• Dans l'avion qui le conduit en Afrique, Martin se demande ce qui l'attendra à l'arrivée. Il doit rejoindre son père, qu'il ne connaît pratiquement pas... Celui-ci, responsable d'une plantation en Côte d'Ivoire, vit à Abesso, un village perdu du pays Lobi, la terre des éléphants sauvages. Très vite, Martin se coule dans le rythme et les couleurs de ce pays qui le fascine. Il va à l'école d'un tout petit village avec les enfants noirs, dont un des élèves, Fofana Kamara, disparaît un jour sans raison apparente. Aidé d'un camarade, Martin réussit pourtant à le retrouver, en très mauvaise posture. Dès lors, les deux garçons sont liés par un pacte secret, aussi secret que le langage de la forêt, aussi mystérieux que le passage annuel des éléphants sauvages. Un événement auquel Fofana conviera Martin, à ses risques et périls...

  • C'est une aventure qui ne se résume pas... Dès les premières pages, on est emporté par elle, sur la frégate des Corsaires de Brouage, qui fait claquer ses voiles à tous les vents de la fortune. La Fortune !... Elle a choisi le Lucas de chez les Gaud de Planasse, au temps du Roi Louis XIV, et elle le mènera jusqu'au coeur de l'Afrique, où un Arbre sera son ami. Cet arbre, c'est l'Arbre des Licornes. Marlow l'a connu, a rêvé sous son ombre, face au mont des génies, couronné de neige. Marlow avait peut-être deviné le secret de cet arbre qui, dans le soir, dressait ses deux bras ouverts, et semblait marcher sur les savanes, avec cette grâce des filles noires revenant de la fontaine. Car cet arbre, c'est la figure d'une femme, celle de la légende, celle dont la voix n'est pas morte et répond en écho à celle d'un frère aimé, quand l'amour passe et appelle avec sa voix enchantée, en face de la montagne. Il y a dans cette légende des Licornes, le récit profondément émouvant des plus belles amours d'enfant qu'on puisse rêver. Et on ne sait ce qu'on doit admirer le plus, les images réelles que Marlow nous donne ou l'imagination de l'auteur, qui jamais ne nous a tant émus, rien qu'à écouter battre un beau coeur d'enfant et... celui d'un arbre. Légende !... Quelqu'un les inventa bien, dans tous les temps... Et on rêve, en lisant, de ces troubadours qui allaient de château en château, et dans la grande salle, à genoux devant la Dame, sur la jonchée verte, disaient le beau conte, en s'accompagnant sur la viole d'amour.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « Tam-Tam de Kotokro » aurait pu s'appeler « Le Grand Livre de la Brousse ». René Guillot, fidèle romancier de l'Afrique Noire où il a vécu de longues années, situe l'aventure dans ce mystérieux Soudan qu'il connaît à fond. Il nous fait vivre une histoire passionnante, émouvante et parfaitement morale. C'est celle de Janek Grabski, jeune polonais de 15 ans, dont le père détient quelques secrets atomiques et se trouve, à ce titre, pourchassé, traqué et contraint à quitter sa Pologne natale pour l'Afrique Noire. Pour Janek, c'est une aventure émouvante, la plus exaltante aussi, car il rencontre l'Amitié, celle de ce frère inconnu que nous cherchons tous dans le monde et dans la vie. C'est avec Yago, un garçon du noir de l'ébène, jeune chasseur Lobi aux dents sciées, que Janek scellera le pacte de l'amitié dans la case des fétiches, au-dessus des arcs croisés comme des épées. Dès lors, nos deux héros ne battront plus que d'un même coeur, fidèles aux lois de la Brousse qui soumet les gens, les bêtes et même les saisons. Ce livre exaltant, superbement illustré par Raoul Auger, enthousiasmera tous les jeunes à partir de 12 ans.

