• Babacar Diop est un enfant de Saint-Louis du Sénégal. A l'âge de dix ans, il perd ses parents dans un accident. Il mènera une existence chaotique et désorientée entre un oncle assoiffé de sexe et une tante atteinte de troubles de la personnalité. Ce roman est son histoire et celle de sa petite soeur Fafa. Mais aussi celle des milliers d'hommes et de femmes qui vivent à Saint-Louis, aux confins de l'océan, du Sahara et de la brousse.

  • En 2006, à Bordeaux, William Amec, magistrat de son état, ne voit pas venir la crise de la quarantaine. Pourtant, elle s'éveille, s'installe et le conduit vers l'absurde et l'inconnu dans une course effrénée entre Bordeaux, Paris et la forêt amazonienne. Accusé d'un crime qu'il nie farouchement, il est contraint à fuir et à suivre une nouvelle vie.

  • "Je m'appelle Aderfi. Je suis le vieillard inutile de Kabylie. J'habite un petit village de la commune de Yattafen qui s'appelle Aït Saâda, à quarante kilomètres de notre capitale, Tizi Ouzou. Mon petit village est enturbanné d'oliviers tordus et se trouve perché sur les montagnes Amazigh du Djurdjura. Y vivent trois mille âmes berbères. Et environ cinq mille brebis. Malheureusement la terre est devenue très dure et plus personne ne veut la cultiver. Je m'appelle Aderfi et je m'apprête à faire un long voyage."

empty