Le Muscadier

  • Dysfferent

    Vandermeersch Fanny

    Charly est un enfant DYS. Pourtant, cela ne le rend pas différent des autres...
    Quelle étrange idée d'appeler un enfant Charlemagne ! Sans cet étrange prénom, Charly en est sûr, il serait un enfant comme les autres... à quelques adjectifs près. On le dit en effet trop distrait, dissipé, dispersé, voire discourtois, au grand dam des adultes qui l'entourent. Et cela lui vaut souvent les moqueries de ses camarades.
    Charlemagne est dyslexique, dysorthographique et dyspraxique. Mais qui a dit que les enfants multi-dys étaient bons à rien ? Tout le monde a un talent qui ne demande qu'à être révélé. C'est peut-être une chance d'être différent !
    Plongez-vous sans plus attendre ce roman jeunesse et découvrez le quotidien de Charly, un enfant (presque) comme les autres !
    EXTRAIT
    Il m'arrive d'être nostalgique de l'école primaire. J'étais comme les autres... enfin, c'est ainsi que je me sentais. On jouait tous ensemble, j'avais les mêmes activités que ceux de ma classe, même si j'avais parfois du mal à comprendre, ce qui exaspérait Madame Chamy, ma professeur en CM1 et en CM2 ! Je me suis arraché les cheveux sur les tables de multiplication. Impossible de les retenir. J'y ai pourtant passé des heures. Les triangles ? Ils m'agressaient avec leurs trois côtés et leurs angles pointus. Les opérations ? Une horreur ! Quand on me demandait de trouver à quelle heure le train A rejoignait le train B, j'avais oublié l'horaire du premier en lisant celui du second. « Avec toi, on risque l'accident ferroviaire » vociférait toujours Madame Chamy. Au début, je n'avais pas compris, et je suis sûr que les autres non plus, même s'ils riaient. Comprendre que la maîtresse se moquait de moi était suffisant pour provoquer leur hilarité. Ce n'est que le jour où Clément a ouvert le dictionnaire à la page 354, celle avec les mots en « f » (comme ferroviaire), que j'ai enfin saisi.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Ce récit positif ouvre des pistes diverses : l'écoute de son enfant bien sûr afin de bien cerner ses spécificités, mais aussi la mise en place d'aides avec des stratégies adaptées et la possibilité de constituer un dossier afin de bénéficier d'une aide de vie à l'école. -M. Utésa, Nouveautés Jeunesses
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Fanny Vandermeersch est née en 1985 dans le nord de la France. Elle enseigne le français dans un collège et ne se promène jamais sans un livre dans son sac. Lectrice passionnée - elle anime le blog de chroniques littéraires Les billets de Fanny -, elle a décidé de passer de l'autre côté de la page en publiant au Muscadier Phobie puis Dysfférent, ses deux premiers romans pour ados.

  • Phobie

    Fanny Vandermeersch

    Sophia est une élève brillante mais, arrivée au collège, tout change. Ses notes baissent, ses amies l'abandonnent, l'angoisse la ronge. Jusqu'à ce jour où elle ne se sentira plus capable de passer la grille de l'école. Avec l'aide de ses parents et de ce qu'il reste de ses amies, elle finira par poser des mots sur ses maux : elle souffre de phobie scolaire. Un roman qui démystifie, invite au partage et à l'échange, sur un sujet qui touche de nombreux ados aujourd'hui. EXTRAIT Comment ai-je pu passer du statut d'élève qui ne travaille pas et a de bonnes notes, à celui d'élève qui trime mais est à peine moyenne ? Tout ce qui était facile pour moi en primaire est devenu difficile et obscur. Avant, j'écoutais en classe. S'il arrivait à mon esprit de vagabonder, je parvenais toujours à retenir le cours de la maîtresse. Aujourd'hui, je ne retiens pas grand-chose. Alors, je l'avoue, j'ai baissé les bras. À quoi sert-il d'écouter si on ne comprend rien et qu'on doit recommencer le même travail à la maison ? Mes parents, en particulier mon père, ne se sont pas posé la question. Il est clair que je ne travaille pas. Papa a cru que me donner une gifle serait la solution pour que je m'y remette sérieusement. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Un texte clair, court et suffisamment explicite pour me semble t'il parler au plus grand nombre. Enfants et adultes pourront y trouver également des bases pour des échanges constructifs. - Sylvaine, Babelio Tout sonne juste dans ce texte, des réactions de Sophia à celles, pas franchement à la hauteur mais tellement réalistes, de ses parents. A lire et à faire lire, pour comprendre et discuter, pour ne plus laisser tant d'enfants en souffrance. - Blog D'une berge à l'autre À PROPOS DE L'AUTEUR Fanny Vandermeersch est née en 1985 dans le nord de la France. Elle enseigne le français dans un collège et ne se promène jamais sans un livre dans son sac. Lectrice passionnée - elle anime le blog de chroniques littéraires Les billets de Fanny -, elle a décidé de passer de l'autre côté de la page en publiant Phobie, son premier roman. À PROPOS DE LA COLLECTION La collection Rester vivant est constituée de nouvelles et de romans qui parlent du monde d'aujourd'hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s'adresse en priorité aux pré-ados, aux ados... et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l'asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d'attiser l'imaginaire du lecteur, d'éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.

empty