  • Si Kling, après avoir fait appel à la police pour s'assurer des témoins, n'avait pas, devant l'inspecteur Bernadac, ramassé le revolver qui l'avait déjà blessé à mort, et essuyé les empreintes digitales de l'assassin, avant de s'achever lui-même d'une balle dans la tête... Si Seloine, l'ingénieur à la solde d'une puissance étrangère et qui tenta de dérober les plans de la bombe au cobalt dans les laboratoires de Barchan n'avait pas été le frère jumeau de Lydia, la femme-enfant qui se nourrissait de rêves... Si deux femmes aussi belles et aussi mystérieuses l'une que l'autre n'avaient pas eu à choisir entre l'amour et la mort... Le drame aurait été sans mystère. Mais il était déjà inscrit dans les étoiles. Et l'inspecteur Bernadac n'aurait rien empêché, même s'il avait pu savoir que Lokhre, son vieux maître, avait triché avec le destin, pour faire attendre Uranus au seuil de la Maison VIII, au seuil de la Maison de la Mort.

  • Si Kling, après avoir fait appel à la police pour s'assurer des témoins, n'avait pas, devant l'inspecteur Bernadac, ramassé le revolver qui l'avait déjà blessé à mort, et essuyé les empreintes digitales de l'assassin, avant de s'achever lui-même d'une balle dans la tête... Si Seloine, l'ingénieur à la solde d'une puissance étrangère et qui tenta de dérober les plans de la bombe au cobalt dans les laboratoires de Barchan n'avait pas été le frère jumeau de Lydia, la femme-enfant qui se nourrissait de rêves... Si deux femmes aussi belles et aussi mystérieuses l'une que l'autre n'avaient pas eu à choisir entre l'amour et la mort... Le drame aurait été sans mystère. Mais il était déjà inscrit dans les étoiles. Et l'inspecteur Bernadac n'aurait rien empêché, même s'il avait pu savoir que Lokhre, son vieux maître, avait triché avec le destin, pour faire attendre Uranus au seuil de la Maison VIII, au seuil de la Maison de la Mort.

  • Dans l'immensité blanche du Grand Nord canadien, pendant un hiver rude à geler la sève des arbres, Éric, 15 ans, rêve d'aventure. A la poursuite d'un ours, Éric tire sur un homme, son oncle Côme. Blessé et traqué par un sergent de la police montée, Côme ne peut remplir la mission qu'il s'est choisie. Éric, avec cinq chiens, un traîneau et tout son courage de Canadien têtu, reprend la piste de l'homme traqué. Poursuivi, chassé, Éric arrivera-t-il à sauver Côme et Salka, le cousin Rouge ? Pourra-t-il échapper à ce grand froid qui prend les jambes dans un étau de glace et qui vous entraîne dans un grand sommeil ?

  • Dans l'immensité blanche du Grand Nord canadien, pendant un hiver rude à geler la sève des arbres, Éric, 15 ans, rêve d'aventure. A la poursuite d'un ours, Éric tire sur un homme, son oncle Côme. Blessé et traqué par un sergent de la police montée, Côme ne peut remplir la mission qu'il s'est choisie. Éric, avec cinq chiens, un traîneau et tout son courage de Canadien têtu, reprend la piste de l'homme traqué. Poursuivi, chassé, Éric arrivera-t-il à sauver Côme et Salka, le cousin Rouge ? Pourra-t-il échapper à ce grand froid qui prend les jambes dans un étau de glace et qui vous entraîne dans un grand sommeil ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Narayana était la fille unique du Prince Azul Kal qui régnait au pays de Sargabal, depuis le fleuve Gange jusqu'aux plus hautes terres du Bengale, en Inde. Ajmil, lui, ne savait rien de sa famille. Il avait été volé par un marchand puis vendu à des chasseurs d'éléphants. Il avait appris le langage et les lois de la jungle. Les éléphants étaient devenus ses amis. Le destin le placera sur la route de la princesse qu'il réussira à sauver d'une horde d'assaillants venus détruire la ville du Prince. Avec Itao, son ami, il conduira le troupeau des éléphants sauvages pour aider la princesse à reconquérir sa ville et le trône de son père. Il se souviendra alors des paroles du vieux magicien : « Si tu n'as pas peur de tes rêves, tu auras une merveilleuse vie. »

