Sciences humaines & sociales

  • La question de la démocratie représentative a pris une ampleur sans précédent en France alors même que l'on va célébrer le soixantième anniversaire de la Ve République. Les élections de 2017 se sont déroulées dans le cadre d'une crise historique de confiance entre les Français et leur personnel politique. Les propositions de réforme constitutionnelle se sont multipliées. Comment expliquer cette crise de confiance ? Comment renouer le lien politique avec des citoyens plus autonomes ? En quoi la situation française est-elle différente des autres démocraties européennes ? En quoi la démocratie directe ou la démocratie participative sont-elles des perspectives d'avenir ? Comment concevoir de manière réaliste une amélioration de la vie démocratique ? Telles sont les questions abordées dans cet ouvrage.


  • Préambule par Jean-Clément Martin
    Chapitre 1 - La Révolution par Jean-Clément Martin
    Chapitre 2 - Les Bonaparte. Regards sur la France impériale par Jacques-Olivier Boudon
    Chapitre 3 - La France sous la IIIe. La République à l'épreuve par Arnaud-Dominique Houte

  • Dans nos sociétés occidentales, des mineurs se trouvent toujours exposés à des situations de violence et notamment les mineurs étrangers non accompagnés. Cet ouvrage aborde les réalités de la traite en France et rappelle l'état du droit en matière de protection de l'enfance. Dans les préconisations des auteurs, une attention particulière est donnée au rôle des avocats et des représentants légaux (tuteurs et administrateurs ad hoc) pour l'accompagnement de ces mineurs. Les auteurs de l'ouvrage avancent également des pistes de réflexion et de réformes pour faire évoluer les dispositifs de représentation légale vers un système plus protecteur, dans l'intérêt des mineurs, conformément aux standards internationaux et européens.

  • Parler de société numérique signifie que tous les aspects de la vie sociale - l'économie, l'organisation du travail, les relations interindividuelles, la culture, les loisirs... se trouvent concernés. [...] L'Internet est l'expression la plus spectaculaire de notre monde numérique et son appréhension commande d'abord de bien identifier ses grands acteurs : producteurs d'éléments de réseaux et de terminaux, opérateurs de réseaux, fournisseurs de services et fournisseurs de contenus. [...] » Outre le secteur spécifique qu'elles ont fait émerger, les technologies numériques ont transformé l'organisation de la production de l'ensemble des secteurs économiques. Un dossier fouillé sur l'ensemble de ces développements et sur leur impact dans la société.

  • Introduction
    Chapitre 1. Le cadre législatif et réglementaire
    Les principaux textes
    Du septennat au quinquennat renouvelable une fois
    Généralisation et encadrement des sondages d'opinion
    Internet et les réseaux sociaux
    Chapitre 2. L'élection de 2012. Une présidentielle « normale » ?
    La préparation du scrutin
    La campagne et les opérations de vote
    Le déroulement de la campagne électorale
    Le financement de la campagne
    Les résultats
    Chapitre 3. L'élection de 2017. La victoire du « dégagisme »
    La préparation du scrutin
    La campagne et les opérations de vote
    Le déroulement de la campagne électorale
    Le financement de la campagne
    Les résultats
    Liste des documents contenus dans cet ouvrage

  • Cet ouvrage tend à montrer que l'Europe est un espace en mouvement et que la tension entre unité et diversité est au coeur même de ce qui définit l'Europe.
    Au regard de l'histoire longue du continent, l'Europe de l'Union fonctionne comme une « alliance » librement consentie d'États voisins de régime démocratique partageant un socle d'intérêts communs et ayant délégué volontairement certains attributs de souveraineté nationale pour promouvoir en commun leurs intérêts et leurs valeurs.
    Des approches complémentaires permettent de percevoir la richesse de l'Europe, son unité et sa diversité. Avec cet ouvrage, « Regard d'expert » offre un riche panorama sur ces problématiques.

