Marabout

  • La théorie de la contorsion

    Margaux Motin

    • Marabout
    • 22 Septembre 2010

    J'aurais adoré être ethnologue (tome 2)... décrit de façon humoristique les aventures parentales, professionnelles de Margaux Motin : cette trentenaire doit mener de front sa vie de femme mariée à un fan de jeux vidéo qui ne comprend décidément rien à la

  • Ce livre décrit de façon humoristique les aventures parentales, professionnelles et "modesques" de Margaux Motin : cette trentenaire doit mener de front sa vie de femme mariée à un fan de jeux vidéo qui ne comprend décidément rien à la mode, son rôle de jeune maman d'une petite fille adorable mais envahissante, et sa carrière d'illustratrice freelance décontractée mais désespérément solitaire. La chronique tendre et drôle d'une femme moderne... Création et lancement d'une collection de bande dessinée chez Marabout.

  • La guerre d'Algérie, cette guerre qui  n'était pas nommée comme telle, est un  événement traumatisant des deux côtés  de la Méditerranée. Ce récit raconte la
    guerre des femmes dans la grande  guerre des hommes...
    Béatrice 50 ans, découvre qu'elle est  une « enfant d'appelé » et comprend
    qu'elle a hérité d'un tabou  inconsciemment enfoui : elle interroge  sa mère et son père, ancien soldat  français en Algérie, brisant un silence de  cinquante ans. Elle se met alors en quête  de ce passé au travers d'histoires de  femmes pendant la guerre d'Algérie :  Moudjahidates résistantes, Algériennes victimes d'attentat, Françaises pieds noirs ou à la métropole... Ces histoires, toutes issues de  témoignages avérés, s'entrecroisent et  se répondent. Elles nous présentent des  femmes de tout horizon, portées par des  sentiments variés : perte d'un proche,  entraide, exil, amour...

  • À chaque âge, ses plaisirs... mais certains ont parfois un goût amer. Plutôt que de se lamenter sur leur sort, les deux héroïnes de cet album haut en couleur ont choisi d'en rire. Car la quarantaine est un âge épatant, et la quadragénaire une héroïne des temps modernes. Entre les enfants, les copines, le boulot et Jean-René à gérer, mais aussi humeurs de gamine et sagesse de femme mûre, la quadra trace sa route. Qui l'aime la suive ! Claire et Alexandra croquent avec humour la crise de la quarantaine mais toujours avec tendresse et autodérision.

  • Les Carnets de Joann Sfar arrivent chez Marabout !
    Chaque jour, Joann Sfar écrit et dessine. Ce qui constitue un journal intime raconte sa vie personnelle et les événements de l'époque qu'il traverse. Sfar mêle, suivant les années et les événements, l'intime et l'universel, questions politiques et de société. C'est ainsi que ses carnets se succèdent depuis 2002. Ce carnet retrace six mois d'une psychanalyse, entamée à la suite d'une rupture amoureuse ; Sfar va mal et ne peut plus dessiner. Il s'achève avec la fin de ce travail et le retour à un état apaisé.
    Les deux précédents carnets "Si Dieu existe" et "Je t'aime ma chatte" sont parus l'année dernière chez Delcourt.

  • Bienvenue dans la riante région du « Ça va, c'est bon, tu peux pas comprendre ».
    Entre excès de sébum, hormones à tout va, dialecte imbitable, odeurs douteuses, bordéliquemania et malbouffe, on comprend que le séjour fasse flipper.
    Pas de panique ! Ce passage obligé ne dure en général deux voir trois petites années.
    Kiffe ta life t'as un ado raconte le quotidien de deux familles avec 1 ado fille et 1 ado garçon, autant dire que Alexandra Brijatoff offre une vue à 360° sur l'adolescence.
    Kiffe ta life, t'as un ado est finalement un guide de survie pour tout parent ou pour toute personne désireuse de mieux les comprendre. Les situations sont drôles, fines, bien vues. Alexandra les décrypte avec bienveillance et humour.

  • Zénobia

    ,

    La guerre en Syrie au travers des yeux d'Amina, 10 ans qui embarque sur un canoë de fortune pour fuir la guerre dans son pays.
    Amina est placée par son oncle sur un bateau de réfugiés, plein à craquer. Il espère lui donner une chance de s'en sortir.
    La mer est agitée, Amina est projetée hors du canoë, dans la mer glacée. Elle commence à couler vers le fond. C'est tellement calme maintenant...
    Lors d'un long flashback elle se remémore sa vie d'avant, en Syrie, les jeux de cache-cache avec sa maman et la nourriture qu'elle lui préparait. Elle repense aussi à Zenobia cette reine de Syrie des temps anciens, cette guerrière conquérante et flamboyante.
    Cet album explore un sujet fort, des migrants syriens qui tentent d'échapper à la guerre dans leur pays,  un sujet qui hélas n'a pas fini d'être d'actualité.