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • C'est l'histoire d'un narrateur innommé qui part à la recherche d'un Blanc... qui s'était fait nègre...On connait l'auteur de romans pour la jeunesse, mais peu sa production de l'avant-guerre et notamment ce roman de 1932. Si c'est un voyage qui nous est raconté, il se déroule moins dans une contrée étrangère que dans les méandres d'une conscience, à travers une série de références littéraires qui constituent une première, incontournable forme d'altérité avec laquelle la narration se confronte.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Une légende raconte que le chimpanzé n'a pas toujours été une bête et qu'il pourrait redevenir un homme s'il trouvait Kogouli. Kogouli... la source capable de redonner le rire aux chimpanzés. Les parents de Ouoro, comme tous ceux de leur tribu, sont partis à la recherche de cette source. Vont-ils la trouver ? Ouoro sera-t-il le premier chimpanzé à rire ? Ouoro va connaître bien des aventures, affronter de nombreux dangers, faire de merveilleuses rencontres tout au long de cette quête qui le mènera peut-être vers cette source magique dont parle la légende. Et si ce n'était pas une légende ?

  • C'est à Saint-Kérelet, petit port breton, abrité dans les rochers de Penru, que Shrimp fit son apprentissage de la mer et qu'il pêcha, dans son filet à crabes, ce surnom de Shrimp la crevette. Un nom qui sonnait clair comme le vent sifflant sur les haubans et dans les écoutes des hautes vergues. Embarqué comme pilotin, Shrimp est maître des équipages sur la Remailleuse, la dernière frégate du Malamok, « ce grand vieux » qui ne plie jamais devant personne, pas même devant le roi. Avec les corsaires, Shrimp va affronter, sur la mer, les coups de vent, les tempêtes, les batailles et découvrir ce terrible secret qui ronge Malamok, le vieux forban.

  • Quel que soit leur âge, tous les enfants aiment les récits qui commencent par « Il était une fois... ». Tout petits, ils seront ravis qu'on leur raconte l'histoire du chien qui prenait le métro ou du petit sapin de Noël. Plus grands, ils pourront découvrir eux-mêmes le monde merveilleux des animaux en lisant la légende des poissons de Siam ou l'histoire de l'anguille aux yeux bleus. Ce recueil de contes accompagnera ainsi, au fil des pages, tous les enfants qui, petits ou grands, aiment les histoires extraordinaires.

  • Kpo, la panthère était toute petite quand elle dut quitter précipitamment la forêt de Baou. Seule, abandonnée, elle est recueillie par Siho, une maman guépard qui l'élève comme sa propre fille. Mais un jour, les hommes bleus, les Touaregs, la capturent. Blessée, elle est soignée par le prince Amastane qui devient alors son ami. Kpo est une fille de la nuit, une chasseresse. Résistera-t-elle longtemps à l'appel de la forêt ? Son désir de chasser sera-t-il plus fort que l'amitié qui la lie au prince ? Retrouvera-t-elle un jour le pays de son enfance ?

  • La région d'Afrique, que traversent les éléphants en suivant les pluies tropicales, a été, pour René Guillot, un lieu de rendez-vous passionnants et d'aventures avec les animaux sauvages de la forêt et de la savane. Cette grande Terre des éléphants, l'auteur l'a parcourue, aimée et l'a décrite avec beaucoup de passions, de couleurs et d'odeurs en un roman poétique qui émerveille et enchante tous ceux qui le suivent sur cette piste des éléphants.

  • Un jour, au royaume des lions, dans la brousse sauvage, naît Sirga. Le même jour, dans la savane voisine, au village des hommes, naît Oulé, l'enfant noir. Mais Sirga n'a pas eu le jumeau attendu par la brousse ni Oulé, le frère prédit par le sorcier. Ouara, la mère de Sirga, ne peut plus nourrir sa fille et, instinctivement, elle la mène près de la calebasse de lait de l'enfant noir. Les parents d'Oulé gardent le secret et nourrissent Sirga, la petite lionne. Oulé et Sirga deviendront-ils des amis ? Seront-ils les jumeaux espérés du sorcier et de la brousse ?

