• Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Teens at play t.1

    Rebecca

    Une nouvelle série signée Rebecca, qui met en scène les étudiantes américaines et leurs fantasmes inavouables !
    Telles mères, telles filles ? Après avoir débauché les mères de famille américaines dans Degenerate Housewives et Hot Moms, Rebecca enfonce le clou dans Teens at play, nouvelle série consacrée aux étudiantes des beaux quartiers, jeunes femmes en fleurs pressées de vivre leurs premiers émois érotiques... Au gré d'histoires aussi crues que drôles, on croisera Gwen et Stacy, deux copines qui rêvent de devenir mannequins lingerie et s'adonnent à des essayages crapuleux dans leur chambre, Sarah, employée dans un fast-food devenu fast-fuck depuis qu'elle y travaille, une bande de vacancières succombant aux plaisirs lesbiens entre les dunes, ou encore la coquine Trisha, qui corrompt un à un les membres de sa famille... Une chose est sûre : avec des cas pareils, la relève est assurée !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Hot moms t.5

    Rebecca

    Hot Moms, cinquième épisode : encore une flopée d'histoires inavouables à vous mettre sous la dent !
    Pour la cinquième fois, Rebecca nous fait vivre les turpitudes sexuelles des Hot Moms, ces femmes au foyer américaines qui s'envoient en l'air dès que leurs maris ont le dos tourné. Mrs Turner, lesbienne refoulée, observe depuis sa chambre deux étudiantes en plein car wash... Tout bascule lorsque les jeunes femmes, enfermées à l'extérieur, trouvent refuge chez notre héroïne, aussi gênée qu'émoustillée par leur présence... Mrs Davis, quant à elle, doit faire face à un divorce compliqué. Seule et sans le sou, elle se résout à vendre la maison familiale. À moins que son amie Barbara ne la convainque de prendre un job à domicile - un job pas comme les autres, qui consiste à recevoir des clients très spéciaux en petite tenue... Encore une flopée d'histoires inavouables à vous mettre sous la dent !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Hot moms t.4

    Rebecca

    Une saga sans tabous et entièrement colorisée pour tous les fans d'érotisme à l'américaine !
    On ne change pas une équipe qui gagne : avec le volume 4 des aventures des Hot Moms, Voici deux nouvelles histoires très chaudes, dans lesquelles Rebecca déploie toute sa science de l'érotisme et de la perversion... Betty, mère de famille fraîchement divorcée, accepte de coucher avec les amis de son fils pour qu'il garde sa place dans l'équipe de foot du lycée. Mais lorsque ce jeu pervers bascule et que Betty se retrouve exhibée dans une soirée étudiante, tout se complique pour elle...
    Carol, quant à elle, finit par céder aux demandes insistantes de son mari : par amour, elle accepte un plan à trois avec la secrétaire de monsieur. Mais, contre toute attente, c'est entre les deux femmes qu'une alchimie se crée. Et si le mari de Carol venait de transformer sa femme en folle de sexe lesbien ?...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Les Degenerate Housewives débarquent en intégrale, plus vicieuses et perverses que jamais !
    Bienvenue à Hillvale, une petite bourgade du Connecticut, où Catherine Mitchell, une femme au foyer comme il en existe tant d'autres, se découvre une libido tonitruante Fini les soap à la télé et les réu' Tupperware©, les journées de Cathy sont désormais ponctuées par des ateliers de minous à brouter et de troufignons défoncés.
    Degenerate Housewives est une parodie caustique de la famille idéale et de la classe moyenne. De fait, Rebecca n'hésite pas à pousser le bouchon très loin et à faire tomber sa créature, archétype de la MILF, dans toutes les formes de perversions imaginables.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Hot moms t.2

    Rebecca

    Toujours plus choc, toujours plus excitante : la saga " Hot Moms " n'a pas fini de vous étonner !
    Rebecca remet le couvert avec de nouvelles aventures des " Hot Moms ", ces mères au foyer américaines aux moeurs bien plus légères qu'il n'y paraît... Ce volume pénètre sans tabou l'intimité de deux familles BCBG. Carolyn, mère d'une grande ado sur le point de vivre le fameux bal du lycée, profite de ce que sa fille et sa meilleure amie essayent leur robe de soirée - et s'initient en secret au lesbianisme - pour s'occuper de leurs cavaliers, tout heureux de goûter aux charmes d'une cougar surexcitée... Debbie, quant à elle, succombe à la machination sexuelle d'une soeur perverse, et devient la soumise de jeux douteux, pour le plus grand plaisir des hommes du quartier...
    Toujours plus choc, toujours plus excitante : la saga " Hot Moms " n'a pas fini de vous étonner !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Bienvenue à Hillvale, une petite bourgade du Connecticut, où Catherine Michell, une femme au foyer comme il en existe tant d'autres, se découvre une libido tonitruante... Fini les soap à la télé et les réu' Tupperware©, les journées de Cathy sont désormais ponctuées par des ateliers de minous à brouter et de troufignons défoncés.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Hot moms t.1

