• A l'heure où ces lignes seront publiées, j'aurai trouvé en Dieu une nouvelle naissance.
    Pendant près de vingt ans, soeur Emmanuelle a rédigé ces Confessions d'une religieuse.
    Ce livre est ainsi le premier et le dernier qu'elle ait écrit. Le premier, car elle l'a débuté avant tous les autres, alors même qu'elle était encore en Égypte. Elle y est revenue cent fois ensuite, jusque dans les derniers mois de son existence, pour le reprendre, le corriger, l'enrichir. Le dernier, parce qu'elle l'a voulu posthume, afin de confier ici des choses qu'elle n'avait jamais dites auparavant - par pudeur naturellement, mais aussi par souci de rester libre.
    Quelle en est la signification ? Celle d'une quête de vérité. Soeur Emmanuelle a souhaité comprendre le cheminement de sa vie au travers des choix qu'elle a faits, des êtres qu'elle a rencontrés, de sa relation à un Dieu dont elle a passionnément aimé la pauvreté et la vulnérabilité. Elle a voulu retrouver, selon son expression fétiche, la nudité de l'être qu'elle a été, dans ses attentes, ses échecs et ses luttes.
    Quand est dite la vérité nue sur l'homme, Dieu apparaît toujours en filigrane. Je veux ici, une dernière fois, confesser la foi en l'homme et la foi en Dieu qui ont soulevé toute ma vie. Je le crois : du creuset de la mort, jaillit la résurrection.
    Les droits d'auteur de cet ouvrage sont versés à Asmae - Association Soeur Emmanuelle chargée de poursuivre son oeuvre humanitaire en France et dans les pays du Sud.

  • A la veille d'un anniversaire exceptionnel, le témoignage plus libre que jamais de Soeur Emmanuelle, la religieuse préférée des français.
    Soeur Emmanuelle aura cent ans en novembre prochain. Elle a accepté de donner, à cette occasion, un message tirant les leçons du siècle qu'elle a vécu, contant sa vie de foi, les difficultés qu'elle a rencontrées et l'espérance qui l'anime. Elle a gardé la même énergie, le même goût de vivre et, alors qu'elle s'apprête à fêter un anniversaire d'exception, parle plus librement que jamais et révèle des choses qu'elle n'a jamais dites. Des confidences parfois savoureuses, souvent étonnantes et toujours émouvantes. Sous la forme d'une longue interview donnée à Annabelle Cayrol et Jacques Duquesne, Soeur Emmanuelle aborde, sans aucun tabou, les sujets les plus personnels et les plus saisissants.


  • Soeur Emmanuelle vient de nous quitter. Dans son Testament spirituel, elle s'adresse à nous pour un ultime partage et nous transmet les valeurs qu'elle a toujours défendues et qui ont fait d'elle une femme d'exception : sa foi en Dieu et en l'homme, le respect de l'autre, la fraternité et l'amour.

    "L'existence sur terre est une succession de joies et de peines, ce qui signifie tantôt le bonheur, tantôt la tristesse.
    Dans ce Testament spirituel, j'ai tenté de transmettre l'expérience merveilleuse de ce qui a été pour moi le plus important, le plus beau, le plus enthousiasmant dans ma vie : la rencontre du Dieu-amour. Je crois que Dieu est amour, que la vie humaine tout entière peut en recevoir à chaque instant une heureuse légèreté dans sa marche vers la lumière." Soeur Emmanuelle, 11 octobre 2008

empty