• Les 100 mots de l'histoire Nouv.

    Selon le philosophe allemand Ernst Cassirer (1874-1945), être historien, c'est d'abord apprendre à lire. À lire une langue, à déchiffrer un monde, à cartographier un univers mental : celui des hommes et des femmes du passé. Donc, contrairement aux idées reçues, l'histoire n'est pas qu'une affaire de dates, elle est aussi affaire de mots.
    Johann Chapoutot en a sélectionné 100 pour sensibiliser le grand public à une discipline au coeur du débat d'idées contemporain, et qui s'est construite comme une science, avec son épistémologie (l'historiographie), mais une science bien littéraire, dont l'objet n'est rien de moins que le temps !
    Voici le petit livre d'un historien chevronné qui, en amoureux du gai savoir, vous fera entrer dans l'histoire...

  • L'amour de la France est le coeur battant de notre Histoire nationale.
    " J'aime l'histoire de France, cette immense forêt. Voilà plus de cinquante années que je la parcours. Je connais les massifs qui la composent et les essences diverses qui la peuplent. Chaque lettre est comme un massif forestier, chaque fait ou personnage retenu, est un arbre. Je n'ai pas choisi systématiquement les plus connus. Au contraire, j'ai voulu qu'on découvre des frondaisons oubliées, des troncs trop vite abattus et auxquels il faut rendre leur place, leur grandeur, leurs racines. On pourra donc s'étonner, là, de se trouver face à face avec un personnage que chacun croit connaître, et là, tout à coup, de se heurter à un inconnu ou d'être enveloppé par l'ombre d'une vaste ramure. Mais cette diversité rassemblée dans une même et indestructible forêt, c'est cette France dont je suis amoureux, que je ne me lasse pas de contempler et de parcourir. "MG

  • Tout Napoléon en un dictionnaire, par le meilleur spécialiste.Auteur d'une quarantaine d'ouvrages consacrés au Consulat et à l'Empire, Thierry Lentz n'avait pourtant jamais publié de biographie de Napoléon. Ce
    Dictionnaire historique en fait désormais office : une façon ambitieuse, exhaustive et originale de traiter le " grand homme ", par un de ses meilleurs spécialistes.
    En 300 notices choisies librement mais sans négliger aucune facette de l'exercice biographique, l'auteur fait le point sur les connaissances et les recherches les plus récentes sur Napoléon, son oeuvre, les événements de sa vie, ses réussites et ses échecs, la trace qu'il a laissée dans la France contemporaine. De sa naissance à sa mort, et même jusqu'au retour des Cendres de 1840 et à l'envol de la légende, tous les sujets sont abordés avec le talent et la clarté qui caractérisent l'auteur : formation, carrière, campagnes militaires, gouvernement, grands événements, conquêtes, batailles, amours, mais aussi conceptions politiques, sociales, diplomatiques.
    Ce grand dictionnaire, véritable encyclopédie de tout ce que l'on doit savoir sur Napoléon, séduira aussi bien les spécialistes que les amateurs qui découvriront une histoire renouvelée de la vie et de l'oeuvre de l'empereur des Français. Un ouvrage de référence qui fera date.

  • L'Afriqee est un continent immense et les sociétés qui l'habitent ont connu des trajectoires historiques multiples au cours des millénaires, sans cesser d'interagir entre elles et avec les mondes extérieurs. Cinq grandes périodes scandent cette histoire :

    o L'Afrique ancienne (depuis la préhistoire jusqu'au XVe siècle), à la fois berceau et creuset de diversité linguistique, technique, politique
    o L'Afrique moderne (du XVe au XVIIIe siècle), ses grands royaumes et le début de la présence européenne
    o L'Afrique souveraine (XIXe siècle), après l'abolition de la traite atlantique et les reconversions économiques africaines
    o L'Afrique sous domination coloniale, entre « partage » du continent, résistances anticoloniales et décolonisations
    o L'Afrique des indépendances, qui relève de nombreux défis politiques, économiques et sociaux.

