Gallimard BD

  • Sonita, rappeuse afghane et exilée militante ; Thérèse, bienfaitrice des mamies parisiennes ; Nellie, journaliste d'investigation au XIXe siècle ; Cheryl, athlète marathonienne ; Phulan, reine des bandits et figure des opprimés en Inde...
    Les Culottées ont fait voler en éclat les préjugés. Quinze nouveaux portraits drôles et sensibles de femmes contemporaines qui ont inventé leur destin.

  • Margaret, actrice "terrifiante", spécialisée à Hollywood dans les rôles de méchante ; Agnodice, gynécologue de l'Antiquité grecque qui dut se déguiser en homme pour exercer ; Lozen, femme apache, guerrière et chamane ; Annette, sirène australienne qui inventa le maillot de bain féminin... Pénélope Bagieu brosse avec humour et finesse quinze portraits de femmes, combattantes hors normes, qui ont bravé la pression sociale de leur époque pour mener la vie de leur choix.

  • Avec pour unique bagage un sac à dos et un fusil à la main, un homme marche en quête de nourriture.
    Il tente de survivre jour après jour dans une nature belle mais sauvage. Et il s'en sort plutôt bien, quand il n'est pas surpris par un ours ou par une meute de chiens errants. Calme, il paraît pourtant seul au
    monde. Qui est-il ? Pourquoi son regard vrille-t-il d'un coup lorsqu'il découvre une empreinte de chaussure dans la neige ? Pour son retour à la bande dessinée
    adulte, Winshluss traite de la notion de trauma dans un récit survivaliste apocalyptique d'une grande force
    visuelle.

  • Côte d'Ivoire, 1978. Aya, dix-neuf ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan. Ça sent le début des vacances mais très vite les choses vont commencer à se gâter...

  • De nouveaux problèmes animent le quartier de Yopougon, à Abidjan. Les Sissoko refusent de croire que leur fils Moussa est le père du bébé d'Adjoua. Cette dernière se retrouve toute seule pour s'occuper de son fils et profite -un peu trop- des talents de nounou d'Aya. Bintou, elle, est tombée amoureuse d'un Parisien en vacances et n'a plus de temps à consacrer à ses amies. Comme les Ivoiriens boivent de moins en moins de bière, la Solibra va mal et le père d'Aya doit abandonner son second bureau à Yamoussoukro. Mais bientôt les filles n'ont plus qu'une idée en tête: se préparer pour le grand concours de Miss Yopougon...

  • Sur la route de West

    Tillie Walden

    Béa et Lou ne se sont pas vues depuis des années. Quand elles se rencontrent dans une station-service texane, elles décident de faire route ensemble. Une dizaine d'années les séparent, mais les deux jeunes femmes se ressemblent : chacune tente, à sa manière, d'échapper à un passé douloureux. Alors qu'elles apprennent à se connaître, elles croisent la route de Diamond, une chatte aux mystérieux pouvoirs... Un road trip intimiste, fantastique et envoûtant, par la talentueuse Tillie Walden.

  • Comment Ignace expliquera-t-il à sa femme son deuxième bureau et ses nouveaux enfants ? Qui est cette mystérieuse inconnue qu'Albert voit toutes les nuits à l'Hôtel aux mille étoiles ? Adjoua pourra-t-elle s'en sortir en vendant des claclos toute la journée ? Mais surtout : qui sera élue Miss Yopougon ? Et Aya ! A-t-elle besoin de se mêler de toutes les histoires de Yop City ? Les réponses à ces questions et à bien d'autres encore dans le troisième volume des aventures de Aya de Yopougon.

  • Côte d'Ivoire, fin des années 1970. Aya, dix-neuf ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan rebaptisé Yop City, "pour faire comme dans les films américains". Aya a décidé de devenir médecin et d'éviter la fameuse "série C": Couture, Coiffure et Chasse au mari. Ses amies Bintou et Adjoua, elles, s'y voient déjà et ne pensent qu'à déjouer l'attention paternelle pour passer leurs soirées au Ça va chauffer et leurs nuits à "l'hôtel aux mille étoiles"... Avec une voix et un humour inédits, Aya raconte une Afrique bien vivante, loin des clichés.

    Ce livre regroupe les volumes 1 à 3 de la série Aya de Yopougon.

