• L'éducation a pris aujourd'hui une importance insoupçonnée : elle ne vise pas seulement à évoluer à l'intérieur de l'école, mais elle s'étend au-delà, pour s'allier à la science, à la sociologie... Les termes de "nouvelle éducation", de "pédagogie scientifique" s'appliquent au mouvement ardent d'une réforme qui est le résultat d'une aspiration profonde, éprouvée par toute l'humanité... Oui, l'enfant nous a ouvert un monde nouveau et nous a révélé un homme meilleur. Cet homme, nous ne devons pas seulement l'instruire ; il nous faut le défendre tout comme le trésor le plus précieux de l'humanité ; et il nous faut le servir afin qu'il nous fasse ses révélations parce que nous avons besoin de lui. »Publié pour la première fois en 1936 chez Desclée de Brouwer, ce livre reprend la grande conférence prononcée à la Sorbonne en juin de la même année par Maria Montessori (1870-1952). Avec des accents de profondeur et de sensibilité, la grande pédagogue italienne présente de manière ramassée les grandes intuitions de sa démarche.
    Première femme médecin d'Italie, Maria Montessori est l'héritière des idées pédagogiques de Jean-Jacques Rousseau. Elle nous convie à considérer l'enfant comme une personne complexe et fragile, dotée de savoirs insoupçonnés. Ses vues étonnent par leur fraîcheur et leur pouvoir d'éveiller en chacun l'enfant qu'il a été.

  • « Il n'y a pas d'enfants stupides, il n'y a que des éducations imbéciles. »
    Ennui des élèves, découragement des enseignants... l'avertissement de Raoul Vaneigem détonne, questionnant les valeurs et le rôle majeur de l'école dans la société. Il appelle à réenchanter la salle de classe, refuser la soumission, et remettre l'humanité au coeur de l'éducation. À retrouver un lieu d'autonomie, de savoir heureux et de création épanouissante, c'est-à-dire «  ouvrir l'école sur une société ouverte ».

  • Les hommes-lézards dirigent-ils le monde en secret ? Le concombre espagnol est-il un serial killer ? Votre supermarché vous connaît-il mieux que vos parents ? Face à la complexité du monde, le Manuel d'autodéfense intellectuelle, drôle, original, accessible et intelligent, propose en neuf chapitres une véritable initiation à l'esprit critique. Du discours complotiste à celui des publicitaires en passant par ceux des politiciens, des scénaristes de séries télé, des pseudo-scientifiques ou des extrémistes de tout poil, ce livre nous invite à décrypter toutes les formes de rhétorique susceptibles de nous influencer à notre insu. Depuis sa sortie, il s'est imposé comme une référence auprès des jeunes lecteurs, mais aussi des parents ou des enseignants désireux de combattre efficacement langue de bois, intox, amalgames, fausses rumeurs et autres psychoses. " Excellent. Un tour de force. Sophie Mazet nous entraîne, avec grâce et légèreté, à penser les sujets les plus complexes. " Olivier Postel-Vinay (directeur du magazine Books), Libération. " Un humour décapant ! " Nathalie Perrier, Le Parisien.

  • L'Enfant reste le texte de référence de Maria Montessori et la meilleure introduction à sa proposition pédagogique. Il met en évidence l'originalité et la modernité des idées de la grande éducatrice italienne. Elle y expose clairement les principes d'une éducation fondée sur le « respect de la personnalité de l'enfant ».Aider l'enfant à exprimer son individualité et révéler ses potentiels, lui donner les moyens de développer le meilleur de lui-même dans le respect de sa nature, pour lui-même et au service de tous, tel est le rôle de l'éducateur et telles sont les voies des pédagogies nouvelles. Ce projet ne cesse, depuis plus d'un siècle, d'inspirer théoriciens et praticiens de l'éducation.Jusqu'ici, la traduction française de cet ouvrage majeur ne proposait que les deux premières parties - déjà incomplètes - de la version originale rédigée en espagnol ; certains paragraphes avaient été tronqués, d'autres déplacés et la troisième partie avait été omise. Cette nouvelle édition intégrale offre onze nouveaux chapitres inédits sur des sujets essentiels tels que les rapports entre les générations et le droit des enfants. Les éditions Desclée de Brouwer offrent enfin ce texte complet au lecteur francophone, dans la présentation revue au soir de sa vie par Maria Montessori.
    Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la proposition pédagogique et éducative qui porte son nom. Son oeuvre, éditée en français aux éditions Desclée de Brouwer, étonne par sa pertinence et sa capacité d'éveiller et d'élever en chacun l'enfant qu'il a été.
    Traduction et révision par Charlotte Poussin, éducatrice Montessori AMI, auteur d'ouvrages de référence sur Montessori et membre du conseil d'administration de l'association Montessori de France.

