• Avant les années terribles Nouv.

    Dans une Afrique encore traversée de magie et de superstition, l'épopée tragique d'un enfant soldat, victime et bourreau, innocent et coupable. Après l'enfer de Nazino et la Russie stalinienne de "Toutes les vagues de l'océan", Victor del Árbol nous plonge dans les ténèbres du coeur de Joseph Kony, le Sorcier du Nil.

  • Miguel et Elena se rencontrent dans une résidence séniors à Tarifa. À court de temps, ils décident de s'épauler pour solder leurs comptes avec la vie et se jettent sur la route au volant d'une flamboyante Datsun de 1967. Direction Madrid, Barcelone et Malm, en quête des vérités qui blessent et d'un amour qui tue.

  • De l'enfer du goulag des années 1930 à la Barcelone affairiste comtemporaine, c'est la transmission du venin en héritage pour les enfants des héros. L'occasion enfin pour un fils incompris de casser la statue du Commandeur, de connaître l'homme pour pouvoir aimer le père.
    Voir Víctor del Árbol, à propos de "Toutes les vagues de l'océan"

  • Trois générations marquées au fer rouge par une femme infidèle. L'incartade a transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d'honneur des samouraïs en un effroyable massacre. Et quelqu'un doit laver le péché originel.

  • Un policier désabusé, poursuivi par les rumeurs autant que par sa propre conscience, est appelé au chevet d'une femme grièvement blessée dans un hôpital de la Corogne. Alors qu'on remonte le temps pour tirer l'écheveau qui a emmêlé leurs vies, leurs histoires (tragiques et sublimes) se percutent de plein fouet en une sorte de road movie sur une côte galicienne âpre et sauvage.

  • Une violoniste virtuose commande à un peintre brisé le portrait du magnat des finances qui a tué son fils. Elle veut déchiffrer sur son visage la marque de l'assassin. Pour cautériser ses propres blessures, elle ouvre grand la porte de la maison des chagrins dont personne ne sort indemne. Un thriller viscéral qui conduit chaque être vers ses confins les plus obscurs.
    Par l'auteur de La Tristesse du samouraï (Prix du Polar Européen 2012 du Point et finaliste du prix polar SNCF 2013), déjà vendu à plus de 76 000 exemplaires en France.

  • Novembre 1945 : Nahum Marquez est condamné à mort pour avoir assassiné la femme d'un dignitaire du régime franquiste. Novembre 1975 : Lucia rentre à Barcelone après un long exil, en compagnie des cendres de son père et des fantômes qui l'ont fait fuir à Vienne. Le généralissime agonise et avec lui une Espagne décrépie et violente incarnée par le commissaire Ulysse, prêt à livrer la dernière bataille. Ils se sont affrontés dans une autre vie et chacun veut se délester au profit de son meilleur ennemi du fardeau du poids des morts. Le premier roman de l'auteur de "La Tristesse du Samouraï".

  • De la petite à la grande Histoire.
    Dans un village isolé d'Espagne, Juan attend sur le pas de sa porte celles et ceux qui viennent pour exproprier le vieil homme de là où il a vécu et grandi. Ils sont jeunes et ambitieux, pressés de faire table rase du passé. Ce sont les enfants de Clio fille d'émigrés à Paris revenus au village le temps d'un été durant l'enfance de Juan. C'était alors les années 60, Clio rencontrait Juan, lui apprenait à lire et lui faisait découvrir un monde vaste et diversfié. Elle incarnait la promesse d'un avenir meilleur...
    La destinée de deux Espagnols reflète celle de l'Europe d'après-guerre, avec son lot de désillusions.
    EXTRAIT
    Les épaules nues, adossé à la façade en pierre, il attend. Il a posé son transistor allumé sur le rebord de la fenêtre, et il puise dans un sachet des graines de tournesol qu'il décortique comme un perroquet. Il paraît que nous sommes l'Europe. Une histoire centenaire. Juan s'en moque de cette joie, de la Neuvième de Beethoven qu'on repasse à toute heure, des discours des politiciens. Elle arrive trop tard, l'Europe. Lui, il est plus vieux que tout ça - Juanito, tu es presque devenu une tombe - et il se demande, sans trop forcer, juste pour tuer le temps de l'attente, si l'Europe arrivera jusqu'ici. La terre sourit sous le soleil, les cigales s'éclatent, les bourdons survolent le ruisseau, les pierres s'agitent avec inquiétude et les bras d'herbe sèche sont bercés par un vent qui les grille au lieu de les soulager.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Victor del Árbol [...] noue les fils de ce récit simple et efficace avec une grande finesse. - Jacques Josse, remue.net
    Victor Del Árbol, que l'on connaît pour ses romans policiers, délivre ici un texte d'une grande beauté, d'une sincérité incroyable, qui laissera le lecteur franchement ému en refermant cette nouvelle - courte, certes, mais la vie ne l'est-elle pas aussi ? - Librairie Le Bateau livre
    À PROPOS DES AUTEURS
    Victor Del Árbol est né à Barcelone en 1968. Après avoir étudié l'Histoire, il travaille dans les services de police de la communauté autonome de Catalogne. Son premier roman La maison des chagrins publié en 2006 a reçu le prix Tiflos. C'est toutefois la parution en 2011 de La Tristesse du Samouraï, traduit en une douzaine de langues et best-seller en France, qui lui apporte la notoriété.
    Claude Bleton a été enseignant d'espagnol, puis directeur de la collection « Lettres hispaniques » chez Actes Sud entre 1986 et 1997 et directeur du Collège International des Traducteurs Littéraires (Arles) de 1998 à 2005. Il a traduit environ 150 titres et a publié en tant qu'auteur Les Nègres du traducteur (Métailié, 2004), Vous toucher (Le Bec en l'air, 2007), Broussaille (Éditions du Rocher, 2008).

empty