  • Avant propos de Philippe Durey Introduction générale de Claire Merleau-Ponty. Inventaire et investigation - « A propos des inventaires des musées » (Geneviève Lacambre) - « De l'enquête documentaire à la recherche scientifique ou comment faire du récolement un enjeu de connaissances des collections muséales » (Yannick Lintz) - « La collection de moulages de l'ancienne Faculté des Lettres de Bordeaux : étude documentaire et pratiques d'inventaire » - (Soline Morinière) L'oeuvre et son dossier « Dossier d'oeuvre et dossier de régie d'oeuvre » (Corinne Jouys-Barbelin) - application avec « Le Service d'étude et de documentation du département des peintures du musée du Louvre » (Stéphane Loire) - application avec « Etat de la documentation au musée Rodin : dossier d'oeuvre et dossier documentaire sur l'oeuvre » (Sandra Boujot) - application avec « Gestion et valorisation des collections : la politique documentaire au Musée d'ethnographie de l'Université Bordeaux Segalen » (Sophie Charve-Dartoen et Solenn Nieto) Informatiser les collections « Du projet de base de donnée informatisée à sa réalisation : ambition et limites », Hélène Vassal -application métiers avec « Le constat d'état : de la collecte à la synthèse des données », Mathilde Touillon-Ricci - application avec « la Base de documentation et de gestion des oeuvres du futur Louvre Abou Dabi : de la réflexion sur les pratiques professionnelles à la conception d'une base de données dédiée », (Hélène Vassal) - application avec « Le premier projet d'informatisation des collections de musées au Viet Nam », Françoise Dalex - application avec « changer de système de gestion des collections au musée d'Orsay : un vrai défi ! » (Sylvie Julé et Elsa Badie Modiri) o application avec « Conduite d'un projet d'informatisation des collections : rôle d'un assistant à maîtrise d'ouvrage » (Jean-Pascal Vendeville) Numérisation et diffusion culturelle - « Les enjeux de la numérisation du patrimoine : la politique européenne à l'épreuve de Google », (Morwena Joly) - application avec « Le portail documentaire, un outil de mutualisation de la diffusion » (Françoise Dalex) - application métiers avec « Les dossiers de restauration du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF) : vers une reconnaissance patrimoniale », Clémence Raynaud - application avec « La réalité augmentée au service de la valorisation et de la transmission du patrimoine culturel. La question du patrimoine documentaire » (Audrey Defretin).

  • Ce dossier aborde une des questions essentielles accompagnant l'avènement du numérique dans nos sociétés : celle des nouvelles formes d'emploi et des conditions de travail. Avec l'avènement du numérique et de la robotisation, de nouvelles formes d'activité ont émergé comme le télétravail, le crowdwork ou le co-travail. En contrepartie, ces nouveaux modes de travail et cette flexibilité s'accompagnent aussi d'une forme de précarisation et de perte de repères entre la sphère du travail et celle du hors-travail. S'il est trop tôt pour évoquer une société post-salariale, ce qui apparaît, en revanche, c'est une distinction de plus en plus affirmée entre les catégories "entrepreneur" et "salarié". Il appartiendra aux politiques publiques de l'emploi d'accompagner ces changements.

  • Fragilisée par un chômage de masse, bousculée dans ses traditions par la mondialisation, mais stimulée aussi par les grandes mutations technologiques, la société française se transforme. Stratification sociale, place des femmes, transformations de la famille..., ce numéro des Cahiers français propose un tour d´horizon des grandes questions sur la société française

  • Avec les attentats survenus en France en 2015, le terrorisme semble avoir franchi une nouvelle étape et constitue une menace importante pour les démocraties. Cette nouvelle livraison des Cahiers français permet de saisir tous les ressorts de la question, de comprendre ce qu'est le terrorisme, ce qu'il vise, quelles sont ses ressources et quelles réponses les démocraties peuvent y apporter. Radicalisation, financement du terrorisme, coopération anti-terroriste, situation en France, ce dossier propose une analyse complète du phénomène terroriste face aux démocraties et aux ripostes possibles.

  • Les déficits publics constituent aujourd'hui l'une des principales préoccupations des Français. Cet ouvrage, richement documenté, présente les principales données comptables et économiques des budgets publics, puis, relate les orientations gouvernementales prises depuis 1974 - année du dernier budget en équilibre, en France. A travers la revue des comptes de l'État, de la Sécurité sociale et des collectivités locales, cet ouvrage permet de retracer ainsi quarante ans de vie politique et d'évolutions économiques et sociales du pays : performance économique, construction européenne et création de l'euro, globalisation financière, répartition des revenus, solidarités intergnénérationnelle et territoriale, évolution de l'État-providence, évaluation de la confiance et du bien-être au sein de la société française.

  • Réalisées par le service cartographique du CGET, elles montrent les disparités territoriales dans les domaines démographique, économique, social et environnemental. Pédagogique, cette publication explicite les facteurs à l'origine de ces disparités, structurelles ou conjoncturelles, dans le peuplement des espaces, le tissu productif local, les caractéristiques paysagères ou, encore, celles liées aux modes de vie et à des pratiques culturelles spécifiques. Ces disparités entre territoires ne constituent pas nécessairement des inégalités : la diversité des espaces qui composent la France en fait aussi sa richesse.