  • «On vole à l'enfant sa terre pour lui apprendre la géographie, sa langue pour lui apprendre la grammaire. Il a soif d'épopées, mais on lui donne des chroniques de faits et de dates.» Ainsi s'exprime Rabindranath Tagore (1861-1941), poète, romancier, dramaturge, peintre et compositeur mais surtout philosophe et éducateur.
    Première anthologie du genre en langue française, Une école sans murs propose une incursion dans l'oeuvre de Tagore portant sur l'éducation, thème sur lequel le célèbre penseur indien a consacré énormément de temps et d'énergie, jusqu'à fonder une école et une université qui existent encore aujourd'hui. Il faut (re)découvrir sa pensée pour la place centrale qu'il accorde aux arts dans le curriculum, pour le singulier concept de nature qu'il déploie en pédagogie, pour l'originalité de sa perspective sur le cosmopolitisme (tout en défendant les cultures nationales) ou encore pour le rôle social et politique qu'il assigne à l'éducation.
    Présentés par Normand Baillargeon et Chantal Santerre, les 12 textes réunis ici s'achèvent sur un entretien inédit avec Amartya Sen, célèbre Prix Nobel d'économie. Cette anthologie est l'occasion de plonger dans une oeuvre résolument originale et actuelle. Par son invitation au dialogue entre les traditions culturelles et philosophiques de l'Orient et de l'Occident, Tagore tisse la toile de notre commune humanité.

    «Je suis fier de mon humanité quand je peux reconnaître et apprécier les poètes et les artistes de pays autres que le mien.»

  • L'éducation traditionnelle est prisonnière du schéma punitions-récompenses. Dans ce petit livre, fondé sur les apports de la Communication NonViolente, l'auteur propose une approche globale de l'éducation, tenant compte des motivations des enfants et des jeunes, de l'apprentissage des relations et de la découverte de soi-même.
    Il invite à un enseignement qui ne soit plus essentiellement l'accumulation d'un savoir défini par des autorités extérieures aux intéressés, mais plutôt une exploration joyeuse, appuyée sur une écoute des élans et des besoins des enseignants comme des élèves. Cette éducation veut permettre le développement d'une intelligence de la pensée autant que du corps, des émotions et, bien sûr, du coeur.
    Un livre à destination des enseignants, des éducateurs et des parents.

  • Histoire du système éducatif Nouv.

    En France, chacun passe en moyenne quinze ans à l'école. L'école est devenue un énorme système, une part essentielle de notre société. En retraçant son histoire, on peut observer que, si les contenus de l'enseignement sont issus d'une longue tradition remontant à la Grèce antique, les institutions et la forme de cet enseignement ont subi, à partir du XVIe siècle, des transformations radicales liées aux évolutions politiques, sociales et économiques. Cet ouvrage fait la synthèse de l'histoire de l'éducation en France au travers d'interrogations thématiques qui mettent en perspective les relations des pouvoirs institutionnels, des acteurs (maîtres et élèves) et de la demande sociale (familles, monde du travail) autour de la question scolaire.