    Cet atlas regroupe plus de 100 cartes et rend disponibles les connaissances sans cesse renouvelées de l'histoire de l'Afrique. Il montre combien ce continent, loin d'être replié sur lui-même, a toujours été à la fois dynamique et connecté à l'histoire globale.

  • Atlas numérique optimisé pour une lecture sur tablette.
    Le format EPUB3 permet de profiter de toutes les fonctionnalités de la lecture interactive : zoom HD sur les cartes, indexation, recherche in texte, navigation hypertextuelle, tables des matières interactives, textes en POP-UP, environnement ergonomique personnalisable.
    "De la volonté de civiliser à celle de domestiquer les peuples, le rêve impérial s'est transformé en entreprise de domination au bénéfice des intérêts français."
    Plus de 100 cartes et infographies pour comprendre une période charnière
    de l'histoire de France et de l'Europe, depuis la construction de l'Empire, jusqu'à son effondrement.
    o Une analyse fine et contrastée du projet politique de Napoléon, officiellement inspiré des Lumières mais bâti sur la conquête
    et le contrôle autoritaire des populations.
    o Dynamiques démographiques, sociales, économiques et culturelles : un tour d'horizon des bouleversements de l'époque.
    o Un héritage pérenne : création du Code civil, développement des voies de communication, réformes de l'administration, modernisation des villes, essor de Paris en capitale impériale...
    Deux siècles après Waterloo et la chute de l'Empire, cette nouvelle édition dresse le juste portrait d'une époque, au plus près des populations.

  • Par delà les continents et les océans, l'Atlas des lieux maudits dresse un inventaire inédit des contrées les plus infréquentables de la planète.
    De la réserve naturelle de Kasanka en Zambie envahie par des nuées de chauves-souris, au ténébreux phare des disparus d'Eilean Mor perdu dans les îles Flannan, en passant par la sinistre forêt des suicidés d'Aokigahara au Japon ou la diabolique demeure coloniale du 112 Ocean Avenue à Amityville, chacun des quarante lieux recensés renferme une histoire aussi tourmentée que fascinante.
    Véritable manuel géographique de l'épouvante, cet atlas se feuillette d'une main fébrile, la peur au ventre..

  • Plus de 80 cartes et documents pour comprendre la société française au XXe siècle, de la Grande Guerre à l'éclosion d'une nouvelle société.
    o Comment la France a traversé les deux guerres mondiales et s'est reconstruite.
    o La modernisation du pays malgré plusieurs crises économiques.
    o La mutation de la société : augmentation d'un tiers de la population et libéralisation des moeurs.
    o La place de la France au coeur de l'Europe et dans le monde.
    Cet atlas propose, de 1914 à 2002, un tour de France politique, économique et géopolitique et dresse un portrait de la société française dans toute sa diversité.

  • En plus de 150 cartes et infographies, voici la longue histoire des pratiques esclavagistes, de l'Antiquité à nos jours.
    - Une analyse mondiale de la traite des esclaves, du XVe au XIXe siècle, une approche globale et originale des sociétés esclavagistes.
    - L'expansion de la traite par l'internationalisation des échanges, la diffusion des Lumières et l'essor du mouvement abolitionniste à l'échelle internationale.
    - La permanence de l'esclavage et la complexité de ses héritages et de ses mémoires : un sujet toujours d'actualité.
    Cet atlas présente un état synthétique, vaste et complet des connaissances historiques sur la délicate et complexe question de l'esclavage.

  • Mise à jour d'un petit livre déjà écoulé à plus de 30 000 ex (GFK) 2,99 €
    La naissance de l'empire du Japon ? 660 ! La découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb ? 1492 ! Les premiers pas de l'Homme sur la Lune ? 1969 ! La chute du Mur de Berlin ? 1989 !
    Découvrez 500 événements incontournables pour remonter le temps et s'approprier les pages les plus belles et les plus fortes de notre Histoire !

