• Je  ne  suis  pas  mauvaise  bête  mais  je  n'aime  pas  être  maltraité.  Aussi  je  me  suis  enfui  de  chez  la  fermière  qui  me  rouait  de  coups...
    Vivant  dans  les  bois,  couchant  à  la  belle  étoile, j'ai eu cependant l'occasion de  rendre quelques services. J'ai tiré une  petite fille d'un incendie, secouru une  vieille  femme...
    Ma  bonne  volonté  se  heurte  souvent  à  l'ingratitude  des  hommes,  mais,  bah  !  après  tout,  il  est  vrai  que  je  ne  suis  qu'un  âne  !... 
     

  • On dirait que le plus grand plaisir de Sophie est de désobéir à sa maman. Les bêtises sont si tentantes : mettre au soleil sa belle poupée de cire qui a froid, se mouiller les cheveux pour les faire friser... Hélas, la vie est ainsi faite que les enfants désobéissants finissent toujours par être punis.

  • Au château de Fleurville, Camille et Madeleine sont deux « petites filles modèles » qui font la joie de leur maman. Hélas, il n'en est pas de même pour la pauvre Sophie... Battue, fouettée par sa méchante belle-mère, la malheureuse accumule les sottises.

  • La forêt des Lilas ? Quel nom merveilleux pour un lieu redoutable ! Hélas, en y entrant, la jolie princesse Blondine ne se doute pas qu'elle ne pourra en ressortir... Que va-t-elle y trouver ? Découvrez aussi dans ce recueil les aventures du Bon Petit Henri, l'histoire de la princesse Rosette, les facéties de la Petite Souris grise et les déboires d'Ourson...

  • Sophie multiplie les catastrophes : elle a teint un mouton en noir et manqué de brûler vif son chien ! Lorsque ses cousins arrivent c'est l'occasion de s'amuser : Camille, Jacques, Valentine et Louis, tous adorent se raconter des histoires pour rire... mais aussi pour se faire peur.

  • L'été est enfin arrivé, avec son lot de drames, de bêtises et de joies ! Pour les vacances, Camille, Madeleine, Marguerite et Sophie se trouvent réunies avec leurs trois cousins au château de Fleurville. À bâtir des cabanes, chasser les papillons et courir dans les bois, on ne voit pas le temps passer...

  • Dans une petite ville d'Écosse, Charles habite chez sa cousine, la vieille madame Mac'Miche, détestable et avare. Avec l'aide de Betty, la bonne, il résiste à la méchante femme. Il lui faudra ensuite se frotter à la rude discipline de la pension des frères Old Nick. À force de jouer des tours, Charles pourrait bien devenir un terrible garnement. À moins que l'influence de Juliette, la petite aveugle, ne l'aide à devenir plus raisonnable.

  • Célèbre pour ses magnifiques histoires destinées aux plus jeunes, la Comtesse de Ségur écrivit aussi des livres religieux, sur la Bible, sur les apôtres, sur les Évangiles. Rempli de bons conseils, cet ouvrage permet aux enfants de comprendre ce qui se passe lors de la messe. Ils y découvriront de même des prières à faire le soir et le matin, les litanies de la Sainte-Vierge, les commandements de L'Église et de Dieu, ou bien encore les évangiles de l'Assomption et de la Toussaint.

  • Dans la pluie, dans le froid, dans la nuit, deux tout petits garçons dorment, blottis l'un contre l'autre. Que font-ils là, seuls et abandonnés ? Un homme au noble coeur vient à passer par là et c'est confiants qu'ils le suivront dans ce joli logis où respire la joie : l'auberge de l'Ange-Gardien.

  • Julien fait le bonheur des fermiers qui l'ont recueilli, contrairement à leur propre fils, Frédéric... Ce dernier suit aveuglément les conseils d'un mauvais génie, Alcide Bourel, voisin de la ferme. Ensemble, les deux garçons vont de bêtises en vilaines manigances... pour le malheur du pauvre Julien !

  • Dans le froid, dans la nuit, deux petits garçons, blottis l'un contre l'autre, grelottent au bord de la route. Un homme vient à passer par là : c'est un soldat dénommé Moutier. Attendri par ces enfants sans famille et sans le sou, il les conduit dans un joli logis qui respire la joie : L'auberge de l'Ange-Gardien.