    Rebecca

    En apparence respectables, bourgeoises, toujours bien mises, les Hot Moms donnent libre cours à leurs fantasmes dès que les maris ont le dos tourné. Debbie, complexée depuis sa grossesse, est initiée au lesbianisme par ses voisines, au bord de la piscine municipale, et retrouve confiance en son corps... Sa voisine madame Whalen, quant à elle, s'offre tous les matins aux camarades de son fils sur le parking du lycée... Et quand on creuse un peu, on découvre une perverse derrière chaque mère de famille. Il s'en passe de belles, dans les quartiers résidentiels américains !
    Après le succès de Degenerate Housewives, Rebecca est de retour avec une nouvelle série déjantée, intégralement colorisée !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Hot moms t.3

    Rebecca

    Les housewives débauchées de Rebecca n'ont pas dit leur dernier mot !
    Cette fois, l'auteur nous plonge dans le quotidien de deux familles américaines, dont on est loin, de soupçonner les vices au premier coup d'oeil... Janice, mère au foyer entièrement dévouée à son mari et aux activités des enfants, trouve une respiration dans les jeux vicieux et lesbiens que lui impose une nouvelle voisine, et bientôt tout le quartier...
    Chez Mary Ellen, la perversion monte encore d'un cran, et elle est héréditaire ! Entre sa fille Gina, enceinte et très (trop) proche de sa mère, elle-même qui ne manque pas
    une occasion de tromper son mari, et Mrs Burns, la belle-mère aussi nymphomane qu'autoritaire, c'est à qui sera la plus délurée ! Il s'en passe de belles, de l'autre côté de l'Atlantique ! Après le succès de Degenerate Housewives, Rebecca est de retour avec une nouvelle série déjantée, intégralement colorisée !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Hillvale, la petite bourgade du Connecticut où réside la famille Mitchell, n'est plus si tranquille depuis que Catherine, un archétype de mère au foyer, s'est découvert une libido tonitruante... Du coup, Cathy s'est mise à brouter du minou tout en se faisant défoncer la rondelle. Ici, ses penchants saphiques l'entraînent à travailler dans un peep-show, et à connaître des relations avec sa propre fille... Oh, my gode !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Catherine Mitchell, gentille ménagère de 44 ans, abonnée à Elle et à Tupperware© Magazine, mère de deux charmants adolescents, dont l'époux dévoué l'adooore... Catherine Mitchell n'est plus... n'est plus qu'une grosse salope qui broute les toisons de ses copines et se fait emmancher par des godes taille "extra king size".
    Désormais divorcée, Cathy est relâchée du sanatorium d'Hillvale et se tient à la disposition du docteur Nelson, sa psychologue... jusqu'au jour où Stéphanie, alias Pic-et-Pic, go-go danseuse qu'elle avait rencontrée au club "Remue ton Jelly" réapparaît...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Catherine a décidé de rester auprès de sa soeur, Lynn, à Seattle pour l'aider dans ses tâches " ménagères ". Et pour goûter à nouveau au plaisir d'être avec sa fille Melissa, qu'elle n'avait pas vue depuis des années. Un jour, le trio va faire du lèche-vitrine et s'arrête dans un magasin de lingerie féminine. Mauvaise pioche : elles sont kidnappées et soumises aux fantasmes érotiques de la diabolique Bratty Sneers (avatar SM de Britney Spears) et de ses deux copines chanteuses, Fate et Kandy. Tout va ensuite de mal en pis...

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Dans cet épisode, Melissa est séquestrée dans la ferme de Fate (au Sud des States) par les cow-boys du ranch. Elle est bientôt rejointe par Stephanie (Poke-Me-Hiney) aséquestrée à son tour. Mais Stephanie arrive à sortir tout de même Melissa de cette poisse, et se font la malle toutes deux, direction la Californie.
    Dans ce premier volume en couleurs de la série, on retrouve des images intéressantes qui font référence au rois du bondage dessiné US (Willie, Stanton...).

  • L'espérance de vie de l'amour, c'est huit ans. Pour la haine, comptez plutôt vingt. La seule chose qui dure toujours, c'est l'enfance, quand elle s'est mal passée.