  • Cet ouvrage dresse le portrait de la justice civile, pénale et administrative à la lumière de ces changements. Il est organisé autour de quatre thèmes : la définition de la notion de justice et de ses principes, le fonctionnement de la justice, les gens de justice, la justice internationale.

    Sa présentation sous forme de questions-réponses et d'encadrés, fait de cet ouvrage un outil de travail utile notamment pour bien se préparer aux concours et examens.

  • La mort est-elle un droit ? Et le moment est-il venu d'ouvrir un droit à mourir ? L'objet de cet ouvrage est de donner quelques clés pour comprendre les principaux enjeux qui sous-tendent la controverse afin que chacun puisse se situer en toute liberté à l'égard des deux principales positions en présence. Depuis les années 1970, trois étapes majeures se sont succédé : l'avènement de la réanimation médicale, (au risque de "l'acharnement thérapeutique"), le traitement médicamenteux de la douleur (au risque "d'amoindrir les capacités de résister à la mort") et, troisième facteur venu alimenter dernièrement le débat, une revendication sociétale du "droit à mourir" au nom du respect dû aux convictions personnelles. Les dernières lois (Claeys-Leonetti) ont cherché des points d'équilibre entre ces différentes positions. Un consensus est-il enfin possible ? Qu'ont choisi les autres pays ? Pour répondre à ces questions, "Place au débat" vous propose l'analyse d'un médecin, directrice du centre d'éthique clinique et présidente du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie.

  • Près d'un an après l'élection du président Obama pour un second mandat, où en sont les États-Unis ? À première vue, leur situation n'est guère florissante, mais les États-Unis conservent de multiples atouts et la volonté de s'en servir. Ils demeurent la première puissance mondiale et entendent le rester. Alors, repli conjoncturel ou déclin durable ? Les différents articles de ce dossier - qui analysent la situation intérieure et la politique étrangère de ces dernières années - montrent une situation plus complexe qu'il ne paraît au premier abord.

  • L'Asie centrale constitue un vaste ensemble géographique au coeur du continent eurasiatique. En 1991, les anciennes républiques soviétiques ont conquis leur indépendance et l'Asie centrale s'est fragmentée en cinq États souverains : Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan. Tous ont leur histoire, leur culture, leur identité propre, même s'ils sont marqués par l'islam et par un héritage soviétique commun. Aujourd'hui, ces États sont confrontés à plusieurs défis : réussir la succession paisible de leurs dirigeants dans le cadre des régimes autoritaires en place, contenir l`islam radical dans la société, utiliser de façon optimale leurs ressources naturelles et désenclaver leurs territoires. Sur la scène internationale, ces cinq États sont soumis aux influences croisées de la Russie, de la Chine et des Occidentaux, influences qu'ils tentent de contenir. Ce dossier vous dévoile toutes ces évolutions en cours. Un dossier illustré, accompagné d'une intéressante cartographie.

  • 1914 - 2014 : le centenaire de la Grande Guerre est l'occasion de s'interroger sur les conséquences à long terme de ce conflit majeur. En effet, il a été longtemps occulté par le second, plus mondial encore et par toute la période qui a suivi. Maintenant que la guerre froide est résorbée, l'impact de la Grande Guerre revient en pleine lumière et l'on voit mieux comment ses suites ont contribué à façonner le monde dans lequel nous vivons. C'est le fil conducteur de ce dossier, présenté non dans une perspective historique ou commémorative, mais plutôt comparative.

  • Les questions liées à l'expression du religieux dans la sphère publique donnent lieu régulièrement à de vifs échanges dans les débats publics. Afin d'en mettre en perspective les enjeux, un colloque international (réuni sous l'égide des ministères de l'Intérieur, des Affaires étrangères en lien avec l'Institut européen en sciences des religions - IES) a permis de préciser le cadre d'application du principe de laïcité en abordant les aspects philosophiques, juridiques et sociologiques liés à la garantie de liberté de conscience et de religion. Sont ainsi examinées :
    - la sphère de l'État et la dimension de la neutralité dans les sociétés démocratiques ;
    - la sphère de la société et la régulation des manifestations religieuses dans l'espace public ;
    - la sphère de l'éducation et ses particularités.
    Quelques points de comparaison éclairent la diversité des pratiques de pays étrangers qui proposent des modèles alternatifs (Allemagne, Angleterre, Belgique, Canada, Turquie).

