• Histoire1. Jean-Claude Poursat, La Grèce préclassique, des origines à la fin du VIe siècle2. Edmond Lévy, La Grèce au Ve siècle, de Clisthène à Socrate3. Pierre Carlier, Le IVe Siècle grec, jusqu'à la mort d'Alexandre4. Pierre Cabanes, Le Monde hellénistique, de la mort d'Alexandre à la paix d'Apamée5. Claude Vial, Les Grecs, de la paix d'Apamée à la bataille d'Actium6. Agnès Rouveret, Rome avant l'impérialisme, à paraître7. Jean-Michel David, La République romaine, à paraître8. Patrick Le Roux, Le Haut Empire romain en Occident, à paraître9. Maurice Sartre, Les Haut et Bas Empires romains en Orient, à paraître10. Aline Rousselle, La Civilisation de l'Antiquité tardive, des Sévères à la fin de l'Empire romain d'Occident, à paraître

  • Lieu d'émergence de l'écriture et des lois, de la démocratie, des sciences et de la beauté classique, l'Antiquité a souvent été assimilée dans notre ensemble culturel, au risque de la déformer. L'auteur s'attache ici à rendre visible la spécificité des sociétés antiques en en décrivant la diversité et l'étrangeté.
    Cet ouvrage valorise l'étude parallèle des mondes grec et romain et souhaite introduire à l'étude de l'Antiquité et de son histoire. Afin de faciliter à l'étudiant un premier contact avec cette période, il met en lumière l'originalité de cette histoire, présente les fondements documentaires de l'histoire ancienne puis trace les grandes étapes de l'histoire de l'Antiquité depuis la Mésopotamie du IIIe millénaire jusqu'à la Basse-Antiquité.

  • Le monde grec

    Pierre Cabanes

    Cet ouvrage est une présentation du monde grec antique, fondée sur létude des grandes structures de cet ensemble dont lunité est beaucoup plus culturelle que politique : sont décrites successivement la vie sociale en Grèce ancienne, les activités économiques des habitants, les formes d'État et de gouvernement quils ont adoptées pour organiser la vie de leurs petites collectivités, la vie religieuse et culturelle qui les rapprochent. Une chronologie permet de situer dans le temps ces structures et doit inciter le lecteur à aller plus loin dans la découverte du monde grec ancien.
    Pierre CABANES est professeur émérite d'histoire de l'Antiquité à l'université de  Paris X-Nanterre.

  • Cet ouvrage propose en 44 fiches le panorama complet du monde grec antique jusqu'à ses marges orientales. Elles constituent un ouvrage de première utilité pour les étudiants en histoire ancienne : du Bassin méditerranéen aux confins des frontières asiatiques, l'auteur présente sur plus de dix siècles l'univers et les cadres politiques et religieux où a éclot et s'est étendu le monde hellénistique.
    Ce volume augmenté offre un outil de travail incomparable pour découvrir et comprendre les civilisations les plus anciennes de notre histoire. Le volume est enrichi de cartes, de références bibliographiques et d'un index à triple entrée.

  • L'Adriatique, golfe profond de la Méditerranée, bénéficie d'une réelle individualité en raison de sa nature de mer presque fermée. Elle joue, depuis les débuts de l'époque historique, un rôle majeur : voie de pénétration du Sud vers l'Europe centrale et vice versa, comme le montre l'histoire de Venise, elle est surtout voie de communication entre l'Orient et l'Occident. Passerelle et frontière entre deux mondes différents, trait d'union entre la Grèce et la Grande Grèce dès le VIIIe siècle av. J.-C., elle devient, dans sa partie méridionale, la limite entre les Empires romains d'Orient et d'Occident, puis entre Byzance et le monde barbare, plus tard enre l'Empire ottoman et la chrétienté occidentale, enfin entre le monde occidental et l'Europe communiste. Lieu géométrique de tous les contacts et de toutes les adversités entre peuples, civilisations, religions et régimes politiques, la mer Adriatique reste de nos jours une frontière vive entre pays riches et pays pauvres.
    Sous la direction de Pierre Cabanes
    Olivier Chaline, Bernard Doumerc, Alain Ducellier, Michel Sivignon

  • 1915. Deux hommes que tout sépare vont se rencontrer sur les champs de bataille. Lorenzo, jeune et brillant officier de l'armée italienne, et Nino le Sicilien, qui s'enrôle pour échapper à la prison après avoir commis un crime d'honneur. La guerre va faire d'eux des compagnons d'armes, des frères, avant que le règne de Mussolini neles transforme en ennemis. Tandis que les hommes sont emportés dans le tourbillon des combats, le temps des femmes est venu. Elles vont s'engager dans la plus belle et la plus dangereuse des luttes, celle pour l'amour, l'indépendance et la liberté. Des premières heures du fascisme à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les passions politiques et les passions des amants, les haines et les ambitions s'entrecroisent violemment.

  • Le nom de Goncourt connaît la célébrité grâce au plus fameux des prix littéraires, mais il mérite aussi de survivre car il fut porté par deux frères, hommes de lettres novateurs, irremplaçables témoins de leur temps.
    Leur double biographie ressuscite un demi-siècle de vie littéraire et artistique, où l'on croise Gautier et Flaubert, où l'on côtoie Renan, Taine, Berthelot, Daudet, Zola. Collectionneurs impénitents, esthètes dolents et élitistes, Jules et Edmond de Goncourt ont transformé leur vie et celle de leurs proches en pages d'écriture. Leur Journal, leurs romans, qui ont initié le naturalisme et la littérature fin de siècle, la création de l'académie des Goncourt, tout témoigne de leur aspiration à la survie littéraire. Leurs engagements avant-gardistes s'associent paradoxalement à un conservatisme politique qui n'exclut ni la misogynie ni l'antisémitisme.
    Fondée sur des archives familiales, sur des correspondances largement inédites et sur le dépouillement de la presse de la seconde moitié du xixe siècle, cette biographie magistrale s'attache à l'oeuvre littéraire et historique aujourd'hui méconnue, elle renoue les fils d'une intense vie à deux, en pénétrant dans l'intimité affective d'une gémellité fusionnelle.
     
     
    Jean-Louis Cabanès, professeur émérite à l'université de Paris-Nanterre, spécialiste du roman au xixe siècle et des rapports qu'entretiennent écrits littéraires et textes médicaux, est l'auteur de nombreux ouvrages. Il dirige un collectif chargé d'établir une édition critique du Journal des Goncourt.
    Pierre Dufief, professeur émérite à l'université de Paris-Nanterre, a travaillé sur le roman (1850-1914) ainsi que sur les écritures personnelles (Les Écritures de l'intime, Bréal, 2001). Président de la Société des amis des frères Goncourt, il édite la correspondance des deux frères.

empty