  • Cet ouvrage vous offre de vrais outils pour créer des jeux et activités autour de livres jeunesse. Il s'adresse à tous les professionnels de la petite enfance (en crèches, à domicile, en ludothèques, en médiathèques...) et aussi aux parents, grands-parents... désireux de créer, autour du livre, de beaux moments de jeux et de partage entre adultes et enfants. Les auteures, éducatrices de jeunes enfants, portées par une passion pour le livre et les tout-petits, vous donnent toutes les clefs pour éveiller le jeune enfant autour d'histoires enfantines.
    L'objectif est de vous donner envie de faire « vivre » le livre, à travers ateliers, jeux, comptines, supports créatifs... pour favoriser l'imaginaire et un développement harmonieux dès la prime enfance.Des fiches pratiques, détaillées et faciles à réaliser, vous proposent de créer des ateliers d'éveil de la naissance à 5 ans. De plus, des fiches thématiques exposent les bienfaits des histoires dans la petite enfance et le développement des jeunes enfants.

  • Notre environnement est saturé de nombres et de données chiffrées. De fait, comment ne pas avoir confiance dans ces instruments jugés spontanément efficaces pour appréhender le monde?? Or, c'est occulter un peu vite les usages dont ils dépendent et le sens qu'on leur donne... Toute leur histoire le prouve. Si les nombres sont de nos jours des outils au service de la rhétorique médiatique, politique ou scientifique, dans plusieurs sociétés du passé ils appartenaient surtout au monde des marchands et des administrateurs, voire à la sphère sacrée. Penser, utiliser et écrire un nombre, tout cela ne va pas de soi?! D'où vient le zéro?? Qui a inventé notre système de numération?? En posant ces questions et en s'appuyant sur de nombreux exemples, Grégory Chambon vous invite à partir à la découverte de la fabuleuse histoire des chiffres et des êtres...

  • « Maman est tout le temps triste,  est-ce que c'est de ma faute ? »
    « Papa ne joue plus avec moi,  est-ce qu'il ne m'aime plus ? »
    Quand un enfant est face à une personne  qui souffre de dépression, il se pose mille questions...
    Judith Rieffel et Mademoiselle Caroline nous aident  à trouver les bons mots pour parler avec lui et le rassurer.

  • Le harcèlement entre pairs touche aujourd'hui un élève sur trois au collège et un enfant sur deux à l'école primaire. Il est urgent de proposer des outils pour agir, prévenir et guérir. En s'appuyant sur l'idée d'une écologie scolaire, on peut en effet prévenir durablement le harcèlement entre pairs. C'est ce que propose le programme "Ensemble", concept associé à une méthode simple, précise et facile à mettre en place.
    Chacun, de par ses agissements, participe au climat serein de la maison ou de l'école. les adultes contribuent activement au bien-être émotionnel des enfants en proposant une éducation basée sur la bienveillance, la confiance et l'autonomie. Inversement, les enfants, sous l'égide de leurs parents et professeurs, apprennent à établir des interactions sociales basées sur l'acceptation de l'autre. Au coeur de ce processus, le respect de soi-même (ou écologie personnelle) et le respect des autres.

  • Les politiques d'éducation concernent directement près de 15 millions d'élèves et d'étudiants, plus de 800?000 enseignants et environ 260?000 membres du personnel administratif, technique, d'éducation et de surveillance, de la maternelle à l'université, et s'appliquent à une grande variété de domaines, de la formation des enseignants à l'évaluation des apprentissages des élèves. Les missions assignées au système scolaire se multiplient en même temps que les critiques à son encontre. Les réformes se succèdent, laissant pourtant le sentiment d'une inertie profonde des structures et des pratiques. Comment comprendre alors l'action publique dans le domaine si familier et néanmoins si complexe de l'éducation?? En analysant les idées et valeurs qui orientent les choix éducatifs, les instances qui participent à leur élaboration, ainsi que les différents acteurs qui les impulsent et les mettent en oeuvre, Agnès van Zanten nous offre une grille de lecture rigoureuse et pertinente des intentions et des réalisations.

  • Comment faire de la classe un lieu d'action collective tout en permettant à chacun de s'engager individuellement ? Comment analyser le monde et s'y engager de façon critique ?