  • Qui peut penser que l'art et l'humour ne faisaient pas bon ménage ?
    Critique d'art, Clo'e observe les oeuvres depuis des années ; dans ce livre, c'est notre regard sur l'art, nos questions, nos tentatives d'explications, d'analyse qu'elle explore avec humour et finesse.
    Pourquoi va-t-on au musée, quel plaisir avons-nous, quel snobisme nous étreint parfois, quelle stupidité aussi... Les dessins de Clo'e nous font sourire et réfléchir et donnent ainsi une légèreté joyeuse à la critique d'art.

  • La vie d'Agatha Christie - auteure de 80 romans et nouvelles vendus à deux milliards d'exemplaires dans le monde - enfin racontée en roman graphique !Saviez vous qu'Agatha Christie a elle-même organisé sa propre disparition pour punir un mari infidèle, qu'elle n'a eu de cesse de voler, de faire du surf, qu'elle a voyagé en Irak, en Egypte, n'imaginant pas de limite à sa liberté. Indéniablement Dame Agatha nous est familière, et sa reconnaissance internationale. Pourtant qui connaît le vrai visage de la Duchesse de la mort ? Loin de n'être que cette bourgeoise conservatrice à l'embonpoint sympathique, coupable de romans policiers populaires, la vénérable Anglaise était avant tout une femme moderne, complexe et secrète. Un personnage bien plus énigmatique que tous ceux qu'elle a inventés !"Agatha Christie, une femme libre" propose d'appréhender les multiples facettes de la reine du whodunit. D'explorer sa part d'ombre, son univers crypté, et ses fascinantes mille et une vies...

  • Avant d'avoir des enfants, vous faisiez la grasse matinée le week-end. Avant d'avoir des enfants, vous étiez contre la tétine. Avant d'avoir des enfants, les toilettes rimaient avec tranquillité. Avant d'avoir des enfants, le pou était un inconnu. Mais tout cela, c'était bien avant d'être parents ! Aujourd'hui, vous ne pouvez pas vous déplacer dans le salon sans marcher sur un Lego® qui traîne, le dimanche vous êtes sur le pont dès 7 heures du matin, vous devez planquer les cadeaux de Noël, vous pouvez parler couches et vomi avec de parfaits inconnus. Bref, votre vie a changé... Ce petit recueil illustré à l'usage des parents brosse sans fard le quotidien des jeunes parents mais toujours avec beaucoup d'humour et de tendresse.
    />

  • Je vois quelqu'un !

    Clo'E Floirat

    • Marabout
    • 24 Janvier 2018

    Que se passe-t-il dans le cabinet d'un psy  ? Qui est le plus fou des deux  : le patient ou le psy ?
     
    Clo'é Floirat est l'auteure de Pas mal pour de l'art (Marabulles). Elle s'attache cette fois à la rencontre entre un psy et son patient avec des chutes en 1 page.
    Deux thérapeutes se succèdent, leurs patients aussi.
    Certains sont récurrents et riches en névroses  !
    Dépendants affectifs, autocentrés, personnalités multiples, TICS et des TOCS, dépressifs, tout passe sur le divan.
    Un album à la fois drôle et délicat.

  • "Fils de pied-noir" est une autofiction : les protagonistes sont inspirés directement de personnes existantes ou ayant existé (notamment l'auteur/narrateur) ; même si la trame narrative est un savant mélange entre souvenirs réels et fiction réaliste. Des personnages réels, bien au-delà des modèles manichéens, leur dualité, à la fois attachants et détestables... Un narrateur en porte-à-faux, entre ses convictions et celles des membres de sa famille. La forme garde néanmoins un caractère humoristique, dans les situations, les caractères et dialogues des protagonistes.

  • Bla bla queens

    Collectif

    Pipo et Pipa, deux Parisiennes névrosées osent tout, essaient tout - sans jamais tenir leurs bonnes résolutions - et commentent tout à travers des tonnes de textos : mode, beauté, culture, vie sexuelle, régime... tout y passe, sans filtre, sans fioriture, avec élégance.
    Elles se moquent de tout ... et surtout d'elles-mêmes.
    Le but est atteint : vous souriez, riez des choses les plus futiles mais aussi de certaines, plus graves. 

  • « Le journal d'une emmerdeuse » est issu d'un blog créé en 2011 par Augustina Guerrero, une jeune dessinatrice argentine vivant à Barcelone. « L'emmerdeuse » est une trentenaire sympathique, immature et complexée. Petit bout de femme, toujours vêtue de son pull à rayures, elle nous fait partager le quotidien de sa vie de couple avec humour et tendresse. Si l'autodérision est au rendez-vous, il n'y a jamais de méchanceté gratuite. Ce journal intime et autobiographique est illustré avec un talent graphique qui n'est pas sans rappeler la poésie du trait de Quino, le génial créateur de « Mafalda ». 30% des illustrations composant cet album sont inédites et n'ont jamais été publiées sur le blog.

