Hindouisme

  • La Bhagavad-Gîtâ ou « chant du Seigneur » est sans aucun doute, avec les Upanishad, l'un des textes fondateurs de la spiritualité indienne. Il a été sans cesse commenté par les plus grands philosophes indiens, de Shankara, qui voyait dans cette « sainte Écriture » « un recueil des vérités essentielles de tout l'enseignement védique » aux maîtres des traditions vishnoutes et shivaïtes, et a été traduit dans toutes les langues. Inséré dans la grande épopée du Mahâbhârata, juste avant le combat final, il met en scène le guerrier Arjuna et son cocher, Krishna, qui se révèlera progressivement dans le poème comme « le Dieu des dieux », le Bhagavân, « le Seigneur ». Par sa richesse, sa concision et la profondeur de son message invitant à avancer bravement au-delà des apparences vers l'Unité, ce texte se prête à une grande diversité d'interprétations. Forgée par trente années d'études et d'enseignement celle de Gisèle Siguier-Sauné situe la Gîtâ dans le prolongement des textes qui l'ont précédée pour en explorer la féconde originalité. Ainsi nous conduit-elle pas à pas dans cette quête de l'Unité jusqu'au dévoilement de l'Amour libérateur, ultime révélation de ce poème unique.

  • À l'origine d'une civilisation parmi les plus anciennes, l'hindouisme est une religion majeure. Ce guide complet en présente l'histoire, les fondements et les pratiques. Avec pédagogie, il propose un panorama unique, alliant la précision des faits à la richesse de l'anecdote. Pour comprendre l'Inde, sa culture et son rayonnement au fil du temps, cet ouvrage est un outil précieux, qui s'adresse aussi bien aux curieux qu'aux passionnés. Vous y trouverez notamment le panthéon hindou, illustré et commenté.

     

    Histoire Dieux et déesses Textes fondateurs

     

    AL.EXANDRE ASTIER est membre du Centre de recherche sur l'Extrême-Orient de l'Université Paris-Sorbonne. Il est spécialiste de l'histoire religieuse de l'Inde. Il est l'auteur de nombreux articles et ouvrages sur ce sujet dont Histoire de l'Inde, également paru dans la collection « Eyrolles Pratique », et L'Hindouisme pour les nuls en 50 notions clés, aux éditions First

  • Enfin la suite de Tantra, la dimension sacrée de l'érotisme " J'avais trente ans quand j'ai rencontré mon maître cachemirien, la yogini Lalita Devi. Il m'a fallu vingt ans pour me résoudre à communiquer la première partie de ses enseignements dans mon livre Tantra, la dimension sacrée de l'érotisme. Ce livre a eu un retentissement inattendu, traduit en 15 langues, il a permis aux adeptes d'un tantra occidental ignorant des sources et cherchant la facilité sexuelle de réaliser qu'il y avait une tradition d'une profondeur inégalée qui n'avait rien à voir avec les clichés occidentaux répandus sous l'appellation "tantra'.
    Aujourd'hui enfin, je peux transmettre la totalité des précieux enseignements de Lalita Devi. "

  • Argent, sexe et travail occupent notre quotidien, et souvent nous préoccupent. Un chemin spirituel authentique peut-il alors les exclure ? Éveilleur percutant, Chögyam Trungpa nous conduit à réaliser le caractère sacré de la vie, y compris de ces activités qu'on croit triviales : le travail que nous avons pris l'habitude de subir, le sexe étouffé par les conventions et les schémas moraux, l'argent, objet d'avidité et moyen de contrôle, et pourtant nécessaire. Les enseignements rassemblés dans ce livre montrent ainsi que la créativité est la clé du travail, que celle du sexe est la communication (et même que toute communication est sexuelle) et que l'argent est un moyen de prendre conscience de la façon dont nous utilisons notre énergie. Alliant réalisme et respect de la vie, Trungpa nous incite à la fois à accepter et à créer : accueillir le quotidien avec un esprit ouvert, créatif, respectueux, en étant prêt à l'utiliser comme une partie intégrante de notre développement.
    Des enseignements puissants, qui offrent une vision d'ensemble de notre vie.
    Chögyam Trungpa (1939-1987), héritier de la tradition tantrique du Tibet, est l'un des premiers maîtres à avoir enseigné le bouddhisme aux Occidentaux. Un maître à part, qui s'est immergé dans la vie occidentale et a diffusé un enseignement radical, à la fois provocateur et d'une fraîcheur incomparable. Ses livres sont publiés au Seuil.
    Traduit de l'anglais par Thomas Demarcq.

