• Quel rapport entre les fifres de François Ier, les violons du Grand Condé et le saxophone ? Entre Lully et Philidor qui composent des marches pour les régiments de Louis xiv et la Marche tactique du chevalier de Lirou en 1767 ? Entre les aubades dans les jardins des Tuileries et les kiosques à musique de la Belle Époque ? Entre la Musique des Guides et celle de la Garde républicaine ? Entre Philidor et Berlioz ? Lully et d'Indy ? Saint-Saëns et Melchior ?

    Au pays de la musique, l'orchestre militaire s'est fait sa place. De grands noms comme des anonymes ont contribué à bâtir ses répertoires adaptés au plein air, pour des effectifs fort variables, des huit musiciens de 1766 aux orchestres monstres du xixe siècle avec leur millier d'exécutants. Certes, la musique a toujours été présente au sein des armées, mais quelle musique ? Celle du tambour qui transmet les ordres ? Du concert dominical dans une ville de garnison ? Celle du défilé ou celle de l'Opéra ? Rythmer le pas, divertir le soldat au repos, fédérer les troupes et rassembler le peuple, garder le souvenir, suivre la mode, autant de facettes,autant de tâches qu'assume l'orchestre militaire. Toute une histoire.

  • Histoire des signaux d'ordonnance : la céleustique dans l'armée française Nouv.

    En formant une infanterie à la fin du XVe siècle, les armées européennes adoptent des tambours pour transmettre les ordres. Essentiels à l'organisation des armées, leurs partitions, leur emploi et leur histoire sont présentés ici pour la première fois. Connus des tambours, clairons et trompettes d'ordonnance, ces répertoires ont été longtemps dénommés musique d'ordonnance, entraînant leur assimilation à la musique militaire. Elle explique l'absence de travaux et justifie la reprise du terme de céleustique emprunté au Général Bardin. Fonctionnant longtemps suivant des traditions orales, ces signaux ne commencent à être réglementés qu'à partir de la fin du XVIIe siècle. Ils évoluent en lien étroit avec la tactique, cet ouvrage lui apporte donc un éclairage novateur.

empty