  • François le bossu est un roman écrit par Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur, publié sous forme de feuilleton dans la Semaine des enfants à partir du 4 mai 1864. François de Nancé, un jeune garçon de 10 ans, est devenu bossu à la suite d'une chute. Il devient ami avec la petite Christine des Ormes, âgée de 6 ans, ainsi qu'avec Gabrielle et Bernard de Cémiane, les cousins de la fillette. Celle-ci est négligée par ses parents - une mère fantasque, froide et écervelée, un père aimant mais sous la coupe de son épouse - et martyrisée par sa bonne. Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur, née le 1er août 1799 à Saint-Pétersbourg, morte le 9 février 1874 à Paris, est une femme de lettres française d'origine russe. Elle passe son enfance dans le domaine de Voronovo près de Moscou, propriété de 45 000 ha où travaillent 4 000 serfs. Elle reçoit l'éducation des enfants de l'aristocratie russe. C'est aussi une petite fille turbulente, souvent punie par ses parents et houspillée par sa mère. La comtesse de Ségur a commencé à se consacrer à la littérature en notant les contes qu'elle racontait à ses petits-enfants et en les regroupant pour former ce qui s'appelle aujourd'hui Les Nouveaux Contes de fées. Extrait : La matinée s'avançait, personne ne venait chercher Christine ; elle commençait à s'inquiéter, surtout quand elle entendit les allées et venues qui annonçaient le départ, et enfin le bruit de la voiture devant le perron. Elle n'osait rien demander à sa bonne, mais son visage s'attristait, ses yeux se mouillaient, lorsque la porte s'ouvrit, et M. des Ormes entra. S'avançant vers elle : « Christine, nous partons ; es-tu prête ? »

  • Camille et Madeleine sont des modèles de sagesse et de gentillesse. Au château de Fleurville, elles font la joie de leur maman. Difficile d'en dire autant de la pauvre Sophie. Battue, fouettée par sa méchante belle-mère, la malheureuse accumule les sottises. Est-il trop tard pour que la petite orpheline entre dans le droit chemin ?

  • « Dis ce que tu voudras, ma pauvre fille. Quand j'avais treize ans et que je demeurais avec toi chez ta mère, après la mort de ma pauvre chère maman, j'avais peur de tes méchancetés, parce que ton père et ta mère nous grondaient et nous rendaient malheureuses, Blanche et moi ; mais à présent que nous demeurons chez mon frère et mon excellente belle-soeur, je ne m'effraye plus de ce que tu peux dire, et je te plains d'être aussi méchante à dix ans que tu l'étais à six... »

  • Orpheline de huit ans, Geneviève vit chez son oncle. M. Dormère méprise la fillette et n'a d'yeux que pour son fils, Georges. Le cousin de Geneviève adore la faire punir à sa place pour ses bêtises, et la fillette au coeur d'or ne se plaint jamais. Mais Mademoiselle Primerose est bien décidée à arracher l'orpheline à son tuteur, à la recueillir chez elle et à changer son destin...

  • Jean et Jeannot ont presque le même prénom, mais la ressemblance s'arrête là ! Si Jean est courageux et positif... Jeannot est l'inverse de son cousin ! Les deux garçons quittent leur famille, trop pauvre pour les garder en Bretagne. Ils doivent se rendre à Paris, habiter chez Simon, le frère de Jean. Mais c'est sur le chemin que commencent leurs véritables aventures...

  • Les deux nigauds

    Sophie de Ségur

    Les Deux Nigauds est un roman de la comtesse de Ségur paru en 1863. Innocent et Simplicie Gargilier, âgés de 14 et 12 ans, vivent avec leurs parents en Bretagne, mais cela ne leur convient pas. Lassé de leurs supplications continuelles pour aller à Paris, M. Gargilier décide de les y envoyer pendant une saison pour qu'ils se rendent compte à quel point leur vie est agréable à la campagne. Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur, née le 1er août 1799 à Saint-Pétersbourg, morte le 9 février 1874 à Paris, est une femme de lettres française d'origine russe. Elle passe son enfance dans le domaine de Voronovo près de Moscou, propriété de 45 000 ha où travaillent 4 000 serfs. Elle reçoit l'éducation des enfants de l'aristocratie russe. C'est aussi une petite fille turbulente, souvent punie par ses parents et houspillée par sa mère. La comtesse de Ségur a commencé à se consacrer à la littérature en notant les contes qu'elle racontait à ses petits-enfants et en les regroupant pour former ce qui s'appelle aujourd'hui Les Nouveaux Contes de fées. Extrait : « À bas ! l'amour des chiens ! Va embrasser tes nouveaux compagnons ! Bonjour, Simplette ; bonjour, pauvre Innocent ; bonjour, dame Prude. On vous a annoncés hier soir ; je vous attendais ; je n'ai pas été vous prendre à la gare, comme le demandait mon frère, parce que j'avais de la musique... chez moi, mais j'ai bien pensé que vous vous tireriez d'affaire sans moi. Ah ! ah ! ah ! quelles mines vous avez !... Allons donc, n'allongez pas vos visages ! Sont-ils rouges, sont-ils drôles ! Et vous autres, grands nigauds ! Des Polonais, pas vrai ? Je vous reconnais, mes gaillards.