  • Du Chicago des années 1980 au Paris d'aujourd'hui, une épopée puissante sur le pouvoir de l'amitié face à la tragédie.
    À Chicago, dans les années 1980, au coeur du quartier de Boystown, Yale Tishman et sa bande d'amis - artistes, activistes, journalistes ou professeurs... - vivent la vie libre qu'ils s'étaienttoujours imaginée. Lorsque l'épidémie du sida frappe leur communauté, les rapports changent, les liens se brouillent et se transforment. Peu à peu, tout s'effondre autour de Yale, et il ne lui reste plus que Fiona, la petite soeur de son meilleur ami Nico.Révélant un immense talent, Rebecca Makkai brosse le sublime portrait de personnages brisés qui, au milieu du chaos, n'auront pourtant de cesse de trouver la beauté et l'espoir.Lauréat de la Andrew Carnegie Medal et finaliste du National Book Award et du prix Pulitzer, Les Optimistes a déjà conquis des dizaines de milliers de lecteurs aux États-Unis et ailleurs." Rebecca Makkai met en lumière cette tragédie de l'Amérique moderne que beaucoupcherchent à oublier. Un roman habile, puissant et d'une grande beauté. " Chicago Review of Books" Un voyage saisissant... Rebecca Makkai livre une réflexion inoubliable, non sur la mort, mais sur le pouvoir de la vie. " Publishers Weekly
    Lauréat de la Andrew Carnegie Medal for Excellence in Fiction 2018
    Finaliste du National Book Award 2018
    10 Best Books of 2018 du New York Times

  • "Avec eux, je tremble, je frémis, je suis dans l'adoration, et ce n'est pas un service à rendre aux enfants que de les adorer."
    Zachée et Thadée, deux frères, étudiants brillants et surfeurs surdoués, déploient les charmes de leur jeunesse sous l'été sauvage de La Réunion. Mais l'été et la jeunesse ont une fin, et il arrive qu'elle survienne plus vite et plus tragiquement que prévu.

  • En douze scènes de genre traversées par les saisons, ponctuées de trois pêle-mêle et d'une dizaine de portraits du héros à différents âges, voici le récit d'une vie. Ses petits riens, ses grands moments, ses joies, ses peines, ses doutes, ses épreuves... Avec, au final, la chance d'avoir été aimé et le bonheur de contempler, au crépuscule de son existence, ses amis fidèles, Policarpe, César, Agathon ou Byron, sa compagne Douce la bien nommée et ses petits-enfants autour de soi. Pour la première fois, Rébecca Dautremer peint des animaux humanisés. Elle nous offre une fresque unique pour parler à tous du bonheur d'être en vie, à travers le destin d'un humble petit lapin. Et nous livre en prime son histoire la plus personnelle...

  • Le changement climatique s'est aggravé à tel point que les jeunes générations grandissent en sachant que la Terre ne sera plus habitable dans quelques décennies. Du moins plus pour tous. À cet état de la planète, une partie de la jeunesse répond par l'engagement et la lutte : le mouvement mondial qui vise à freiner le changement climatique est en marche avec, pour credo, un avenir équitable et vivable «pour tous». Naomi Klein brosse son portrait ici et là, nous informe sans relâche sur les réchauffeurs et partage ses outils politiques - parce qu'instaurer une véritable justice climatique et sociale requiert de «tout changer».

  • Pourquoi les hommes se sentent-ils obligés d'expliquer aux femmes ce qu'elles savent déjà ? D'où vient leur certitude de savoir mieux qu'elles ce qu'elles doivent penser, ou faire ?
    Peut-être de l'Histoire, qui a constamment relégué les voix des femmes au silence.
    Dans ce recueil d'essais où la colère le dispute à l'intelligence et à l'humour, Rebecca Solnit explore une nouvelle façon de penser le féminisme. Et fournit des armes pour les luttes à venir.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Céline Leroy

  • D'oncle

    Rebecca Gisler

    D'oncle raconte l'histoire d'un oncle. D'un homme-limite jamais grandi, coincé depuis cinquante ans quelque part en enfance et au bord de la mer, au bout du monde. À la faveur de circonstances exceptionnelles, la narratrice est amenée à observer de près cet homme à l'hygiène douteuse, aux manies bizarres, à la santé défaillante, aux proportions anormales, définitivement trop petit, trop gros et trop boiteux pour ce monde. En filigrane, c'est le portrait d'une famille et d'une époque qui se dessine. Biscornues comme toutes les familles et toutes les époques. Ou disons un peu plus. 

  • New York, années 1860. Lorsque le père adoptif de Cleopatra et Alexandre disparait, les deux jumeaux rejoignent le gang du Crochet Noir, surveillé pour ses multiples larcins. Pris par la police, ils acceptent de trahir le gang, contre un ticket de train pour la Nouvelle Orléans, où ils espèrent commencer une nouvelle vie. Mais Alex est capturé et embarqué de force comme main-d'oeuvre sur un cargo faisant route pour San Francisco. Cléo prend la route sur un steamer, pour tenter de rejoindre son frère. Mais les deux ados sont loin de suspecter les dangers qui les guettent : le gang a informé une bande de pirates, redoutés et impitoyables, que les jumeaux sont en possession d'objets constituant une carte au trésor. La course commence pour nos héros : course au trésor, vers leur père et pour leur vie.