  • Une BD où toutes les filles pourront se reconnaître : on rit, on sourit, on s'identifie et surtout on relativise !!! Le succès du blog de Diglee.

  • Sexe, amour et déconfiture

    F Tarrin

    Entre Constance, sa copine à l'amoureux imaginaire, Carole, son ex, Clémentine, sa nouvelle petite amie nymphomane, Nathalie empêtrée dans une histoire sentimentale compliquée, etc. La vie de Fabrice (et surtout celle de son avatar, un lémurien aux yeux oranges) n'est pas de tout repos, surtout avec, dans les pattes, son pote Pascal, véritable élément perturbateur de son écosystème. Attention, toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé n'est jamais fortuite.

  • Elle est nihiliste, parle comme une jeune femme de trente ans, passe son temps sur Internet, demande un lifting pour son anniversaire, est spécialiste du sotto voce et lit Kant en cas d'insomnie. Heureusement, elle a un interlocuteur à sa mesure, une peluche, Lillo, qui est son confesseur et qu'elle adore parce qu'il l'écoute sans poser de questions et accepte toutes ses fantaisies. Bref, la Petite Peste philosophe, c'est la Mafalda du vingt et unième siècle !

  • Jeune couple à croquer

    Ana Oncina

    « Un couple à croquer » est un livre à l'humour subtil qui met en scène la vie quotidienne et la connivence d'un jeune couple qui à décidé d'emménager ensemble.Les deux personnages principaux, « Croquette » et « Chausson », sont les seuls protagonistes de cette série représentés de façon anthropomorphique. Ils vivent et évoluent au milieu des humains.Les histoires courtes qui constituent cet album sont poétiques, sensibles et décalées. Elles peuvent se lire et se relire dans n'importe quel ordre. Elles sont toutes issues du blog de l'auteur.

  • Le premier monde, en opposition au tiers monde, est constitué par l'ensemble des pays dits « développés » ou « favorisés ».
    Pour ceux qui vivent, comme nous, dans le premier monde, les petits problèmes quotidiens sont souvent futiles et dérisoires au regard des événements parfois dramatiques qui se déroulent sur terre.
    Laura Pacheco, jeune dessinatrice de 30 ans, a pris le parti de mettre en exergue, avec humour et élégance, le ridicule des situations cocasses qui rythment nos existences. Il est donc tout naturel de s'identifier immédiatement au personnage principal de cet album autobiographique et de sourire de ses petites turpitudes.
    La majeure partie des histoires qui composent cet ouvrage a été prépubliée sur le blog de l'auteur mais également dans le supplément mode du quotidien espagnol « El Pais ».

  • Les déboires de Jessica Chaillette collaboratrice dans un cabinet d'avocats... une jeune avocate exploitée par son patron, mal payée, qui attend vainement la gratitude de ses clients et dont la vie personnelle part à vau-l'eau, mais qui a encore quelques idéaux ! Illustrations : Catherine Meurisse. 

  • Constamment suspendu à son verre de martini, un personnage cynique, désabusé et à la répartie cinglante, ne rate pas une occasion de tourner en ridicule ses interlocuteurs, lorsqu'il ne s'adonne pas, dans ses moments de solitude, à des réflexions sur l'absurdité du monde et de l'existence. « Drink a lol » est né de l'envie de mettre en scène, sous forme de strips, de courts textes humoristiques. Le blog a été créé en juillet 2011. 20% des illustrations composant cet album sont inédites et n'ont jamais été publiées sur le blog.

  • Les psychocanards

    Miguel Montenegro

    Les premiers strips des Psychocanards le 23 février 2012 sur Facebook, où ils ont depuis engrangé un succès grandissant, étant aujourd'hui suivis par plus de 25 000 fans. En juin 2014, un site web en français a vu le jour : www.psychocanards.com
    Les personnages de ces strips sont des canards continuellement persécutés par d'autres animaux. L'humour vient du côté absurde des situation et de l'analyse induite de la psychologie et de ses nombreuses contradictions.
    Que la thérapie commence !!

  • Pas facile d'être au chômage. Il faut arracher aux autres chercheurs de boulot la dernière offre d'emploi apparue, résister à l'appel du canapé-télé qui titille votre côté dépressif, ou encore, échapper aux stages non rémunérés, aux emplois précaires et aux patrons sans scrupule. Bref, être chômeur est un parcours du combattant. Surtout pour Constantin, un jeune rouquin particulièrement mou et désespérément feignant. En imaginant ce looser attachant, Jibé espérait exorciser les démons du chômage. Il trouvera autre chose : le succès sur la toile.

  • Il semble que tout le monde a quelque chose contre Stan le Bonhomme de neige. Harcelé de tous les côtés, il est tour à tour sauvagement attaqué par un chien indélicat, une vieille dame aigrie, un esquimau astucieux, un méchant lapin, un bonhomme de neige

empty