  • Atlas numérique optimisé pour une lecture sur tablette. 
    Le format EPUB3 permet de profiter de toutes les fonctionnalités de la lecture interactive : zoom HD sur les cartes, indexation, recherche in texte, navigation hypertextuelle, tables des matières interactives, textes en POP-UP, environnement ergonomique personnalisable.

    En près de 90 cartes et infographies, cet atlas embrasse trente siècles de l'histoire de l'Inde, cette terre fascinante à la civilisation plurimillénaire.
    - La constitution, sur la longue durée, d'un espace politique et culturel, devenu aujourd'hui l'une des plus grandes démocraties du monde.
    - L'analyse d'un sous-continent, territoire polycentrique et ouvert sur le monde.
    - L'Inde, une passion : Alexandre le Grand y trouva la sagesse, les Portugais les épices, les pacifistes la non-violence...
    - Un espace de circulation des hommes et des idées.
    Un ouvrage au coeur des débats historiographiques sur l'histoire nationale indienne, et sur l'histoire coloniale et post-coloniale mondiale.
    Une synthèse historique unique.

  • Atlas numérique optimisé pour une lecture sur tablette.
    Le format EUB3 permet de profiter de toutes les fonctionnalités de la lecture interactive : zoom HD sur les cartes, indexation, recherche in texte, navigation hypertextuelle, tables des matières interactives, textes en POP-UP, environnement ergonomique personnalisable.
    Plus de 120 cartes et infographies pour raconter les combats de la France durant la Seconde Guerre mondiale.
    - Septembre 1939-juin 1940, la "drôle de guerre" aboutit à l'occupation et à l'opposition entre la France de Vichy et la France Libre.
    - Vichy et Londres, deux capitales pour mener une guerre parfois fratricide sur tous les fronts, de Mers el-Kébir à Bir Hakeim ou Rome.
    - En métropole, la Résistance contre l'occupant se structure dans la clandestinité et le danger.
    - Pas à pas, le parcours de la Libération prend corps jusqu'à la remontée fulgurante vers Strasbourg.
    Une synthèse unique et un outil magnifique qui remet à l'honneur l'action locale des forces résistantes, souvent ignorées et anonymes, une cartographie qui met en lumière un pays déchiré, luttant d'une part contre l'invasion nazie et les troupes de l'Axe, de l'autre contre ses ennemis intérieurs.

  • Cet ouvrage, conçu par un travail d'équipe, est à un double titre un guide : de la recherche en histoire et du métier d'historien. Avec ses 355 entrées et ses 201 auteurs, il entend montrer que l'histoire est une discipline vivante, sans cesse remise sur le métier par ceux qui l'écrivent. Des choix ont dû être faits et les grands thèmes qui renouvellent la pensée historique ont été privilégiés : les sensibilités, les représentations, l'information, l'opinion, les médias, la culture de masse, la mondialisation, etc. Ils sont traités en respectant les écarts chronologiques, de l'Antiquité à nos jours, la diversité historiographique et la complexité de domaines souvent foisonnants. Il apparaît alors que, quelle que soit leur spécialité, les historiens ont en commun de répondre aux mêmes exigences de rigueur pour administrer la preuve et rechercher la vérité. Une grande attention a donc été portée au métier d'historien face à ces nouveaux objets et à de nouveaux modes d'investigation. Une telle somme montre que l'Histoire reste une, comme un édifice éclairant un savoir indispensable au citoyen d'aujourd'hui.