  • Les jumeaux Alexandre et Cléopâtre, découverts dans le premier volume de ce dyptique, sont réunis autour de leur père après une quête tumultueuse. Ils comprennent que le couteau et la boussole qu'ils ont reçu en héritage de leur mère, dessinent une carte jusqu'à un trésor qui leur revient. En larguant les amarres avec le capitaine Tarboro, ils savent qu'ils vont au-devant de nouveaux dangers : l'océan est plein de nouveaux et anciens ennemis, dont leur nemesis, l'infâme pirate Felix Worley. Mais la vie à bord malmène la complicité des jumeaux. Tandis qu'Alex trouve sa place parmi les marins, Cléo, seule fille à bord, s'entraîne à l'escrime contre l'avis de son frère pour tromper l'ennui et se changer des tâches ménagères. Sauront-ils rester soudés dans leur chasse au trésor ? Leurs ennemis risqueraient bien de tirer profit de leurs divisions pour les doubler...De l'aventure pleine de souffle et de rebondissements !

  • Elle fait partie de la famille. Pour le meilleur et pour le pire.
    Quand Alex a rencontré Natalie, celle-ci a changé sa vie. Après la mort tragique de sa première femme, avec qui il a eu une fille, Jade, à présent adolescente, il est déterminé à former de nouveau une famille unie.Mais son bonheur naissant se brise lorsque sa maison est ravagée par les flammes. Jade soutient qu'elle a vu un homme s'introduire chez eux le soir de l'incendie ; Natalie affirme au contraire qu'il n'y avait personne. Alex doit alors faire un choix impossible : croire sa fille ou croire sa nouvelle femme.Et si cette dernière ne lui avait pas tout raconté sur son passé ?Dans la lignée du Secret du mari de Liane Moriarty et du Couple d'à côté de Shari Lapena. " Rebecca Fleet construit un thriller psychologique prenant et manipule son lecteur à coups de faux-semblants. Un livre policier sensible, à fleur de peau. " Pages des libraires, à propos de L'Échange.

  • " L'un des plus grands écrivains du XXe siècle. " Alessandro Baricco.
    Si la vie des talentueux enfants Aubrey a longtemps été menacée par le goût de leur père pour l'instabilité, le nouveau poste de ce dernier dans la banlieue de Londres promet à la famille, pour un temps du moins, d'éviter le scandale et la ruine. La mère, une ancienne pianiste, lutte pour maintenir tout le monde à flot, mais elle-même est une grande excentrique, ce qui n'échappe pas au regard de sa fille Rose, laquelle narre les événements avec amour mais aussi, parfois, une certaine cruauté. Elle et sa jumelle, Mary, sont des prodiges du piano. Leur grande soeur Cordelia, elle, est tragiquement dépourvue de tout talent musical. Reste Richard Quin, le cadet et le seul garçon de la fratrie.Avec La Famille Aubrey, Rebecca West a sublimé sa propre enfance. Ce best-seller paru en 1957 est un portrait honnête et tendre d'une famille extraordinaire, dans lequel la remarquable styliste qu'était Rebecca West explore les contours insaisissables de l'enfance et de l'âge adulte, de la liberté et de la dépendance, de l'ordinaire et de l'occulte. Un classique à redécouvrir absolument.

  • Une saga familiale ambitieuse et ludique sous la forme de poupées russes.1999 : Bienvenue à Laurelfield, vaste demeure du Midwest et partez à la rencontre de ses propriétaires ancestraux, les Devohr. Il y a Zee, une marxiste qui méprise la richesse de ses parents, tout en vivant dans leur maison avec son mari Doug ; sa mère Grace, qui prétend pouvoir tout savoir d'une personne en regardant ses dents ; et son beau-père Bruce, occupé à faire des réserves pour l'arrivée imminente de l'an 2000. Et puis il y a Violet, son arrière-grand-mère, qui se serait suicidée quelque part dans cette grande maison et dont le portrait est toujours accroché dans la salle à manger.
    1955 : Grace et son mari violent George emménagent à Laurelfield. Rapidement, elle remarque des détails étranges qu'elle considère comme des présages d'événements à venir. Sa vie commence alors à changer...
    1929 : Laurelfield est une colonie d'artistes hétéroclite et bohèmes où se retrouve la fine fleur de la création artistique de l'époque. Le petit groupe passe son temps entre poursuites artistiques et débauche sous les yeux du portrait de Violet Devhor, qui hanterait les lieux.
    "Une saga familiale [...] ainsi que le quotidien de ses habitants excentriques." (LH Spécial, 11/12/20)

empty