FeniXX réédition numérique (Albin Michel)

  • Neuf mois dans la vie d'une femme : visite après visite, elle apprend à connaître les lois et l'ordonnancement d'un monde nouveau, relève les menus faits qui règlent son rythme quotidien et décèle les failles imperceptibles d'un entourage apparemment attentionné. De ce ton impitoyable et blanc qui avait valu des critiques élogieuses à Nocturne le jeudi, son premier roman, Sylvie Brunet poursuit l'exploration du quotidien et de ses gouffres d'ombre avec l'inquiétante précision de l'entomologiste.

  • « Avant de franchir la porte de sortie, elle se retourna pour embrasser du regard le magasin. Il était rond comme un berceau, rayé d'escaliers bleu canard constellés de feuilles d'or. Une lumière très douce, presque blonde, filtrait par la coupole. Les jours suivants l'avaient confortée dans cette impression. Pour peu qu'on s'y appliquât, il y avait toujours quelque chose à voir, un mot à saisir, un geste qui méritât d'être recueilli. Tout était donné là en pâture, sans façon. La vie s'y déroulait, aussi serrée que dans une coquille. Au bout d'un mois environ, le pli était pris : elle était là dès l'ouverture. » Nocturne le jeudi : un récit original et mystérieux qui a pour cadre un grand magasin, microcosme où l'attitude des vendeuses et des clients, les rivalités entre les employés, les arrivages des produits sont décrits avec minutie et objectivité, comme l'ordinaire d'une ruche en pleine activité. Un premier roman extrêmement construit qui réussit à imposer, au travers d'un décor familier, l'obsession troublante d'une femme prise dans ses rets.

empty