  • Le texte de base du yoga enfin clair et compréhensible
    Ouvrage de base de tous les yogas, la portée du Yogasûtra, chef-d'oeuvre de la spiritualité, dépasse de beaucoup le lieu où il a vu le jour (l'Inde) et les pratiques qui en ont découlé.
    Le Yogasûtra est composé d'environ195 phrases courtes appelées soutra (qui signifie fil), mais leur brièveté ainsi que la composition complexe de l'ensemble rendent parfois le texte obscur qui nécessite alors un commentaire.
    L'étude présentée ici est cependant plus qu'un simple commentaire ; elle propose une nouvelle traduction et des explications précises sur la structure du texte. Laurent Jouvet repère ainsi plusieurs cycles dans le texte qui s'entremêlent, et nous dévoile ainsi la composition de ce chef-d'oeuvre.
    /> Grâce à ce travail minutieux et inspiré, le Yogasûtra acquiert une nouvelle clarté et une plus grande évidence, en particulier avec des indications pratiques pour pouvoir vivre ce texte.

  • L'essentiel à connaître sur l'hindouisme !L'hindouisme, dont les racines existent depuis près de 4 000 ans, a connu de profondes transformations. Cette religion est l'héritière des Veda, puis du brahmanisme et de l'hindouisme récent. Vous êtes déjà perdus ? C'est normal... Mais cela va s'arranger ! En 50 notions, Alexandre Astier décortique et explique simplement les valeurs, croyances et pratiques qui sont le socle de l'hindouisme.
    50 notions dont :
    o Fêtes religieuses
    o Gandhi
    o Polythéisme
    o Rites de passage
    o Shiva
    o Vishnu
    o Yoga

  • Aux Indes, les mythes disent la profondeur de la parole, celle que l'on ne peut entendre dans l'ordinaire des mots. C'est par le mythe qu'on exprime l'indicible, le merveilleux et le terrible dans des cultures où il pénètre tous les savoirs, y compris les plus austères. On le rencontre dans la parole, parole sanskrite bien sûr, et aussi dans les peintures, les sculptures, tous les arts et les savoirs. Aujourd'hui où il faut fabriquer l'histoire d'un pays nouvellement créé, les mythes sont mis au service d'une conscience nationale qui cherche ses racines dans le passé. Si les mythes modernes sont parfois dorés, autrefois ils étaient rouges, noirs et blancs : il fallait dire l'inlassable activité des dieux, la présence continue des démons et les aspirations transcendantes.
    Aux Indes, la mythologie conjugue donc l'érudition sanskrite avec l'imagination, elle prétend dire le fond des choses, toucher à l'âme, sans passer par l'esprit. On les a donc racontés et expliqués pour qu'on les entende comme leurs créateurs les avaient conçus. Des mythes : en voici quelques-uns parmi beaucoup d'autres.
    Michel Angot est indianiste, védisant. Membre du Centre d'études de l'Inde et de l'Asie du Sud (CEIAS), il anime des séminaires à l'EHESS. Outre de nombreux articles et des traductions de référence, il a publié des ouvrages de vulgarisation : L'Inde classique (Les Belles-lettres, 2001), Paroles vivantes de brahmanes (Seuil, 2010), Samkara, la quête de l'être (Points, 2009), Histoire des Indes (Les Belles-lettres, 2017).
    ajouter logo CNL

  • " Je rêvais de rencontrer dans un regard la lumière du désert. Pendant des années, cette terre m'avait mise sur la voie de l'essentiel. Désormais, je cherchais un guide. " Ce guide, Blanche de Richemont l'a trouvé dans un petit village d'Inde, aux pieds de l'Himalaya. Vijayananda, disciple de Ma Anandamayi, une des plus grandes saintes que l'Inde ait portées, l'a acceptée auprès de lui pour tourner son existence vers la Joie. Pour l'aider à faire ce choix radical. Malgré tout.
    Ces pages racontent son voyage auprès de cet homme considéré en Inde comme un Rishi, un Maître de l'humanité. Un être rare, à la sagesse et à l'humour libérateurs.
    Un chemin initiatique semé de larmes et de rires, de doute et d'évidence. De lumière.

