Société des écrivains

  • 2006, dans les Alpes de Haute-Provence. Une femme revient dans son village natal, décidée à faire la lumière sur le Père Fustier qui l'aurait guérie miraculeusement cinquante-quatre ans plus tôt avant de mourir. Un copain d'enfance qu'elle avait perdu de vue va lui raconter l'histoire du guérisseur et de son sacrifice... Chronique de la Provence des années cinquante, "La Jaunisse noire" témoigne d'une époque et de ses croyances au sein d'un pays réfractaire au progrès et au modernisme. S'inspirant d'un fait divers, Raymond Aldeguer nous livre sur fond d'évocation historique des tranches de vie authentiques, nourries de mystères et de secrets de famille.

  • "Elle se dressait là au sommet d'une digue regardant la mer, les bras tendus, avec un goût de sel et de vent sur ses lèvres. Entre le ciel et elle il y avait cette lumière de cendre que baignait lentement le sable. Elle ne disait plus rien, elle pleurait. Le jour avait ouvert les branches de ses mains, oubliant le secret d'un sanglot devenu muet... rien qu'un instant encore pour un bord de ciel qui invente une autre fois... quel souvenir d'avant le souvenir? Elle eut envie d'aller plus loin mais elle ne le pouvait pas. L'illusion ne ressemble pas à l'espoir, elle en est le remords. L'oiseleur de l'impossible ne retient pas le calme vol des ailes qu'il emprisonne." Elle : figure centrale de ce "Jusqu'au rien" de R. Magnant. Mais un centre qui serait comme absent, un point trouble, dont la présence ne serait jamais assurée. Un centre en creux, sur lequel les mots achoppent, qui se laisse devenir plutôt qu'entendre, qui sert de pilier à ce texte sans jamais être véritablement là. Une femme qui tient ainsi de la Sphinge et du spectre, faite de silences et d'évanescence, pour une oeuvre en fragments et en éclats, conjuguant prose et poésie... Impressionniste...

  • « En désaccord avec le paysage Pierre décida de l'oublier dans l'espoir d'une cohabitation plus cordiale avec les autochtones. Mais sur le quai, déboussolé, il donnait vraiment l'impression d'habiter ailleurs. Comme il se dirige vers la sortie, un bourgeois évident, descendu des Premières Classes, l'aborde : - Alors, mon brave, on sort de sa campagne ? Pierre entrevoit dans cette interpellation sournoise un casus belli immédiatement exploitable. Mais, soucieux de trouver rapidement un gîte, il n'ouvre le débat que pour le clore. - Campagne, mon cul, cocu ! lui répondit-il. »

empty