    Née de la rencontre de la pédagogie Freinet, du marxisme, de l'autogestion, de la psychanalyse et des sciences humaines, la pédagogie dite "institutionnelle" cherche des outils théoriques et pratiques pour penser le rapport aux contenus, aux élèves, au monde en s'inscrivant clairement dans une démarche d'émancipation.

    Les Chemins du collectif se veut une entrée en pédagogie institutionnelle.En partant de pratiques de classes, chacun·e peut découvrir les éléments fondateurs de la pédagogie institutionnelle, percevoir leur dimension révolutionnaire pour questionner et transformer ses propres pratiques.

    Andrés Monteret est enseignant depuis 2001. Il travaille à Paris en éducation prioritaire. Syndicaliste, il est membre du collectif d'animation du site et de la revue Questions de classe(s) et du groupe de pédagogie institutionnelle de Paris-Créteil.

  • Le futur est dans l'enfance. Pas seulement parce que le futur appartient aux enfants, mais surtout parce que l'enfance est le seul état dans lequel l'humain fait profondément alliance avec l'univers qui l'entoure. Or, en ces temps difficiles que nous traversons, notre principale possibilité d'un futur émancipé réside précisément dans cette alliance avec l'univers que portent en eux les enfants. Si la pédagogie est le soubassement essentiel à toute entreprise d'émancipation de l'enfant, elle doit l'accompagner dans sa création de liens avec tout ce qui vit autour de lui. Autrement dit, la pédagogie doit cultiver des liens qui libèrent. Ce n'est pas seulement une question de formation des nouvelles générations, c'est toute notre culture et notre futur qui sont en jeu.

  • « Je n'ai jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissipé. » écrivait Montesquieu. Nous avons tous déjà expérimenté, au moins une fois dans notre vie, le pouvoir réparateur et réconfortant de la lecture. Outre cette « parenthèse », cette « bulle » temporaire que propose un moment de lecture, le livre apporte de multiples bienfaits. On sait qu'il favorise le sommeil, qu'il a le pouvoir de réduire le stress et même l'hypertension. Quiconque a déjà lu une histoire à son enfant peut déjà entrevoir bon nombre de ses bienfaits. En grandissant pourtant, les enfants semblent bien souvent s'en désintéresser. La bibliothérapie, est pourtant en mesure de leur apporter un mieux-être évident. Comment peut-on aider les plus jeunes par le recours à la lecture ? Qu'est-ce que la bibliothérapie ? Comment l'appliquer en tant que professionnel de l'éducation ou du livre ? Quelles actions mener et comment ? Avec quel type de livres ? C'est à toutes ces questions, et bien d'autres, que répond cet ouvrage.

  • Certains parents sont confrontés à des enfants réfractaires à l'autorité et rencontrent des difficultés pour les éduquer...
    Comment asseoir son autorité sans pour autant être tyrannique ? Comment être indulgent sans être laxiste ? Si ces questions vous tourmentent et que vous éprouvez certaines difficultés à imposer votre autorité à vos enfants, cet ouvrage est fait pour vous !
    Catherine Schwennicke y aborde autrement le concept d'autorité. S'appuyant sur les recherches et les méthodes de l'approche neurocognitive et comportementale (ANC), elle explique pourquoi certains enfants sont réfractaires à l'autorité et semblent difficiles à éduquer. Grâce à de nombreux témoignages, l'autrice expose des problématiques claires, et donne des conseils concrets et efficaces pour vous guider et vous accompagner dans votre mission d'éducation.
    Si vous avez tout essayé en vain, ce livre vous donne une chance ultime de reprendre la main dans l'éducation de vos enfants. Saisissez-la !
    « En accompagnant des enseignants et des parents, j'ai réalisé à quel point comprendre les causes des comportements "difficiles" était important pour agir de manière plus adaptée. » (Catherine Schwennicke)
    Cet ouvrage expose des problématiques concrètes et des solutions efficaces en fonction de ces dernières !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Catherine Schwennicke est psychologue, formatrice et thérapeute. Formée, entre autres, au modèle de l'ANC auprès du docteur Jacques Fradin, elle accompagne les parents, les enseignants, les soignants et les dirigeants. Lors de ses ateliers, formations, conférences et entretiens individuels, elle enseigne une meilleure compréhension du comportement humain et donne des clés pour mieux gérer leurs automatismes et réagir avec plus de calme et d'efficacité.

