• Guerre et guerres

    Thierry Noiret

    • Bookelis
    • 26 Novembre 2017

    L'auteur dans ce livre revient sur deux périodes de sa vie et construit deux récits imaginaires afin de partager son inquiétude quant à l'agressivité du genre humain : la Pologne dans les années quatre-vingt-dix et ce qu'il a vu à la télévision de la guerre de Bosnie et du blocus de Sarajevo.
    À Varsovie, une femme perd la raison dans le climat oppressant de la reconstruction de la ville après la Seconde guerre mondiale, les luttes du syndicat Solidarité, les assassinats commandés par le régime et la répression.
    À Sarajevo, le narrateur ne parvient pas à mettre les mots véritables sur la vie de tous les jours, parmi les snipers, les disettes, le froid et l'acharnement télévisuel qui s'abattent sur la ville. Quand vient la paix, c'est pour sonner le glas du Kosovo.
    Plutôt que de conclure, l'auteur rend hommage à un ami de sa jeunesse à la fac., assassiné à Kigali lors de la guerre fratricide que le Rwanda a traversée.
    Qu'est-ce que la guerre ? Il y a les mots, il y a les morts. Puis ceux qui survivent, à peine. Comment en parler, que faut-il taire ?

  • Recueil de courts récits inspirés par l'hiver au Québec. Le narrateur pris dans la froidure hésite entre affronter la froidure de l'hiver et repartir dans son pays d'origine. Différents thèmes y sont traités comme le froid, traditions autochtones, l'exil ou la pollution.

  • Il y a le pèlerin, le paumé, le touriste affalé sur le sable, le campeur, l'auto-stoppeur, l'homme d'affaires pressé, le contemplatif et le nomade. Il y a celui qui ramène des coquillages ou des babioles, marchande des souvenirs ou prend des photos, l'auteur, lui, ramène des mots, ramassés par le vaste monde, ramassés avec poésie. Les contrées qu'il a visitées - oui, il les a vraiment côtoyées, y a vécu, travaillé ou même aimé - il nous les dépeint tels d'étonnants rêves éveillés.
    Chaque pays, chaque paysage, chaque cité... les fleuves, les chemins, les quais de gares, les ports, les puits, les ruelles, les passages secrets, tous ont une âme que l'écrivain nous donne à voir dans un lent contrepoint de chroniques et de poèmes.
    De l'Ouzbékistan au Grand-Nord, les évocations sont saisissantes, le vécu à fleur de peau, l'imagination débordante et la lumière éblouissante. Plongez dans cet univers à la fois romantique et spontané où prose et poésie font la part belle au rêve autant qu'à l'irrépressible envie de voyager.

  • Dentelles des Flandres

    Thierry Noiret

    • Bookelis
    • 15 Janvier 2018

    C'est en poète que l'auteur nous fait découvrir le plat pays de son enfance. Pour lui, les lieux ont une âme, aussi nous décrit-il moins des villes et des paysages réels que des entités vivantes animées par leur passé, leur histoire, leurs regrets, leurs légendes.
    Ainsi les statues d'Anvers se lèvent pour aider Brabo à couper les mains du géant, la Grand-Place de Bruxelles n'est plus qu'un un grand réservoir d'eau, les abbayes médiévales s'envolent au vent, l'eau recouvre les villes côtières et ce sont les églises et monuments de Gand qui processionnent dans la ville.
    Plongez dans cet univers qui ne manque pas de s'inspirer de la mélodie et de la fantasmagorie des grands auteurs fantastiques belges de Georges Rodenbach à Jean Ray et laissez-vous bercer par l'âme Dentelles des Flandres.

empty