  • Un trésor de la spiritualité universelle commenté par un des plus grands sages du xx e siècle.
    Cet ouvrage présente une traduction et les propres commentaires du Mahatma Gandhi de l'un des plus grands textes de l'humanité : la Bhagavad-Gîtâ, ou " Chant du Bienheureux ".
    Entre 1924 et 1926, Gandhi, qui souhaitait se désengager provisoirement de la vie politique et se consacrer davantage à la vie spirituelle, va vouer son temps à l'étude et à la présentation de la Bhagavad-Gîtâ. Il délivre ses lectures, ses commentaires et ses réflexions à son auditoire et aux disciples, chaque matin, après la prière collective dans son ashram.
    La Bhagavad-Gîtâ est le texte fondamental de l'Inde, écrit entre 200 av J.-C et 200 ap. J.-C. Il contient un message donné à Arjuna par le dieu Krishna sur un champ de bataille. Face à Arjuna qui hésite, Krishna va lui transmettre dans cet intervalle suspendu, les plus profonds enseignements de la sagesse et le secret du yoga. Gandhi, guide spirituel et homme politique, oeuvrera toute sa vie pour la liberté et la non-violence.
    Son message d'ahimsâ, de non-violence, est universel et intemporel. Et c'est dans la Bhagavad-Gîtâ que Gandhi puisera ses intuitions spirituelles et sa force d'action.

  • Dans cet essai, David Dubois propose de partager un quart de siècle de réflexions et d'expériences au contact d'une tradition indienne extraordinaire, le shivaïsme du Cachemire.
    La vie intérieure, inspirée par la tradition du Cachemire, comporte quatre yogas qui se complètent, se corrigent et s'enrichissent mutuellement : le yoga de la connaissance, le yoga de l'espace, le yoga du souffle et le yoga du désir. Ces quatre yogas représentent un yoga de la vie intégrale où le corps et le désir ne sont pas rejetés mais célébrés, comme l'union de Shiva et de Shakti. L'âme de la vie intérieure en effet est la relation : relation entre Shiva et Shakti, relation entre la connaissance et l'amour, entre la tête et le coeur, entre la pensée et le ressenti, entre le masculin et le féminin, entre intuition et discours, entre vide et plénitude, entre espace et émotion, entre l'universel et l'individuel.
    L'approche des quatre yogas est une approche intégrale, dynamique, nourrie d'enrichissement et d'interdépendance. Vivons entiers, vivons pleinement, dans la joie, la confiance et la curiosité. Ce livre, éclairé par une connaissance profonde et directe de la tradition de l'Inde, est aussi un manuel pratique de vie intérieure exceptionnel.

  • L'homme blanc sait tout fabriquer, mais il ne sait pas distribuer ce qu'il fabrique.Sitting Bull, lakota hunkpapa, 1885
    Toute la philosophie spirituelle de ce recueil demeure dans cette phrase de l'écrivain kiowa, N. Scott Momaday en 1998 : « À l'endroit où les mots et le lieu se rejoignent, on trouve le sacré. »
    Norbert S. Hill, Jr, est inscrit comme membre de la tribu des Iroquois oneidas du Wisconsin. Il a oeuvré dans les administrations universitaires facilitant aux étudiants de diverses tribus d'accéder à l'enseignement supérieur. Hill est titulaire de deux doctorats dans les domaines de l'ingénierie.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Danièle Laruelle.

  • Ceux qui ont eu la chance d'être en présence de Maharaj répètent que l'intensité de son enseignement avait atteint son point culminant au cours des cinq dernières années qui ont précédé la perte de son corps. Durant ces années, un disciple relativement jeune, Shri Dinkar Kshirsagar, était assis devant Maharaj avec un cahier.
    Chaque fois que Maharaj disait quelque chose qui le touchait - qu'il s'agisse d'une phrase ou d'un morceau de conversation -, Dinkar-ji le notait fidèlement, en transcrivant les mots marathi exacts employés par Maharaj.
    Bien qu'il n'ait pas noté chaque mot prononcé par Maharaj lors des rencontres, ses « extraits » méticuleux et non filtrés comprenaient l'essence même de l'Enseignement vivant manifesté par Maharaj. Ils reflétaient fidèlement l'intensité de Maharaj, son enracinement inébranlable dans le Soi et sa compassion tout à fait naturelle et sans intention pour le chercheur spirituel.
    Vous trouverez dans ce livre pratique et accessible à tous une approche naturelle pour soulager vos maux courants en alliant la puissance des huiles essentielles à l'efficacité des points d'acupuncture.
    Vous apprendrez à :
    o utiliser les huiles essentielles correctement (contreindications, dosages, huiles végétales et leurs indications, modes d'utilisation), etc. ;
    o soigner des symptômes simples en massant des points d'acupuncture précis à l'aide d'huiles essentielles, tous bien explicités avec photographies indiquant les localisations précises,
    o reconnaître chaque pathologie : définition, symptômes, remèdes courants, traitements en aromathérapie et points d'acupuncture.