  • BnF collection ebooks - "Le général Dourakine s'était mis en route pour la Russie, accompagné, comme on l'a vu dans l'Auberge de l'Ange gardien, par Dérigny, sa femme et ses enfants, Jacques et Paul. Après les premiers instants de chagrin causé par la séparation d'avec Elfy et Moutier, les visages s'étaient déridés, la gaieté était revenue, et Mme Dérigny, que le général avait placée dans sa berline avec les enfants, se laissait aller à son humeur gaie et rieuse."
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Trois mois après l'apparition du crapaud et la sinistre prédiction de la fée Rageuse, Agnella mit au monde un garçon, qu'elle nomma Ourson, selon les ordres de la fée Drôlette. Ni elle ni Passerose ne purent voir s'il était beau ou laid, car il était si velu, si couvert de longs poils bruns, qu'on ne lui voyait que les yeux et la bouche ; encore ne les voyait-on que lorsqu'il les ouvrait.







  • Table des matières
    Le Bon Petit Henri
    I - La pauvre mère malade
    II - Le Corbeau, le Coq et la Grenouille
    III - La moisson
    IV - La vendange
    V - La chasse
    VI - La pêche
    VII - La plante de la vie
    Histoire de la Princesse Rosette
    I - La ferme
    II - Rosette à la cour du roi son père première journée
    III - Conseil de famille
    IV - Deuxième journée
    V - Troisième et dernière journée
    La Petite Souris Grise
    I - La maisonnette
    II - La fée Détestable
    III - Le prince Gracieux
    IV - L’arbre de la rotonde
    V - La cassette
    Ourson
    I - Le crapaud et l’alouette
    II - Naissance et enfance d’Ourson
    III - Violette
    IV - Le rêve
    V - Encore le crapaud
    VI - Maladie et sacrifice
    VII - Le sanglier
    VIII - L’incendie
    IX - Le puits
    X - La ferme, le château, l’usine
    XI - Le sacrifice
    XII - Le combat
    XIII - La récompense


  • Ce livre numérique présente Les Oeuvres Complètes de la Comtesse de Ségur avec une table des matières dynamique et détaillée.
    Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur (selon l'onomastique russe Sofia Fiodorovna Rostoptchina), née le 1er août 1799 à Saint-Pétersbourg, morte le 9 février 1874 à Paris, est un écrivain français d'origine russe qui à écrit de nombreux livres populaires pour enfants. Le thème récurrent des châtiments corporels (Un bon petit diable, Le Général Dourakine, Les Malheurs de Sophie, Les Petites Filles modèles ...), fait sans doute écho à sa propre enfance. La comtesse de Ségur a donné à plusieurs de ses personnages des noms appartenant à des personnes de son entourage, exprimant ainsi son adage : « N'écris que ce que tu as vu ». Plus que de simples romans à influence autobiographique, les ouvrages de la Comtesse de Ségur ont fortement influencé une nouvelle idée de la pédagogie.


    Contenu:


    NOUVEAUX CONTES DE FÉES POUR LES PETITS ENFANTS
    LES MALHEURS DE SOPHIE
    LES PETITES FILLES MODÈLES
    LES VACANCES
    MÉMOIRES D'UN ÂNE
    PAUVRE BLAISE
    LA SOEUR DE GRIBOUILLE
    LES BONS ENFANTS
    LES DEUX NIGAUDS
    L'AUBERGE DE L'ANGE-GARDIEN
    LE GÉNÉRAL DOURAKINE
    FRANÇOIS LE BOSSU
    UN BON PETIT DIABLE
    COMÉDIES ET PROVERBES
    JEAN QUI GROGNE ET JEAN QUI RIT
    LA FORTUNE DE GASPARD
    QUEL AMOUR D'ENFANT
    LE MAUVAIS GÉNIE
    DILOY LE CHEMINEAU
    APRÈS LA PLUIE, LE BEAU TEMPS
    LA SANTÉ DES ENFANTS
    LIVRE DE MESSE DES PETITS ENFANTS
    L'EVANGILE D'UNE GRAND'MÈRE
    LES ACTES DES APÔTRES
    LETTRES DE LA COMTESSE DE SÉGUR
    LETTRE D'UNE GRAND'MÈRE

  • Nouvelle édition 2019 sans DRM de Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur augmentée d'annexes (Biographie).
    ERGONOMIE AMÉLIORÉE :
    L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
    - Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
    - Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
    - Une table des matières est placée également au début de chaque titre.
    A PROPOS DE L'ÉDITEUR :
    Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique.Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse.Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s'engage à vous répondre dans les 48h.

  • Nouvelle édition 2019 sans DRM de Les vacances de la Comtesse de Ségur augmentée d'annexes (Biographie).
    ERGONOMIE AMÉLIORÉE :
    L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
    - Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
    - Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
    - Une table des matières est placée également au début de chaque titre.
    A PROPOS DE L'ÉDITEUR :
    Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique.Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse.Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s'engage à vous répondre dans les 48h.

  • Nouvelle édition 2019 sans DRM de Pauvre Blaise de la Comtesse de Ségur augmentée d'annexes (Biographie).
    ERGONOMIE AMÉLIORÉE :
    L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
    - Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
    - Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
    - Une table des matières est placée également au début de chaque titre.
    A PROPOS DE L'ÉDITEUR :
    Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique.Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse.Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s'engage à vous répondre dans les 48h.

empty