  • Il n'existe aucune histoire de Venise à l'époque médiévale en langue française. Ce guide, signé par un historien qui a passé plusieurs années dans les Archives de la Sérénissime République et possède une connaissance intime de la ville, de ses monuments et de ses habitants, met à la disposition du public une histoire renouvelée d'une ville au sommet de sa puissance.
    L'auteur examine les étapes mouvementées de la construction d'un état aristocratique, de la conjuration de B. Tiepolo (1310) pour renverser l'hégémonie du Sénat au sein du gouvernement, jusqu'aux menées monarchistes avortées de M. Faliero (1355). S'appuyant sur une prospérité commerciale dynamique, Venise tente de conserver son impérialisme maritime en luttant contre la redoutable Gênes ou la puissante famille milanaise des Visconti. Sous l'impulsion des Doges, de Dandolo (XIIe siècle) à Foscari (XIVe siècle), Venise s'appuie sur sa noblesse marchande (la famille Polo bien sûr) pour conforter son rayonnement.
    Les hommes qui ont fait cette grandeur occupent la seconde partie de ce guide, avec leurs difficultés (pauvreté, épidémies), leurs croyances (foi et charité), leur culture, la vie familiale, la place de la femme et de l'enfant. Mais Venise est aussi un très grand foyer intellectuel et artistique qui attire encore aujourd'hui des millions de visiteurs venus admirer ses palais, ses places, ses églises, ses musées, l'architecture, les mosaïques, la peinture, la sculpture. L'eau est omniprésente, qu'il a fallu maîtriser, conserver, protéger. L'eau et l'urbanisme sont les deux grands acteurs de cette histoire comme le rappelait déjà le chroniqueur Marino Sanudo Torsello, «Les Vénitiens ont été nourris de l'eau».

    Jean-Claude Hocquet est historien, professeur à l'université de Lille III et directeur de recherche au CNRS. Amoureux de Venise, où il se rend tous les ans, il en est un éminent spécialiste. Aux Belles Lettres, il a publié Venise au Moyen Âge (Guide Belles Lettres des civilisations, 2003), Venise. Guide culturel d'une ville d'art de la Renaissance à nos jours (2010) et Venise et le monopole du sel - Tomes I & II. Production, commerce et finance d'une République marchande (2012).

  • Atlas numérique optimisé pour une lecture sur tablette. 
    Le format EPUB3 permet de profiter de toutes les fonctionnalités de la lecture interactive : zoom HD sur les cartes, indexation, recherche in texte, navigation hypertextuelle, tables des matières interactives, textes en POP-UP, environnement ergonomique personnalisable.
    Plus de 120 cartes et infographies pour retracer l'histoire des décolonisations, de la Seconde Guerre mondiale à nos jours. De 1937 à 1954 : la Seconde Guerre mondiale conduit à la décolonisation de l'Asie.
    - Naissance du Tiers-Monde : un nouveau pas vers l'émancipation dans le contexte de la guerre froide.
    - Les États d'Afrique nés dans les années 1960 concentrent aujourd'hui crises et pauvreté extrême : pourquoi ?
    - Les conséquences dans l'actualité : présence française en Afrique, conflit israélo-palestinien, statut de la Nouvelle-Calédonie...
    Ce panorama inédit fait le lien entre les luttes pour l'indépendance et leurs conséquences. Éminemment pédagogique, il nourrit le débat très vif, en France et dans le monde, sur l'héritage colonial.

  • La royauté vue du côté des femmes
    L'image des reines, leur place dans les dynasties et dans la royauté, leur rôle, ressemblent bien souvent dans l'imaginaire collectif à celles que l'on fabrique du côté d'Épinal... Loin, bien loin des "reines potiches" que l'on se plait souvent à décrire, Evelyne Lever nous raconte ici comment les reines, au fil des siècles, ont d'abord assuré par leur rôle de mère la continuité dynastique, et ensuite le rôle, parfois essentiel, que certaines d'entre elles ont eu par leurs paroles et leurs actes dans le cours jamais tranquille de l'Histoire. D'Abdication à Zita de Bourbon-Parme, de bâtards à Loi salique, nous découvrons non seulement des portraits de souveraines, mais aussi des descriptions de la vie de la Cour, le rôle social des souveraines, leur éducation, leurs fiançailles et mariages, leur règne.
    De A à Z, Évelyne Lever nous invite à redécouvrir la part féminine de la royauté, et nous donne, en historienne chevronnée, un éclairage nouveau, original et plein de passions sur le destin de ces souveraines qui furent parfois les grandes oubliées de l'Histoire.

