• Au XVIe siècle, de profondes transformations vont bouleverser le christianisme occidental : avec les Réformes protestantes, un monde religieux unifié sous la houlette de la papauté laisse place à une chrétienté éclatée, bientôt meurtrie par les guerres de Religion. Au monde médiéval succède la modernité. C'est cette histoire que retrace Pierre-Olivier Léchot plus de cinq cents ans après l'affichage (supposé), le 31 octobre 1517, des 95 thèses de Luther. En présentant les conditions d'émergence des Réformes protestantes et leurs destins à travers l'Europe, en insistant sur leur diversité et en s'arrêtant sur les grandes figures du mouvement réformateur (Luther, Zwingli, Calvin), il ne raconte rien de moins que des changements culturels et intellectuels qui ont durablement modifié le visage de l'Occident.

  • Dès ses débuts, le protestantisme a rencontré l'islam. C'est l'histoire inédite de cette rencontre aujourd'hui vieille de cinq siècles que raconte en théologien et en historien l'une des jeunes voix les plus remarquables de la Réforme. Automne 1611 : de passage en France, un jeune étudiant protestant hollandais affine sa connaissance de l'arabe avec un musulman d'origine castillane rencontré en région parisienne. Thomas Erpenius, qui sera le premier professeur d'arabe de l'université de Leyde, découvre ainsi que la religion musulmane est d'une richesse insoupçonnée et que les théories médiévales au sujet de celle-ci ne sont pour la plupart que des légendes. À la fin des Lumières, le philosophe luthérien Gotthold Ephraïm Lessing fera quant à lui de l'islam un modèle de la religion naturelle de l'humanité, tandis que le pasteur et philosophe Johann Gottfried Herder chantera les beautés de la poésie islamique. Dès ses origines, la tradition protestante a été traversée par un intérêt récurrent pour l'islam, son prophète et son livre saint. De Luther à Herder et de Michel Servet à Pierre Bayle, Pierre-Olivier Léchot retrace l'histoire de cette passion protestante pour l'islam, qu'elle ait été faite d'angoisse et de répulsion ou de fascination et d'admiration. Un récit passionnant qui place au coeur de ce rapport protestant à l'islam l'étude du Coran et montre combien celle-ci fut déterminante dans la construction de l'identité protestante, y compris lorsqu'il en allait de l'interprétation du texte biblique lui-même.

  • Voici la première histoire de la théologie destinée à un public protestant francophone. Des premières ébauches théologiques de l'Antiquité chrétienne jusqu'aux débats contemporains en passant par les développements de la théologie médiévale, cette Introduction présente les grandes thématiques qui seront au coeur des préoccupations des théologiens de la Réforme, des Lumières et du XIXe siècle protestants. Rédigée dans un langage accessible par les meilleurs spécialistes du sujet, elle s'adresse aussi bien aux amateurs que la théologie intéresse qu'aux étudiants désireux d'approfondir leurs connaissances

  • Une anthologie des grands textes de Martin Luther rédigés de 1517 à 1521, parmi lesquels ses fameuses 95 thèses sur les indulgences et qui illustrent de manière décisive sa pensée et ses choix théologiques. Les textes sont précédés d'une passionnante introduction historique de Frédéric Chavel et Pierre-Olivier Léchot qui permet de mieux comprendre le contexte de rédaction et le succès insoupçonnable de ces écrits à l'origine de la Réforme.

empty