  • « Un étrange destin m'a plongé dans un genre de vie pour lequel je n'étais pas fait », disait Nehru.
    Qui, en effet, aurait pu croire que ce jeune avocat sans grand talent, élevé par un père ami des Anglais, deviendrait le leader de l'indépendance de l'Inde ? Sa fille Indira, qui lui succéda, puis son petit-fils Rajiv, enfin Sonia l'épouse de ce dernier, n'avaient pas plus que lui le goût de la politique dont ils redoutaient les méandres. Ils durent néanmoins prendre en main les rênes de leur pays.
    Quelle force irrésistible les a propulsés, de génération en génération, dans l'arène politicienne ? Quel formidable destin les a métamorphosés - de Motilal, le fondateur de la dynastie, à Rahul, son ultime héritier - en incarnation du rêve indien et en précurseurs d'une future grande puissance ?
    Leur saga, à travers les heurs et malheurs d'innombrables luttes intestines et de deux guerres mondiales, les situe à la frontière de l'Histoire et de la légende.

  • Loin d'être l'aventurier politique que l'on a dit, Grigori Efimovitch Raspoutine ne fut-il point l'Incarnant de la terre russe ? L'héritier des derniers chamans qui puisèrent dans le tellurisme de la forêt sibérienne leurs hallucinants pouvoirs ? Medicine-man, démonologue, ne chercha-t-il pas à exorciser l'âme maléficiée de la tsarine Alexandra, porteuse (comme Irène de Prusse et Elisabeth d'Autriche) d'une étrange « scoumoune » à l'échelle de l'Histoire ? N'est-ce point la Russie tout entière qu'il tenta de sauver à travers le petit tsarévitch, dont il sut, seul, soulager les crises d'hémophilie ? Ne constitua-t-il pas, enfin, l'ultime rempart de la monarchie contre la montée du marxisme ? Telles sont les énigmes que nous propose cet ouvrage qui éclaire d'un jour nouveau le visage généreux et pervers du moujik. Révélant le rôle occulte joué par Raspoutine, il le situe au coeur de l'ésotérisme politique de l'Europe, dans les débuts du XXe siècle. Destin extravagant que celui de ce paysan promu conseiller spirituel des tsars. Fait d'ombres et de lumières, il se projette comme la figure de proue tragique et grandiose du vieux monde qu'emporteront la guerre et la révolution.

  • Pour la première fois, le chamanisme authentique, tradition magico-religieuse qui a rayonné jadis sur le nord de l'Europe, de l'Islande à la Sibérie - et qui n'a rien de commun avec le chamanisme dévié en sorcellerie qui se perpétue en Amérique du Sud ou en Afrique noire -, est présenté ici comme l'ancêtre et l'instigateur du druidisme. Les chants, les légendes, les poèmes de l'Islande, de l'Irlande, de l'Armorique appuyés par l'Edda germano-scandinave, le Kalevala finnois et les bylines russes, révèlent un fond commun nordique, dont l'Hyperborée pourrait être la racine. Les chamans eux-mêmes ressemblent comme frères jumeaux à nos druides. Techniciens du sacré, ils règnent sur leurs communautés en psychopompes et en medecine-men. Pionniers d'une médecine psychosomatique, ils agissent sur le psychisme collectif par la "kamlénie", théâtre rituel caractérisé par une transe, les propulsant à des niveaux de conscience supérieurs. Ayant prise sur les esprits de la nature, pratiquant le jumelage animal ou végétal et le "mariage avec la fée", ils détiennent le secret des métamorphoses et le code des runes porteuses d'énergie cosmique. Leur message, transmis au cours des millénaires, s'est prolongé non seulement par le druidisme mais, par la culture grecque liée à la pensée nordique. Il survit aujourd'hui dans notre poésie, dans notre théâtre, dans notre cinéma ; Keats, Shelley, Shakespeare, Mistral, Baudelaire, Rimbaud, Leconte de Lisle, Cocteau, Delannoy nous transmettent à leur insu le rêve de nos lointains aïeux, clé de notre civilisation.

empty