  • À Yopougon, comme à Paris, les histoires se dénouent, les vérités éclatent et chacun va devoir faire face à son destin. À commencer par Aya, qui a toujours un compte à régler avec son prof de biologie, le harceleur. Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire et les histoires toutes réglées ?

  • Côte d'Ivoire, fin des années 1970. Aya, dix-neuf ans, vit à Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan rebaptisé Yop City, "pour faire comme dans les films américains". Aya a décidé de devenir médecin et d'éviter la fameuse "série C" : Couture, Coiffure et Chasse au mari. Ses amies Bintou et Adjoua, elles, s'y voient déjà et ne pensent qu'à déjouer l'attention paternelle pour passer leurs soirées au Ça va chauffer et leurs nuits à "l'hôtel aux mille étoiles"... Avec une voix et un humour inédits, Aya raconte une Afrique bien vivante, loin des clichés.

    Ce livre regroupe les volumes 4 à 6 de la série Aya de Yopougon.

  • Les histoires de Yopougon s'exportent quand Inno, coiffeur pour dame stylées, débarque à Paris et lance une mode de la coupe Grace Jones dans un foyer malien. Pendant ce temps en Côte d'Ivoire, Aya est harcelée par un prof de fac, le père de Félicité surgit de nulle part pour récupérer sa fille devenue mannequin et Mamoudou subvient aux besoins de sa petite famille en faisant le gigolo.

  • Il y a autant d'embrouilles autour d'Aya que de moustiques à Abidjan. Mamadou fait le génito pour la femme du prof de biologie tandis que Félicité, soupçonnée d'être riche, est séquestrée au village par son père. De son côté, Grégoire, le gars moisi, a été recruté par l'Église réformée de Dieu aucun malade. Et les Sissoko sont à la recherche de leur fils Moussa, qui a disparu dans la savane avec l'argent de la famille. Pendant ce temps à Paris, Innocent, l'aventureux coiffeur, découvre que l'homosexualité n'est peut-être pas aussi bien acceptée en France qu'il l'espérait.

  • Comment cuisiner un lapin à la bière, réaliser des makis de poireaux ou de parfaits cannelonis, commander un café à Paris ? Autour de ces questions existentielles pour tout gastronome qui se respecte, Guillaume Long poursuit son exploration de la cuisine de tous les jours avec un humour omniprésent.

  • Coucous Bouzon

    Anouk Ricard

    Pour être embauché chez Coucous Bouzon, spécialiste sur le déclin du coucou suisse, Richard a dû répondre à la question arrivez-vous à toucher vos pieds jambes tendues ? puis saluer Kiki, le poisson mort. Et il n'y a pas que le patron qui soit bizarre, tous les collègues sont spéciaux. Réunions inutiles, rétention absurde d'informations, harcèlement sexuel... la vie ordinaire de l'entreprise prend ici des aspects singuliers... et carrément flippant s! Le pauvre Richard est tombé chez les fous et il n'est pas certain qu'il sorte indemne de la boîte à coucous.

  • Comment faire du poireau le héros de l'apéro ?
    Peut-on sauver la quenelle des préjugés universels ? Quel est l'incroyable secret de la soupe miso des Japonais ? À chaque obstacle, sa solution miracle. Nouvelles recettes, carnets de voyages et anecdotes gourmandes : Guillaume Long revient dans un réjouissant et savoureux troisième opus d' À boire et à manger.

  • Stupor mundi

    Néjib

    Au début du XIIIe siècle, Hannibal Qassim El Battouti, un éminent savant arabe, débarque dans les Pouilles à Castel del Monte, refuge d'érudits en tout genre. Accompagné de sa fille Houdê, paralysée, et de El Ghoul, son serviteur masqué, il a dans ses bagages une invention extraordinaire: la photographie. Pour obtenir la protection de Frederic II et continuer ses recherches, il lui faudra retrouver une formule chimique disparue, réaliser un faux saint-suaire... et lutter contre les forces ennemies liguées contre lui. Une aventure médiévale digne du "Nom de la Rose".

