9782707172846

  • Le nombre de personnes souffrant de dépression dans les pays occidentaux a été multiplié par sept en dix ans : c'est une véritable épidémie. Comment expliquer un phénomène aussi extraordinaire ? Est-il l'effet, comme on le dit souvent, d'un environnement social de plus en plus stressant ?

    Ce genre d´explications est insuffisant. La réponse que propose Philippe Pignarre dans cet ouvrage très accessible en surprendra plus d'un : il faut expliquer pourquoi l´arrivée sur le marché de nouvelles familles d´antidépresseurs accompagne toujours l´explosion des diagnostics.

    Quand la dépression a commencéà se répandre dans les années soixante-dix, explique-t-il, les psychiatres, se détournant de la psychanalyse, ont opté pour la psychiatrie biologique : l'origine de la dépression ne serait pas dans le psychisme du patient, mais dans ses neurones. Cette hypothèse a mobilisé d'énormes moyens financiers, alors qu'aucun test biologique ne permet de diagnostiquer la dépression. Les industriels testent au hasard les substances et élargissent les définitions des différentes formes de dépression (toujours plus nombreuses) chaque fois qu'ils trouvent un médicament « efficace ». Chacun se voit désormais offrir la possibilité de traduire sous forme de « dépression » son mal-être : la cause déclenchante - deuil d'un proche, problèmes familiaux, harcèlement moral...- serait secondaire, le problème viendrait des gènes ou de la biologie du cerveau. Aussi est-il devenu inutile de s´intéresser à l´histoire personnelle du patient. Les antidépresseurs sont là pour redonner l'énergie qui semble manquer... Cette approche est-elle vraiment la meilleure pour soulager les souffrances bien réelles de millions de personnes ?

    L´auteur, qui a passé 17 ans dans l´industrie pharmaceutique à des postes de direction, montre qu´il ne faut pas croire le discours officiel sur les médicaments. Aussi bien les partisans de la psychiatrie biologique et des médicaments que ceux de la psychanalyse ont tort de prendre ces explications au sérieux : ce livre, devenu une référence depuis sa première édition en 2001, s´adresse aux patients, mais aussi aux professionnels.



    Cette nouvelle édition est augmentée de deux articles consacrés aux débats houleux entre partisans de la psychiatrie biologique et psychanalystes.

empty