garnier, officier de la Marine de Napoléon III, que Patrick Moreau remonte le Mékong, de la mer de Chine au Toit du Monde. Voyage dans le temps, voyage dans l'espace, à la rencontre des peuples d'Indochine qui aujourd'hui sortent de l'ombre et de l'oubli.

  • Le numéro d'été de L'Inconvénient propose Le fantasme de la survie un dossier fouillé sur cette propension au macabre, cette « fascination morbide pour l'apocalypse et la destruction, comme si nous avions besoin de maintenir coûte que coûte la menace, aussi fantasmatique soit-elle » dans un monde où tout est pourtant réuni pour nous permettre une vie sans souci. Nous incitant à nous considérer comme individus vivant en sursis, attendant l'écroulement, cet état d'esprit nous convie aussi à vivre dans la complaisance et sans souci de l'autre, à vivre « à côté de la vie ». Un dossier signé par Evan Osnos, Christian Guay-Poliquin, Dalie Giroux, Vincent Lambert et Alain Roy. Aussi dans ce numéro, un poème de Patrice Desbiens, une BD de Samuel Catin, un reportage sur la traduction au Québec et au Canada par Mauricio Segura, la peinture de Dil Hildebrand et les habituelles chroniques littérature, cinéma et séries télé.

empty