  • Aller au diable Vauvert » : ancien repaire de brigands, le château de Vauvert, près de Paris, jouit longtemps d'une mauvaise réputation. Aller au diable Vauvert signifiait donc sortir de la capitale avec tout ce que cela comportait de dangers. On emploie toujours cette expression pour signifier « partir loin en dépit des risques du voyage ».
    « Casser sa pipe », « Pour des prunes », « À tire-larigot », « Être collet monté », « Une vie de bâton de chaise », « Mort aux vaches ! » : autant d'expressions insolites, pittoresques, cocasses, de l'usage courant, dont on ignore le plus souvent l'origine. Sous la forme d'un dictionnaire aux plus de 200 articles concis et clairs, Gilles Henry propose, avec la précision de l'historien et le talent du conteur, de remonter aux sources des expressions imagées et d'en éclairer le sens. Une invitation au voyage dans les « réserves » de la langue française...

  • " Dieu a donné à la France l'empire des mers " : Richelieu fondait cette conviction sur un royaume ouvert sur trois mers – Manche, Méditerranée et mer du Nord –, un océan – l'Atlantique – et des peuples marins aussi audacieux qu'expérimentés – Bretons, Normands, Basques ou Provençaux. Comment expliquer alors que notre pays, aussi richement pourvu d'atouts, n'ait saisi qu'en partie le destin maritime qui s'offrait à lui ? L'aventure du grand large a longtemps été en butte à la préférence continentale : les Normands sillonnaient les côtes du Brésil quand les guerres d'Italie occupaient nos souverains, Louis XIV laissa passer sa chance de maîtriser les mers pour mieux se consacrer à sa gloire terrestre et Louis XV négligea un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Napoléon III relança certes une ambition maritime mais la perte de l'Alsace-Lorraine conduisit la France à se tourner de nouveau vers le continent. De Philippe Auguste à Charles de Gaulle, des tentatives d'implantation en Floride à la conquête de la Louisiane, du premier arsenal de Rouen à Port 2000 au Havre, de la bataille de l'Écluse à celle de Guetaria, des Bretons sillonnant le Pacifique aux porte-conteneurs de la CMA-CGM, des premiers bâtiments à vapeur aux sous-marins nucléaires, cet atlas déploie la grande épopée de la France des mers et de ses marins. Un livre richement illustré pour revisiter un passé glorieux et découvrir les nouveaux atouts d'une nation.

  • Depuis plus de cinquante ans, la France est engagée dans des opérations extérieures partout dans le monde. Rassembler l'état des savoirs sur ces "OPEX", c'est ce que propose ce livre, inédit par son format et la période couverte.
    Chaque zone de conflit ou d'opération humanitaire est présentée et expliquée dans la globalité; chaque opération bénéficie d'une notice dédiée sur les causes et les conditions de l'intervention, la conduite des opérations et ses suites.

  • Atlas numérique optimisé pour une lecture sur tablette. 
    Le format EPUB3 permet de profiter de toutes les fonctionnalités de la lecture interactive : zoom HD sur les cartes, indexation, recherche in texte, navigation hypertextuelle, tables des matières interactives, textes en POP-UP, environnement ergonomique personnalisable.
    100 cartes et infographies pour mieux appréhender les dangers qui menacent les populations et expliquer les moyens mis en oeuvre pour prévenir les catastrophes et réduire leurs impacts.
    - Tempêtes, séismes, inondations, accidents industriels : les réactions des sociétés face à ces phénomènes.
    - Comment la gestion du risque s'organise-t-elle ? Quels en sont les enjeux, les acteurs, les coûts, les obstacles ?
    - L'importance d'une analyse spécifique des risques naturels et technologiques selon les territoires, en métropole et en outre-mer.
    Concilier l'aménagement, développement économique des territoires et la sécurité des individus : tel est l'enjeu, depuis quelques décennies, de la « culture du risque » en France.

  • Ce petit livre est une très bonne introduction à 200 concepts de base de l'histoire du monde. Tous les sujets clés sont abordés. Vous pourrez ainsi combler vos lacunes, parfaire vos connaissances et devenir un "pro en histoire" en une seule minute par jour.

