Entreprise, économie & droit

  • Cet ouvrage regroupe des textes provenant d'experts et de gestionnaires du Québec et des trois grands blocs économiques internationaux sur les approches et les méthodes opérationnelles relatives à l'intégration des activités de la gestion des ressources humaines à la stratégie des entreprises.

  • BnF collection ebooks - "On parle beaucoup depuis quelque temps de ce que l'on est convenu d'appeler la question sociale. Nombre de personnes proposent ce qu'elles croient des solutions. Parmi les esprits les moins doués d'imagination et les plus sceptiques, il n'en est guère qui ne disent qu'Il y a quelque chose à faire."

  • Dans un discours qui date de quelques années et qui eut un grand retentissement en Europe, l'un des hommes d'État les plus illustres de notre temps, M. Gladstone, a osé dire que le dix-neuvième siècle serait appelé par l'histoire « le siècle des ouvriers. » Il y a dans cette parole une part notable d'exagération oratoire : entendue à la lettre, elle serait non moins injuste qu'inexacte ; mais elle exprime, sous une image un peu forcée, la place importante et presque prépondérante que les questions.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • M. Paul Leroy-Beaulieu communique à l'Académie des fragments d'un ouvrage qu'il se propose de publier sous le titre d'Essai sur la répartition des richesses et sur la tendance à une moindre inégalité des conditions. Ces fragments ont pour objet l'étude des causes qui influent sur le taux de l'intérêt et la recherche des conséquences économiques et sociales de la baisse du taux de l'intérêt. Il a paru à M. Paul Leroy-Beaulieu que les questions très diverses se rattachant à ce phénomène avaient été jusqu'ici insuffisamment étudiées.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La thèse rédigée dans le cadre d'un Doctorate in Business Administration (Doctorat en administration des affaires), appelé DBA, soulève beaucoup d'interrogations de la part des futurs doctorants quant à la spécificité de son orientation, de son contenu et de sa portée.
    Dans la perspective du rôle central qui est dévolu au chantier de la thèse dans le processus de la formation du docteur de pratique en gestion, il nous a semblé particulièrement opportun de lancer une réflexion collective sur cette phase cruciale de la thèse de doctorat, celle de l'élaboration de la proposition du projet de la thèse de DBA.
    Cet ouvrage s'inscrit dans la continuité du chantier de publication lancé en 2015 par le Business Science Institute en partenariat avec la maison d'édition EMS afin de produire une série d'ouvrages qui permettent de guider le travail académique des doctorants au seuil de leur engagement dans un parcours de formation scientifique de type DBA. L'ouvrage collectif réalisé en 2015, La création de connaissance par les managers, visait à établir les balises principales de ce nouveau rôle assumé par les managers en situation de pratique : celui de producteur de nouvelles connaissances.
    La collection de textes que réunit cet ouvrage s'adresse principalement aux candidat(e)s qui ont besoin d'être guidés et orientés dans la formulation initiale de leur projet de recherche de thèse. Il permettra, entre autres, de présenter les différentes étapes du processus d'élaboration détaillée de la proposition de thèse, de décrire les différents facteurs de la qualité d'un bon énoncé de projet de thèse, et de clarifier les rôles et les attentes qui doivent être assumés par les doctorant(e)s au stade de l'initiation de leur projet de recherche.

    Ouvrage dirigé par Paul BEAULIEU et Michel KALIKA. Avec les contributions de : Marie-José AVENIER, Paul BEAULIEU, Pierre-Jean BENGHOZI, Michelle BERGADAÀ, Marc BONNET, Françoise CHEVALIER, L. Martin CLOUTIER, Françoise COAT, Jean-Philippe DENIS, Jean DESMAZES, Fatou DIOP-SALL, Pierre-Louis DUBOIS, Marc FAVIER, Emmanuel JOSSERAND, Michel KALIKA, Sébastien LIARTE, Jean MOSCAROLA, Vincent MOTTET, Yvon PESQUEUX.


  • Ce livre s'inscrit dans le développement de la nouvelle institution doctorale que constitue le Business Science Institute (BSI) et de son Executive Doctorate in Business Administration.

    La création du Business Science Institute résulte de la demande de managers d'entreprises ayant l'envie de devenir eux-mêmes des producteurs de connaissance et de soutenir une thèse d'Executive DBA. Ce positionnement original ancré dans les pratiques managériales privilégie la formation de Docteurs de Pratique en Management qui ont l'envie de produire de nouvelles connaissances valides pour les managers.
    Cet ouvrage constitue le prolongement logique du projet et repose sur une conviction : en management, science de l'action, la création de connaissance peut aussi émaner des praticiens.
    Le choix pragmatique du Business Science Institute apparaît dans les trois parties de cet ouvrage.
    La première partie cherche à présenter certaines dimensions-clés qui servent de fondements aux processus de la création et de l'utilisation de la connaissance par les managers et les organisations.
    La deuxième partie se concentre sur les questions de perspectives de recherche et de méthodologie.
    Enfin, la troisième partie présente à titre d'illustration cinq synthèses de projets de recherches doctorales réalisés par des doctorants de l'Executive DBA de BSI.
    Cet ouvrage, riche de la diversité des points de vue abordés et de la qualité de son collectif d'auteurs, vise à engager un débat pour le développement et le progrès de la création de connaissance par les managers-chercheurs.

empty