  • Tout le monde s'accorde pour constater l'inadaptation du modèle traditionnel de l'enseignement au monde actuel. D'autres modèles existent, comme les pédagogies dites alternatives ou positives, qui ont fait leurs preuves depuis longtemps. Comment se fait-il alors que celles-ci ne soient pas plus appliquées  ? La raison tient en ce qu'on tente de changer de paradigme... mais sans quitter l'ancien  : on est d'accord pour «  ne laisser personne au bord du chemin  », mais on continue de s'inquiéter «  du programme à finir  ».
    Cet ouvrage pointe ainsi 10 habitudes pédagogiques qu'il est urgent d'abandonner pour donner une chance de réussite au nouveau paradigme pédagogique dont notre société blessée a besoin. Ce paradigme, fondamentalement écologique, doit permettre à l'élève de se reconnecter avec l'ensemble de son environnement  : avec les choses, avec ses semblables et avec la nature, c'est-à-dire avec la vie dans sa totalité et sa diversité. C'est à cette condition qu'une éducation redeviendra possible.

  • Près d'un enfant sur dix est confronté à un trouble Dys et un sur vingt à un TDAH : dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dyscalculie, trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité... À quoi correspondent ces troubles ?
    Comment distinguer un élève en difficulté d'un élève Dys ou TDAH ?
    Comment les soutenir dans leurs apprentissages ? Quelles sont les dispositifs institutionnels ? Comment accompagner les familles ?
    Isabelle Ducos-Filippi répond aux nombreuses questions que se posent les enseignants de manière précise, concrète et pragmatique. Elle propose des outils et adaptations pédagogiques réalistes pour chaque type de difficulté
    (lecture, écriture, chiffre, oralité...), des pistes de réflexion pour l'évaluation, des aides à la mémorisation...
    Ce livre est le compagnon quotidien complet pour un accompagnement épanouissant des élèves Dys et TDAH de la maternelle au lycée.

  • « Si l'école recule, ce n'est pas la responsabilité des maths modernes, des méthodes globales, du collège unique, c'est parce que socialement notre pays recule, car nous ne nous battons plus suffisamment pour maintenir ce qui paraissait être des acquis sociaux inébranlables. L'école ne fait que suivre l'abandon de la médecine scolaire, de la formation des enseignants, l'explosion de la précarité des familles et le désintérêt pour la "politique".

    On ne saurait faire l'école sans se soucier de la société qui nous entoure, sans trouver des chaussures au petit Syrien qui arrive, sans chercher des solutions de relogement pour les enfants du bidonville rom, sans s'interroger sur ce qui nous pousse à avoir besoin d'aller dans des magasins le dimanche alors que tout le monde se doute que les enfants des caissières sont à l'abandon pendant ce temps. »

    Véronique Decker vit et travaille à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Institutrice puis directrice d'école depuis plus de trente ans, elle revendique la puissance éducative, créatrice et émancipatrice de l'école publique. Un message fort, combatif, plein d'humanité et d'empathie. Elle est l'autrice de Trop classe ! (Libertalia, 2016) et L'École du peuple (Libertalia, 2017).

    Véronique Decker est directrice d'école à Bobigny (93) et militante Freinet.

  • Un ouvrage insolite et amusant, témoin du niveau scolaire de nos aïeuls et permettant de s'amuser et de se tester aujourd'hui.

