• L'album "Rapsodies émosexuelles" (électro-punk et spoken word, sorti en mars 2011/Label Factotum) reprend des textes de "Encore des crépuscules" et d'autres inédits mis en musique par le musicien Vincent Fallacara (issu de Torso).
    « ma bouche est une machine à vomir
    des phrases amoureuses
    ma gorge est un hall de gare
    où l'on fouille les souvenirs
    à coups de vigipicrate
    et mon tout est un appart à l'abandon
    une salle-cantine de tribunal »

empty