  • « Je ne dis pas ces mots ; ils viennent de l'Absolu.
    Tout comme vous les entendez, moi aussi je suis leur témoin. »
    Shri Nisargadatta Maharaj fut incontestablement l'un des plus grands maîtres spirituels du XXe siècle. De ses premiers discours, au début des années 1950, jusqu'à sa mort en 1981, il n'eut de cesse de répondre aux questions existentielles des chercheurs de vérité qui venaient du monde entier pour le rencontrer dans sa petite chambre à Bombay. Depuis, la publication régulière de ses entretiens a continué d'influencer de nombreuses générations, avec cette même force capable de changer radicalement le cours d'une existence à la seule lecture de ses livres.
    Les premiers discours de Maharaj sont remarquables à plus d'un titre. Présentés ici de manière chronologique, de 1954 à 1956, ces quarante entretiens révèlent une nouvelle facette de son enseignement, imprégné d'une grande connaissance (jnana) et d'une profonde dévotion (bhakti). Ils montrent aussi comment son enseignement a évolué, en s'adaptant intuitivement aux besoins et aux capacités de ses auditeurs. D'abord recueillies et retranscrites en marathi, avant d'être traduites vers l'anglais par Shri Mohan Gaitonde, ces conversations restituent la parole du maître avec une force, une précision et une fidélité que l'on ne retrouve pas dans d'autres entretiens.
    Tout en rappelant les grands principes qui fondent l'approche spirituelle non-duelle de l'advaita vedanta, Nisargadatta Maharaj répond aux questionnements essentiels sur la vie, la mort et les différents états de conscience, avec son style unique, incisif et direct, en amenant ses auditeurs à s'éveiller à leur véritable nature et à reconnaître la Conscience immuable. Nul doute que ces entretiens dévoileront, chez ceux qui sauront les lire et les écouter avec le coeur, la plus grande joie qu'il est possible de connaître.

  • Pour Abhinavagupta (Xe-XIe siècles), la réalité est une danse de la Conscience-Énergie prenant place sur la scène cosmique. L'éveil libérateur consiste à reconnaître cette unité dynamique, non-duelle, qui tisse le vivant d'instant en instant. Comment parvenir à cette réalisation, comment reconnaître l'évidence ? Ce livre présente le cheminement intérieur conçu par Abhinavagupta, philosophe d'exception et grand maître spirituel, à partir des Versets sur la Reconnaissance d'Utpaladeva (IXe siècle). Il nous invite à un parcours où il aborde avec une extraordinaire originalité des questions aussi essentielles qu'universelles, telles que la nature de la conscience, de la pensée, du souffle, du temps, de la liberté, du coeur, de l'illumination... La danseuse figurant sur la couverture symbolise ainsi la spontanéité créatrice de la Conscience-Énergie, épanouie en une joie infinie. Quand elle éclôt dans le Coeur, c'est alors un aspect de la grâce divine qui vient vibrer et dévoiler l'essence originelle.

  • L'Inde a toujours unifié matériel et spirituel et l'upanishad dit « Sarvam annam », c'est-à-dire « tout est nourriture ». Si la nourriture nourrit et soutient le corps physique, elle nourrit et soutient aussi le corps subtil et causal. De nombreux textes décrivent le rôle de la nourriture dans la pratique spirituelle. Il en ressort que la « nourriture » la plus appropriée - et sa préparation - est celle qui prolonge la vie, augmente la vigueur, maintient et équilibre l'énergie, préserve de la maladie, apporte égalité d'âme et contentement. Elle est savoureuse et nourrissante, toujours bienfaisante et en harmonie avec le corps et l'esprit.
    Râmana Mahârshi nous invite ici à évaluer la qualité de toutes ces « nourritures » que l'on nous propose. Cette nourriture quotidienne, c'est aussi tout ce que nous entendons, voyons, disons, sentons, pensons, aux niveaux conscient comme inconscient. Elle façonne notre nature. Car si l'annam est le fait de manger, c'est aussi tout ce qui nous « dévore » lentement mais sûrement.

