• Les services publics remontent en France à une longue tradition, qui a défini leurs caractéristiques : accessibilité, continuité, adaptabilité. Ils sont confrontés aujourd'hui à des bouleversements dus aux changements technologiques, aux transformations économiques, comme aux exigences de la construction européenne. La crise ouverte en 2008, avec les nouveaux besoins qu'elle a fait naître, a encore accentué cette nécessité d'adaptation permanente pour accroître leur efficience. En effet, les services publics n'existent ni pour eux-mêmes ni pour accumuler des profits, mais pour répondre aux besoins évolutifs de tous les habitants, de chaque territoire et des différentes collectivités, pour garantir des droits fondamentaux essentiels de la personne, pour déployer le lien social et les solidarités. Dans cette seconde édition actualisée de ce qui est déjà un classique, Pierre Bauby replace les mutations des services publics dans leur contexte national et européen et dégage des pistes de réflexion pour aider chaque lecteur-citoyen à comprendre les nouveaux enjeux pour pouvoir être pleinement acteur de son avenir en la matière.

  • Les révolutions démocratiques des pays de l'Europe centrale et orientale ont porté un coup fatal au volontarisme étatique et révélé l'impasse d'un marxisme dogmatisé et ossifié. A condition d'être profondément renouvelé, le marxisme peut cependant retrouver ses capacités cognitives et créatrices. Cet ouvrage a la modeste ambition d'y contribuer, en prenant de front la question de l'État : il propose une démarche consistant à repartir de Marx pour laïciser le marxisme et lui redonner son caractère vivant et créateur. Pierre Bauby y livre d'abord une présentation et critique approfondies de la conception marxiste dominante de l'État, qui le considère comme un instrument. Il procède, sur ces bases, à un réexamen de l'État dans la France contemporaine -l'État politique, l'appareil d'État et l'État en actions- pour avancer le concept d'État-stratège : l'État est la seule instance de la société susceptible d'en avoir une vision d'ensemble et de mettre en oeuvre une stratégie globale de reproduction de ses équilibres-ou déséquilibres. Face au discours libéral, qui déifie le marché, cet ouvrage donne sens au retour de l'État dans ses fonctions stratégiques.

  • Fonctionnaire, "service public" : pour les uns c'est l'horreur bureaucratique, pour les autres c'est la fierté nationale. Pierre Bauby entend démontrer ici non seulement que cette opposition est une illusion mais de plus qu'elle bloque toute évolution qui permettrait aux services publics de coller à leur époque.

  • Un exposé historique du service public à la française et une réflexion sur son devenir face à l'Europe.

  • Définis, organisés, financés dans le cadre de la construction séculaire de chacun des Etats-nations, les services publics sont l'objet depuis vingt-cinq ans d'un profond changement de leur univers de référence, qui a commencé par les services de réseaux (communications, transports, énergie) pour s'élargir et s'approfondir au fur et à mesure des avancées de la construction de l''Union européenne.
    De façon inédite, cet ouvrage retrace le long processus d''intégration européenne des services publics, en même temps qu''il analyse les logiques qui l''ont structurée. Il contribue à dissiper nombre d'ides reçues, telles celle qui fait de la France le pays de l'exception du service public, ou celle qui fait de la construction européenne le fossoyeur du service public. Il montre que les mutations que vivent les services publics s''inscrivent dans les stratégies dominantes, en mme temps qu'elles sont marquées d''un côté par le poids des histoires et logiques nationales, de l'autre par les caractéristiques propres de chaque secteur.
    Bien loin de n''être qu''un « grand marché », l''Union européenne élabore les racines d'une conception commune et rnove des services publics, comme composante du modèle européen de société, associant efficacité et solidarité, subsidiarité et cohésion.

  • Le développement de l'enfant et de l'adolescent dans toutes ses dimensions - somatique, psychique, éducative, sociale, culturelle, anthropologique - est la préoccupation centrale des professionnels de l'enfance et de la santé. La connaissance des stades développementaux, de leur variabilité et de leur hétérogénéité, l'attention aux périodes sensibles permet aux professionnels de santé et de l'enfance, notamment de ceux des services de PMI et de planification familiale, de mieux appréhender et accompagner préventivement les difficultés habituelles des enfants et des adolescents, mais aussi de discerner et de soigner de manière adapté les perturbations plus profondes. Les auteurs croisent leurs approches pour offrir un outil de travail synthétique et actualisé.

  • La PMI (Protection maternelle et infantile), vieille dame de 70 ans toujours en pleine jeunesse, sera-t-elle dans l'avenir à la hauteur de son histoire ? Cet ouvrage, plus que célébrer son anniversaire, souhaite approfondir la réflexion sur les concepts et les pratiques en santé maternelle et infantile, et les confronter aux perspectives ouvertes par les lois de modernisation du système de santé et de protection de l'enfant, afin de se projeter vers la PMI du futur.

    Quelles sont les diverses approches de la santé maternelle et infantile en Europe ? En quoi les multiples expériences qui y sont menées peuvent-elles être sources d'inspiration ? Quels sont les parcours des parents et des bébés en PMI, riches de ces rencontres nouvelles avec des musiciens, des conteurs, des clowns, des danseurs, des philosophes... ? L'usage des nouvelles technologies de l'information en santé vient-il transformer les pratiques et les relations entre professionnels et avec les parents ? Comment les mutations du regard sur le bébé font-elles bouger les soins préventifs autour de la naissance et du retour au domicile ?

    Au final, les auteurs, qui rappellent les enjeux politiques de l'avenir de la PMI, livrent ici un plaidoyer ardent au service de la santé des enfants, des femmes et des familles.

  • Les liens mutuels entre soins préventifs individuels et démarche collective de santé publique sont interrogés à partir des témoignages et réflexions de terrain, issus notamment de la Protection maternelle et infantile.

    Les auteurs examinent différents champs de la pratique de prévention et de promotion de la santé auprès des enfants, des familles et des jeunes (accueil de la petite enfance, langage et apprentissages, éducation et nouvelles technologies, égalité filles - garçons), au regard des enjeux de la nouvelle stratégie nationale de santé. Le temps n'est-il pas venu de construire un système de santé coordonné pour l'enfant et la famille, fruit du métissage entre clinique et santé publique ?

     

empty