  • Dictionnaire des nations et des nationalistes dans l'Europe contemporaine
    Certains intellectuels ont annoncé que la seconde moitié du XXe siècle inaugurerait l'ère "post-nationale". Les conflits nationaux et éthniques des années 1990 ont invalidé cette vision. Si le XIXe siècle marque l'émergence et la consolidation des nations en Europe centrale, le XXe siècle est bien celui de la diffusion du modèle national à toute l'Europe comme celui de l'exacerbation des nationalismes.
    L'approche thématique et transversale de ce dictionnaire invite à comprendre comment les nations européennes ont été "inventées" et  conduit à réfléchir aux effets des nationalismes.
    Les 28 notices explicitent des notions fondementales et contiennent des références nourries aux histoires des différentes nations européennes.
    Trois index détaillés permettent une entre dans l'ouvrage soit par noms propres, soit par institutions, soit par lieux et peuples, faisant de ce livre un outil de référence.
    Une biobliographie et de nombreuses cartes fournissent des repères pour compléter les analyses.

  • En octobre 1922, la marche sur Rome permettait à Mussolini et au Parti national fasciste d'accéder au pouvoir. Pendant deux décennies, le ventennio fasciste, le régime n'a cessé de combiner affirmations idéologiques et opportunisme pour aboutir progressivement à l'instauration d'une dictature : un système à l'ambition totalitaire, dont la politique de puissance aboutira à l'engagement dans le second conflit mondial. Hostile à l'Anschluss avant de s'y rallier, peu enclin à l'antisémitisme avant d'adopter des mesures de discrimination préparant la déportation et l'extermination conduites par le IIIe Reich à partir de 1943, le fascisme n'a cessé d'évoluer, tout en bénéficiant d'un incontestable soutien populaire.
    De A comme Académie d'Italie à Z comme Zone d'occupation italienne en France, en passant par Calcio, Émigration, Homme nouveau, Rome, ce dictionnaire embrasse tous les aspects, économiques, sociaux et culturels du régime politique qui a dominé l'Italie de 1922 à la Seconde Guerre mondiale.

  • Auge, barda, barbaque, bidasse, billard, bobard, cafard, pinard autant de mots nés, réinventés ou popularisés dans les tranchées et entrés dans l'usage familier depuis cent ans...

    A travers des anecdotes, des explications et des citations, Jean-Pierre Colignon nous fait revivre avec passion, sous la forme d'un abécédaire, l'origine et l'évolution oubliées de ce vocabulaire très usité des Poilus, une langue riche et imagée, reflet du quotidien des soldats durant la Première guerre mondiale, qui devait être la "der-des-der".

  • Cluny, c'est à la fois une abbaye, l'une des plus somptueuses qui fut, avec la plus vaste église de la Chrétienté médiévale, et un ordre monastique, l'ordre clunisien, d'un éclat et d'une puissance sans pareils. Moins de deux siècles après sa fondation en 909 ou 910, Cluny commande un réseau de plus d'un millier de prieurés disséminés dans toute l'Europe occidentale et fait de son abbé l'un des personnages les plus éminents de la Chrétienté. 
    Mais toute médaille a son revers : le système clunisien tarde à se structurer. Concurrencé par de nouvelles formes de vie religieuse, en proie à des diffi cultés économiques, Cluny perd sa prééminence. Au xiie siècle, renouant avec l'austérité bénédictine, l'ordre commence à décliner jusqu'à sa disparition dans la tourmente révolutionnaire. L'une des forces du présent livre est de rendre justice au Cluny d'après la période des grands fastes, longtemps négligé par les historiens.
    À cette année 2010 où l'on célèbre le 1100e anniversaire de la fondation de Cluny, il fallait un livre. Le voici, croisant les disciplines, histoire, littérature, histoire de l'art, architecture, mais aussi liturgie et spiritualité : c'est une formidable synthèse des travaux les plus récents sur ce monument incomparable de notre histoire nationale et européenne.

empty