  • Partout dans le monde, les religions sont de retour. Leur résurgence semble remettre en cause l'inéluctable sécularisation des sociétés qui semblaient à l'oeuvre depuis le milieu du XXe siècle. A la mondialisation économique répond une sorte de globalisation du religieux, grâce à laquelle les individus retrouvent des valeurs fondamentales et un sentiment d'appartenance à une communauté. (Re) devenues un élément identitaire fondamental pour bon nombre de peuples, les religions sont alors de plus en plus souvent invoquées comme cause ou facteur de conflits. Quant à leurs rapports avec les États, ils sont complexes : laïcité ici, situation privilégiée là, association aux autorités publiques parfois, conflits ouverts de temps à autre.

  • L'année 2017 et ce début 2018 ont été marqués en Europe par un certain nombre d'événements, tant institutionnels qu'électoraux avec notamment des scrutins en France, en Italie, en Allemagne et en Autriche et leurs répercussions, le cas échéant, sur la politique de l'Union. Parmi ceux qui y ont entraîné des mouvements de fond, nous pouvons noter, en particulier, les deux référendums organisés l'un au Royaume-Uni et l'autre en Catalogne. Ces scrutins témoignent d'une évolution dans le rapport des citoyens à l'Union européenne. L'existence de celle-ci semble de plus en plus remise en cause par un mouvement de repli sur le national. C'est ce « retour » des nations que se propose d'analyser cet ouvrage.
    Les auteurs étudient successivement la question de l'intégration politique puis celle du droit, de la solidarité et d'une future coordination économique de l'Union.

  • Le paysage politique est en recomposition. La social-démocratie recule dans de nombreux pays. En France, une nouvelle force politique a balayé les traditionnels partis de droite et de gauche aux dernières élections. Jusqu'où ira cette mutation ? L'ancien clivage gauche-droite est-il dépassé ou sortira-t-il sous une forme nouvelle ? Quelle est l'influence de cette évolution sur les extrêmes ?

  • Tout, ou presque, a été écrit sur la guerre et ses diverses formes, des plus traditionnelles aux plus contemporaines. En revanche, la paix est un objet d'étude encore largement inexploré. Pourtant, rétablir, maintenir ou imposer la paix peut faire appel à de multiples moyens : le désarmement et la non-violence, le développement, la diplomatie et la négociation multilatérale, l'équilibre des puissances ou de la terreur comme du temps de la guerre froide, le libre-échange ... À l'aide de nombreux exemples, cette livraison de Questions internationales analyse le lien indissociable qui existe entre la paix et la sécurité internationale.

  • La propriété s'inscrit, dans nos sociétés occidentales, comme le grand paradigme du lien qu'entretiennent les personnes avec les choses.
    Elle s'impose comme l'un des piliers du pacte social et du fonctionnement de l'économie de marché. Les contributions qui émaillent l'Étude 2019 de la Cour de cassation mettent en avant les arrêts de la Cour les plus récents en matière de propriété et témoignent des directions à l'oeuvre dans sa jurisprudence. Précisément, elles illustrent la tension contemporaine majeure, autour de laquelle l'Étude a été construite (ce qui laisse en conséquence dans l'ombre, de façon assumée, d'autres pans du droit relatif à la propriété qui auraient eu vocation à s'y trouver, tels que la preuve de la propriété ou ses modes d'acquisition et de transfert) : d'un côté, la propriété reste ce solide archétype qui tend à attraire tout rapport des humains aux éléments de valeur, avec pour conséquence de minimiser les interrogations sur la légitimité de son expansion à de nouveaux objets, notamment intangibles ou relevant de la sphère du vivant ; d'un autre côté, sa puissance se nuance toujours plus. Cette tension n'est pas nouvelle et a déjà été maintes fois relevée. Elle n'en connaît pas moins de multiples facteurs de renouvellement.

  • Quand la Première Guerre mondiale éclate, la France est déjà un pays d´immigration. Les étrangers, dont les situations sont très contrastées, sont immédiatement et durablement affectés. Mais c´est aussi l´arrivée de centaines de milliers de soldats et de travailleurs, recrutés dans les pays limitrophes ou dans les colonies pour combler les besoins humains devenus considérables.
    Cet ouvrage présente l´histoire méconnue de ces étrangers aux statuts très divers, de leurs relations avec les armées et avec la société française. L´étude montre aussi en quoi la Grande Guerre a constitué une période charnière pour les politiques publiques d´immigration qui suivirent.
    Ouvrage réalisé en coédition avec le Musée de l'histoire de l'immigration.

empty