  • Paroles essentielles

    Râmana Maharshi

    • Almora
    • 4 Février 2021

    Ce livre contient les réponses de Ramana Maharshi aux nombreuses questions des chercheurs de vérité qui sont venus le visiter à Tiruvanamalai, dans le sud de l'Inde. Publié pour la première fois en 1939 pour le 60e anniversaire de Ramana Maharshi, ce texte est un témoignage essentiel de la sagesse millénaire de l'advaita vedanta. Les réponses données par le Maharshi sont basées sur son expérience et sur sa connaissance directes. Elles sont d'une valeur inestimable pour toute personne désireuse de trouver la liberté et la paix. La profonde vérité de l'advaita que la seule et unique Réalité est le Soi absolu ou Brahman, n'a pas été plus clairement exposée que dans ces pages.

  • Ce petit livre se fonde sur les enseignements traditionnels de sages de l'Inde et de la Chine reçus par l'auteur. Ils rejoignent ceux que l'on trouve dans les écritures saintes de l'Inde, de la Chine et de l'Iran ancien, que l'auteur a étudiées pendant plus de quarante ans. Ils incluent la science de la méditation telle que l'ont enseignée Patanjali, Shri Krishna, les bouddhistes zen et les soufis de l'Iran. L'auteur traite d'abord des principes de la méditation et de la technique spirituelle du yoga, puis approfondit certaines pratiques. Il a accordé une attention particulière aux pratiques préliminaires les plus simples permettant de s'initier à la méditation sans avoir nécessairement recours à un maître. Une telle direction est indispensable pour pouvoir pratiquer ensuite des formes de méditation et de yoga plus avancées.

  • Daniel Odier nous donne ici une traduction inédite des 53 stances du Spandakârikâ ou "Chant du Frémissement", texte tantrique écrit au début du IXème siècle par l'un des grands yogis du Shivaïsme cachemirien. Il expose une philosophie et une pratique de méditation essentielle, le Mahamudra, pratique qui rejoint par ses préceptes le ch'an chinois, le zen japonais et le dzogchen tibétain. Il fait souffler un vent de liberté sur des théologies sclérosées et redonne à la spiritualité sa vraie place : celle de l'esprit.

  • Voici enfin le livre de référence que tous ceux et celles engagés sur une voie d'éveil authentique de non-dualité, et suivant les enseignements de Ramana Maharshi attendaient. Un guide d'instructions spirituelles à lire et à relire tel un précieux livre de chevet. L'enseignement du sage d'Arunachâla est présenté ici très simplement et très clairement sous la forme concise de 350 aphorismes. La quintessence, le résumé magistral de son enseignement se présente en trois étapes : Discrimination Quête Expérience. Les paroles du sage vont nous guider pas à pas sur la voie de l'éveil, revenant toujours à l'essentiel, au Coeur : l'investigation/ mantra : « Qui suis-je ? », l'ultime questionnement, l'ultime réponse... Les passages les plus concis sont explicités avec clarté par Patrick Mandala. Ils font l'objet de notes et remarques enrichissantes, fruits de son propre cheminement. Le texte est illustré d'images, de métaphores d'une grande poésie et beauté. Nous sommes là au coeur de la véritable spiritualité qui dépasse le cadre du Vedânta et de l'Inde, celle de l'universel, et qui nous plonge au coeur de l'éveil.

  • Swami Rama Tirtha (1873-1906) est un grand sage védantique de l'Inde du Nord contemporain de Swami Vivekananda, qui, comme lui, renommé dans l'Inde entière, a éclairé le monde spirituel à la manière d'une comète éblouissante. « Swami Rama Tirtha est un surhomme, une figure mondiale. Il a laissé une marque indélébile sur l'humanité. Il a atteint le sommet spirituel le plus élevé. Il a vécu et écrit en étant fermement établi dans cette Conscience suprême. Sa vie respire la liberté de l'enfant. Sa personnalité rayonnante capturait le coeur de tous ceux qui entraient en contact avec lui. Il exposait devant des auditoires fascinés les plus hautes vérités védantiques dans le langage le plus simple. Il faisait directement appel au coeur et à la tête. Chez l'un il éveillait la plus pure des émotions, et chez l'autre la sagesse révélatrice... Sa douce nature, manifeste dans ses conférences passionnantes, était capable d'élever les vies humaines à la béatitude suprême. Vous êtes fasciné par ses enseignements. Une fois que vous vous emparez de ses livres, vous ressentez que vous êtes dans l'emprise d'un ravissement passionnant. »