  • Le livre indispensable pour faire de vraies activités Montessori à la maison

    Pour tous les parents qui souhaitent aider leurs enfants dans l'acquisition de l'autonomie et de la confiance en soi, cet ouvrage propose des pistes de réflexion et de création à moindre coût, dans le respect de la pédagogie Montessori.
    o Des fiches d'activités pratiquées dans les établissements Montessori : trier des objets par taille, transvaser des graines d'un bol à un autre, faire un bouquet, visser et dévisser des bouchons de bouteille, ranger des cartes de nomenclature...
    o Une organisation par tranches d'âge (0-2 ans, 2-4 ans) pour accompagner les enfants dans leur développement.
    o Des thématiques précises (vie pratique, vie sensorielle, développement de la motricité, lecture...), pour piocher des idées selon l'intérêt et les besoins.
    o Des notions explicitées (environnement préparé, contrôle de l'erreur...), pour comprendre les tenants et les aboutissants de la pensée de Maria Montessori.

    Par les spécialistes français du sujet

    Sylvie d'Esclaibes est créatrice et directrice depuis 1992 du seul Lycée Montessori en France. Elle a créé l'organisme de formation « Apprendre Montessori » qui dispense des formations Montessori dans toute la France.
    À ce jour, il y a environ 400 personnes formées dont plus de 60 % de professeurs des écoles.
    Noémie d'Esclaibes est directrice de l'école Montessori Internationale de Bordeaux.

  • Maria Montessori était bien consciente du rôle essentiel des parents dans l'éducation de leur enfant. C'est pourquoi elle a toujours accepté de répondre à leurs questions, notamment en donnant des conférences qui leur étaient dédiées, à l'occasion de formations ou de congrès destinés aux professionnels.Les archives pédagogiques de l'AMI ont récemment découvert un ensemble de textes qui étaient tout particulièrement adressés aux parents, probablement rédigés à Londres en 1931. Ces écrits offrent une introduction claire et accessible sur la vision de Maria Montessori, ainsi qu'une présentation des principes fondateurs de sa proposition éducative. Ils soulignent l'importance de la posture de l'adulte dans l'accompagnement de l'enfant vers son plein épanouissement.Ces textes sont présentés par Paula Polk Lillard, montessorienne internationalement renommée et cofondatrice de la Forest Bluff School (Illinois).
    Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie qui porte son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.
    Traduction de Charlotte Poussin, éducatrice Montessori AMI, auteur d'ouvrages de référence sur Montessori et membre du conseil d'administration de l'association Montessori de France.

  • La profession d'orthophoniste est encore largement méconnue. Existant officiellement depuis 1964, l'orthophonie est née de la nécessité de prendre en charge les enfants opérés de « becs-de-lièvre ». Très vite, l'intérêt pour les troubles de l'articulation et de la parole s'est élargi à ceux de la voix, du langage oral et écrit, puis de la communication. Après avoir décrit la profession dans ses aspects historique et réglementaire et expliqué les grandes lignes du contenu de la formation initiale, cet ouvrage fait l'inventaire des pratiques thérapeutiques de l'orthophonie.

  • La violence scolaire est une réalité effrayante pour beaucoup, minimisée et ignorée pour certains, commentée et exploitée pour d'autres. Dans cet ouvrage des professeurs, chefs d'établissements, inspecteurs, assistants sociaux, CPE, élèves et parents défendent l'idée que pour veiller sur la communauté éducative et prévenir les situations qui dégénèrent et glissent vers le harcèlement, il faut apprendre à repérer le phénomène du bouc émissaire et savoir mettre en oeuvre parfois des procédures de justice restaurative.
    À l'heure où l'on va toujours plus facilement porter plainte, peu de professionnels de l'Éducation nationale (souvent attaqués par le biais de mouvements comme #pasdevague) osent écrire sur cette thématique, en partant de faits précis, en s'essayant à l'analyse de leur pratique, en proposant des modèles de résolution de conflit concrets et expérimentés, en évoquant les doutes, les peurs, les erreurs et les réussites.
    L'ouvrage convoque des auteurs de violences, des victimes et des témoins. En envisageant de soigner les blessures par le truchement de l'écoute, de la réconciliation, de la réparation, du pardon, il relève un défi qu'il est urgent de partager. Selon la phrase attribuée à Gandhi, l'exemple n'est pas le meilleur moyen de convaincre, c'est le seul !

empty