Langue française

  • Erectus

    Xavier Müller

    • Xo
    • 8 Novembre 2018

    Et soudain l'humanité se mit à régresser À Richards Bay, en Afrique du Sud, c'est le choc.
    Un homme s'est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.
    Bientôt, à New York, Paris, Genève, des
    Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.
    De quel virus s'agit-il ?
    Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?
    Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l'humanité.
    Partout, la question se pose, vertigineuse : les
    erectus sont-ils encore des hommes ?
    Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?
    Un cauchemar planétaireXavier Müller a 44 ans. Journaliste et écrivain, il est docteur ès Sciences.

  • Au début de l'automne, beaucoup d'oiseaux migrent sur de longues distances, principalement depuis les zones tempérées, vers le sud, puis reviennent vers le nord au cours du printemps. De par sa géographie et son climat varié, la France est une étape cruciale pour des millions d'entre eux. Pourquoi certaines espèces migrent-elles et pas d'autres  ? Comment les oiseaux se préparent-ils  ? Comment se repèrent-ils  ? Quelles sont leurs stratégies  ?
    Alors que ces espèces sont de plus en plus menacées par la chasse, la pollution et le réchauffement climatique, Christian Moullec, l'homme qui vole en ULM avec les oiseaux migrateurs, et Xavier Muller, journaliste scientifique, mènent l'enquête et rencontrent des acteurs de l'écologie qui oeuvrent pour les protéger.

empty