  • Swami Rama Tirtha (1873 - 1906), grand sage védantique de l'Inde du Nord contemporain de Swami Vivekananda, qui, comme lui, a éclairé le monde spirituel à la manière d'une comète éblouissante trop tôt disparue et vénérée dans l'Inde entière, expose dans cet ouvrage en termes les plus simples et les plus accessibles ce qu'il appelle le Vedanta Pratique, la Réalisation Divine effective étant ce qui seul importe. Rejetant toute croyance aveugle, il nous faut vivre la Vérité, l'expérimenter, ici et maintenant, de la même manière qu'en sciences dites exactes, on se livre à des expériences qui prouvent la vérité des lois découvertes. C'est ainsi que Swamiji invite tous les chercheurs de cette Vérité éternelle à marcher dans les Bois de la Réalisation de Dieu et à y trouver l'Infini dans le fini. Ivre de Dieu, renonçant absolu, toujours enjoué, solitaire dans l'Himalaya ou parcourant le monde, son mantra était le Pranava : OM, le Tout, Manifesté comme Non Manifesté, cette Seule et Unique Existence, ce Sacchidananda qu'il nous faut atteindre et devenir comme la goutte qui devient l'Océan, en s'unissant à lui.

  • Véritable dictionnaire encyclopédique émaillé d'innombrables récits, cet ouvrage emmène le lecteur dans le monde fascinant de la mythologie hindoue. Les divinités y sont classées en fonction des textes où elles apparaissent, mais aussi selon la hiérarchie qui règle leurs rapports entre elles, des divinités majeures des Veda et des Purâna aux divinités mineures, incluant les demi-dieux des grandes épopées, les plantes, les animaux et les oiseaux sacrés. Un ouvrage complet et passionnant, qui nous permet d'accéder à la connaissance d'une foisonnante mythologie.

  • Qui n'a jamais senti au fond de lui-même une quête de sens à sa vie, accompagnant le besoin d'aimer et le désir si naturel d'un bonheur durable ?

    Qui n'a jamais affronté l'épreuve et la souffrance, l'invitant à aller « plus loin » que l'ordinaire, à ne pas se contenter de petites choses faciles mais finalement décevantes et dépourvues de joie, à découvrir la Liberté véritable ?

    L'expérience unique de Swâmi Pramod Chetan Udasin, offerte pour le plus grand bénéfice de ses lecteurs par son premier livre, « S'élever par l'effort... Itinéraire d'un deux fois né », est précisée et transmise dans ce second ouvrage : celui-ci apporte de façon vivante et éclairante des réponses au fil des questions posées par les chercheurs de Vérité.

    La solidité de la vie spirituelle de Swâmiji et l'humilité joyeuse et simple de son coeur nourrissent l'expression d'une véritable sagesse, que chacun pourra recevoir et assimiler selon sa propre aspiration.
    Que ces lignes soient donc accueillies comme une profitable et savoureuse « nourriture », pour l'âme, le coeur et l'esprit : la Sagesse éternelle (Sanâtana Dharma) inscrite dans la profondeur du Vivant, sera alors déployée et transmise dans sa meilleure compréhension.

  • Retiré jusqu'à récemment, dans le silence depuis une trentaine d'années dans son âshram près de Rishikesh, au pied de l'Himalaya (auquel sont accolés une école et un dispensaire pour pauvres), Chandra Swâmi répondait aux questions de ses visiteurs hindous et occidentaux par des textes clairs et denses écrits sur des bouts de papier. Ce livre est donc la suite et le second volume du Chant du silence, dont la moisson s'articule autour de neuf parties : Dieu existe - Le but de la Vie humaine - Les qualités fondamentales requises sur la Voie - Les Sâdhanâs des divers yogas - Méditation et contemplation - Les obstacles et les aides sur le chemin spirituel - Questions métaphysiques - Expériences et réalisation du Soi. Ces textes, marqués par le bon sens et une profonde sagesse sont des outils précieux pour toute démarche de transformation de soi.

empty