  • Des rencontres qu'a faites la chef Sonia Ezgulian sont nés une dizaine de portraits, forts et attachants, qui disent la transmission culinaire. De Payloun, la grand-mère arménienne, à l'ami Thierry, grand voyageur et adorateur de l'aubergine, de l'idole Bill Buford, célèbre chef new yorkais, aux copains napolitains. chaque portrait est un moment de partage et un prétexte aux festins. Héritier des "histoires recettes" de la chef, Guillaume Long se campe en commis fainéant mettant la main à la pâte, avec l'humour qu'on lui connaît.

  • New York, 1954. Sur le toit d'un immeuble, une jeune femme s'occupe patiemment des ruches qui l'entourent et semble attendre quelque chose. Dans l'immeuble d'en face, un caïd de la pègre reste cloîtré chez lui à l'exception d'une mystérieuse sortie hebdomadaire. Ils ne se connaissent pas, mais ils se voient. Entre eux, le vide, une voiture de flics et un parc dont l'accès est réservé à quelques privilégiés. Qu'est-ce qui pourrait lier cette ancienne danseuse de l'Opéra de Paris et cet homme insaisissable que tout le monde craint ?

  • Abidjan. Un homme a été mystérieusement assassiné dans un minable hôtel de passe. Personne n'a rien vu... et l'enquête doit rester discrète sous peine de défrayer la chronique, car la victime n'est autre que Traoré Compliqué, le célèbre magistrat ! Le grand commissaire Marius Kouamé est immédiatement mis sur l'affaire. Accompagné d'Arsène, son fidèle adjoint, il traque les suspects en tout genre, qui n'ont qu'à bien se tenir, car les tortures infligées par les deux flics sont aussi incongrues qu'efficaces ! Un polar loufoque et déjanté, relevé par la verve ivoirienne de Marguerite Abouet, l'auteur d'Aya de Yopougon.

  • Travis Dandro apprend à l'âge de six ans que l'homme avec qui il joue tous les week-ends n'est autre que son père biologique. "Papa Dave" a tout d'un dur à cuire et est aussi accroc à l'héroïne. Alors que l'addiction de son père devient ingérable et que sa mère s'avère totalement dépassée, le jeune Travis, traumatisé par l'attitude toxique de son entourage, essaie tant bien que mal de vivre avec l'innocence d'un garçon de son âge.
    Une enfance marquée au fer rouge.

  • Elisabeth et Rae semblent tout partager : leurs balades en montagne, leur goût pour la musique, leurs rires et leurs doutes. Au fil de leurs échanges, elles se découvrent, se racontent l'une l'autre, s'aiment, se débattent avec l'intensité de leurs sentiments. Tillie Walden, prodige de la bande dessinée américaine, saisit ici la vérité d'un amour adolescent.

  • POUR LA PREMIÈRE FOIS, L'HISTOIRE DE LA TYPOGRAPHIE LATINE SE RACONTE EN BANDE DESSINÉE.
    Quel rapport y a-t-il entre notre lettre A et un boeuf ?
    Pourquoi une affiche composée en Comic Sans paraîtra moins sérieuse qu'une autre composée en Trajan ?
    D'où vient la typographie et quels artistes ont marqué son histoire ?
    Omniprésente dans les livres, dans les publicités et sur les écrans, la typographie reste un art méconnu.
    Onze dessinateurs racontent ici de manière accessible et ludique les grandes étapes historiques de sa création, de la naissance de l'écriture occidentale à la photocomposition, en passant par la Rome antique, le Bauhaus et la classification Vox.

  • Le corps collectif

    Edmond Baudoin

    Pendant sept ans, Baudoin assiste à des répétitions de danse. Fasciné par l'énergie vivante des danseurs, il dessine des heures durant, tentant de restituer l'expérience sensorielle qui se joue devant lui. L'artiste peint les corps en mouvement et, entre poésie et émotion, nous raconte une manière d'être au monde.

  • Les androïdes de New Earth exploitent les données transmises par leurs créateurs, les humains. Dans cette société autoritaire, toute référence à l'histoire et à la culture des Terriens est prohibée. Mais certains robots revendiquent cet héritage et, dans une quête de liberté, projettent de détruire le système. À la recherche de ces rebelles, les enquêteurs North et Quang sont confrontés à leurs propres doutes d'androïdes et doivent choisir leur camp, au péril de leur vie. Un récit de sciencefiction poétique, philosophique et mathématique.

empty